Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 18:36

vue3.jpg

Partager cet article

27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 12:10
Le Palacret - tome 1 - Histoire d'une commanderie en Basse-Bretagne

 

L’histoire de la commanderie du Palacret, sise sur la paroisse de Saint-Laurent, dans les Côtes-d’Armor, restait encore à écrire : le présent ouvrage en dévoile désormais les grands épisodes. L’ouvrage déroule l’histoire de la commanderie sous la bannière des moines-religieux de l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, principalement du XIVe  au début du XIXe siècle.

 

La commanderie ayant été rasée, suite à la révolution de 1789, la première partie présente sa reconstitution et faire revivre la commanderie avec ses chapelle, manoir, écuries, logements, maison boulangère, prison, moulin, prés, bois, promenades, jardins et canaux d’eau. La description de toutes ses possessions, agrémentée de dessins d’époque, permet d’en découvrir l’importance : près de 300 fermes, 6 églises, 10 chapelles, 6 moulins, répartis dans 21 paroisses sur les départements des côtes d’Armor et du Finistère. Au travers d’exemples concrets impliquant les habitants est décrite la gestion de la commanderie notamment la forme unique des contrats de fermage, dénommés quévaise, liant les vassaux exploitant les terres et le commandeur : l’héritage étant attribué au plus jeune des enfants. Des procédures nominatives concernant des habitants de Saint-Laurent permettent de comprendre les pouvoirs de justice possédés par le commandeur. Vous entrerez dans la vie quotidienne des habitants de la commanderie : serviteurs, nourriture, habillement, cadre de vie, relations etc..   Vous ferez connaissance avec ses commandeurs les plus remarquables comme P. de Keramborgne qui rétablit la quévaise, A. de Boiséon protégé des papes, R. de Saint-Offange gestionnaire. Sont mises en avant les relations du Palacret avec la hiérarchie de l’Ordre à Poitiers, Rhodes puis Malte.

 

Vous découvrirez les légendes et mythes que n’ont pas manqué d’engendrer un tel lieu et ses religieux-militaires.

Partager cet article

Published by F du Fou - dans Bibliographie
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 19:38

27011.JPG

27014.JPG

27015.JPG

27018.JPG

27019.JPG

Partager cet article

Published by F du Fou - dans Patrimoine Ploeuc
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 18:35

vue

 

vue2.jpg

Partager cet article

31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 10:06

 

Olivier du Chastel et Jeanne de Ploeuc

mariés vers 1408

Notre-Dame de Brélès

 

JP1.jpg

Jean de Ploeuc, évêque de Tréguier de 1442 à 1453.

Cathédrale de Tréguier

 

ecuploeucgoulaine.jpg

Vincent, sire de Ploeuc & Mauricette de Goulaine

Eglise de Gouesnou (entre 1579 et 1598)

 

ploeuc

Le marquis de Timeur

 Armorial de Bretagne

Bibliothèque municipale de Saint-Brieuc, Ms 013

 

BIB-20110128-224.img.jpg

Plöeuc, marquis de Timeur

Recueil des armoyries de pluiseurs seigneurs et noblesse de Bretaigne,

par Jean Robin, 1639

Bibliothèque de Rennes Métropole, Ms 0521

 

a5

Chapelle Saint-Sébastien de Poullaouën, 1660

 

Louise-Gabrielle-de-Ploeuc.jpg

Louise-Gabrielle de Ploeuc

Armorial Général de Bretagne,

par Charles d'Hozier, 1696

BnF Ms Fr 32235

 

Marianne-de-Ploeuc.jpg

Marianne de Ploeuc

Armorial Général de Bretagne,

par Charles d'Hozier, 1696

BnF Ms Fr 32236

 

Nicolas-Joseph-de-Ploeuc.jpg

Nicolas-Joseph de Ploeuc

Armorial Général de Bretagne,

par Charles d'Hozier, 1696

BnF, Ms Fr 3226

 

a3

An Abregé eus an doctrin christen,

par Julien Maunoir, Quimper, entre 1707 et 1732.

BnF, département Réserve des livres rares, RES-YN-21

 

a6.jpg

Chapelle Saint-Jean-Baptiste du Bot, en Quimerc'h, après 1804.

 

PloeucBorel.jpg

Annuaire de la Noblesse de France

par M. Borel d'Hauterive, 1871-1872.

 

Ploeuc Armes-copie-1

Histoire généalogique de la Maison de Ploeuc,

par Denis de Thézan

Imprimerie Eugène Laffineur, Place Saint-Michel à Beauvais. 1873

 

a4

Eglise de Ploeuc, vers 1885.

 

a1

Légende de Montfort-la-Cane,

racontée par le baron Lud. de Vaux et dessinée par Paul Chardin, Paris 1886.

BnF, département Littérature et art, 4-Y2-1069

 

a2

Histoire généalogique de la Maison de Kersauson,

par J. de Kersauson, Nantes 1886.

BnF, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-LM3-1907

 

1

Bouquetière, début XXème (ville de Ploeuc)

 

 27011

Thière, début XXème (ville de Ploeuc)

 

001.jpg

Assiette, début XXème (marquis de Ploeuc)

 

004 

Oeuf, début XXème (marquis de Ploeuc)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by F du Fou - dans Patrimoine Ploeuc
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 12:31

 

I. Olivier Le Deist, laboureur, épouse Denise Cadoret, dont :

 

II. Yvon Le Deist, laboureur au Quillio, épouse Marguerite Rault, dame de Botidoux en Saint-Thélo, fille de Jean Rault, né en 1594 et décédé en 1664, et de Marie Rolland dame de Botidoux, dont :

 

III. Thomas Le Deist, sieur de Lanegot, marchand de toiles fines au village de Kerivallant au Quillio, épouse en 1675 Marie Le Franc, née en 1656, fille de Thomas Le Franc, né en 1612 et décédé en 1694, et de Marie Le Mercier, dont :

  1. Julien Le Deist, né au Quillio le 16 mars 1683 ;
  2. Suzanne Le Deist, né au Quillio le 29 novembres 1688 ;
  3. Olivier Le Deist, qui suit  ; 
  4. François Le Deist, né à Kerivallant le 13 mars 1692 et y décède le 15 avril suivant ;
  5. Anne Le Deist, né à Kerivallant le 14 février 1693 ;
  6. René Le Deist, né au Quillio le 7 mars 1695 ;
  7. Hervé Le Deist, né au Quillio le 20 septembre 1696 et y décède le 30 ;
  8. Pierre Le Deist, né à Lanegot le 28 août 1698 et y décède le 3 novembre suivant ;

 

IV. Olivier Le Deist, sieur de Kerivallant, négociant de toiles à Quintin, né au Quillio le 21 janvier 1690 et y décède le 20 novembre 1723, épouse au Quillio le 19 janvier 1721 Jeanne-Mathurine Glais, née à Saint-Thélo en 1700 et décédée en 1747, fille d’Olivier Glais, sieur de La Ville au Pré, marchand de toiles fines, et de Mathurine Boscher, dont :

  1. Thomas-Olivier Le Deist, né au Quillio le 4 août 1722 ;
  2. Guillaume-François Le Deist, né au Quillio le 

 

V. Messire Guillaume-François Le Deist, écuyer, seigneur dudit lieu en Saint-Thélo, de L'Hôtellerie en Ploufragan et de La Ville-au-Grand, puis de Quénécunan au Quillio par acquêt de 1777, né au Quillio le 30 juillet 1723 et décédé à Saint-Hervé le 18 février 1782, secrétaire du Roy, contrôleur de la chancellerie prés du Parlement de Bretagne en 1759 et l’un des dix associés de l’évêché de Saint-Brieuc pour la Société d’Agriculture, du Commerce et des Arts de Bretagne, épouse à Saint-Hervé le 25 novembre 1755 Suzanne-Françoise Martin, dame de La Vieuville, née à Saint-Hervé le 20 mars 1740 et baptisée le lendemain, décédée en 1768, fille d’Olivier-François Martin, né en 1710 et décédé avant 1755, négociant à Saint-Thélo, et de Suzanne Glais, dont :

  1. Olivier-François Le Deist, né au Quillio vers 1757, y décède le 13 septembre 1762 et inhumé le lendemain ;
  2. Marie-Hyacinthe Le Deist de Botidoux, dame de La Vieuville en 1792 ;
  3. Jean-François Le Deist de Botidoux, écuyer, seigneur de Quénécunan, né à Beauregard en Saint-Hervé le 31 août 1762 et décédé à Saint Brieuc le 19 novembre 1823, élu député-suppléant aux Etats généraux par le Tiers-état de la sénéchaussée de Ploërmel le 17 avril 1789 et siégea le 14 février 1790, enrôlé dans l'Armée du Nord avec le grade de capitaine au 34ème Régiment de Ligne et démissionna vers juillet 1792, président du club des Marseillais à Paris, commissaire-ordonnateur en chef à l'Armée des Alpes dont il fut destitué le 31 mai 1793, employé dans l’insurrection fédéraliste du Calvados en juillet 1793, devenu royaliste et secrétaire du comité royaliste insurrctionnel du Morbihan en 1794, amnistié en application de la pacification de La Mabilais qu’il ratifia le 2 décembre 1794, professeur à la nouvelle école centrale de Saint-Brieuc en l'An V (elle ne fut ouverte qu'en prairial An VII et fermée en 1803), publia en 1807 une traduction des Commentaires de César, des fagments de l’Art poétique d'Horace en 1812, et des morceaux de Cicéron et de Salluste, puis nommé à la Restauration messager de la Chambre des pairs et admis à l'Académine Celtique ;
  4. Le Deist de Botidoux, frère cadet, négociant en toiles ;
  5. Jeanne-Louise-Olive Le Deist de Botidoux, épousa à Saint-Hervé le 20 avril 1783 et en la paroisse Saint-Sauveur de Rennes le 8 mai suivant Jacques-Marie-Joseph du Bouëtiez, écuyer, seigneur de Kerorguen, né en la paroisse Saint-Gilles d’Hennebont le 31 août 1756 et tué le 22 nivôse An IV, conseiller au Parlement pourvu le 4 mars 1779 et reçu le 19 avril suivant, fils de René-François du Bouëtiez, chevalier, seigneur de Kerorguen, chevalier dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis, et de Thérèse-Marie-Françoise de Coüessin de La Bérais, dont postérité ;
  6. Mathurine-Julienne-Yvonne Le Deist de Botidoux, décédée après 1825, épousa à Saint-Hervé le 22 novembre 1789 Jean-Baptiste-Marie, comte de Coataudon, né à Guipavas le 24 février 1759 et y décède le 30 novembre 1825, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 20 juin 1781 et reçu le 10 juillet suivant, fils de Jean-Marie de Coataudon, chevalier, seigneur dudit lieu, de Kermeur, de Kerasnou, de Tromanoir, de Kerdu et autres lieux, commandant de bataillon, chevalir dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis, et d’Anne-Marie Le Chossec ;
  7. Françoise-Charlotte Le Deist de Botidoux, épousa à Saint-Hervé le 13 avril 1783 Louis Jean Marie de Courtoux ;
  8. Suzanne-Françoise Le Deist de Botidoux, épousa à Saint-Hervé le 28 juillet 1778 Augustin-Jacques Puissant, écuyer, domicilié à Josselin, fils d’Adrien-Jacques Puissant, écuyer, et de feu Marie-Jeanne Sarah Offarelle (O'Farell).

 

Partager cet article

Published by F du Fou - dans Filiation
commenter cet article
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 18:34

rue.jpg

Partager cet article

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 08:05

foire

Place du Marché aux Porcs, vue prise du Champ de Foire

actuellement place de la république

Partager cet article

1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 18:32

mognet.jpg

Partager cet article

14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 18:07

bogard.jpg

Partager cet article

1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 19:30

stmathurin2.jpg

 

stmathurin3.jpg

 

stmathurin-copie-1.jpg

Partager cet article

26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 15:52

I. Messire Isaac-Toussaint de Goyon, écuyer, seigneur de La Sauldraye en Saint-Pôtan, né à La Sauldraye le 8 février 1648 et baptisé le 22 février 1650, inhumé à Saint-Malo le 23 décembre 1689, maintenu noble d'ancienne extraction par arrêt de la cour de réformation du 25 février 1669, épousa MarieLe Grand, dame des Préaux en Landéhen,, fille de Jacques Le Grand, seigneur du Grand-Chemin en Ruca, et de Jacquette de Launay, dont :

  1. Michelle de Goyon, baptisée à Saint Pôtan le 9 octobre 1668 ;
  2. Mathurin de Goyon, qui suit ;
  3. Françoise de Goyon, baptisée à Saint Pôtan le 13 janvier 1674 ;
  4. Jacquemine de Goyon, née à Saint Pôtan le 3 juillet 1677 et baptisée le 8 ;
  5. Mathurine de Goyon, née à Saint Pôtan le 15 mai 1683 et baptisée le 7 juin suivant.


II. Messire Mathurin de Goyon, écuyer, seigneur des Préaux, baptisé à Saint-Pôtan le 10 octobre 1670, épousa Marie-Françoise Le Touz ou Le Touzé, dame de La Vieuxville et de La Lande en Plémy, née vers  1663 et décédée le 5 avril 1743, fille de Mathurin Le Touz et d'Isabelle Favigot, dame de Kerério en Plémy, dont :

  1. Marie-Jeanne-Mathurine de Goyon, dame de La Lande, née à Plémy le 3 septembre 1711 et décédée à Planguenoual le 14 octobre 1743, épouse à Plémy François-René du Gourlay, fils de René-Christophe du Gourlay et de Françoise Collet, dont postérité ;
  2. Jean-Baptiste de Goyon, qui suit ;
  3. Charlotte de Goyon, épouse Jean-Baptiste Christophe Micault de Soulleville, capitaine garde-côte de la Compagnie d'Hillion au combat de Saint-Cast, avocat au Parlement de Bretagne.


III. Messire Jean-Baptiste de Goyon, écuyer, seigneur de La Lande, du Vauby, du Val et de La Ville-Norme en Plémy, baptisé à Plémy le 24 juin 1714, y épousa le 4 juin 1734 Julienne Proffict, dame de Kerilan en Plessala, née à Kerilan le 4 janvier 1716 et décédée à Plémy le 14 mai 1787, fille de Pierre Proffict, sieur des Aunais en Hénon, et de Marguerite Le Tourneur, dame de Kerilan, dont :

  1. Marguerite-Jeanne de Goyon, dame de La Lande, née à Brangolo en Plémy et baptisée à Plémy le 16 juillet 1735, décédée au Val le 20 mars 1797, épousa à Plémy le 12 janvier 1773 Jean Berthelot, écuyer, seigneur du Chesnay en Plœuc, né en 1733 et décédé sans postérité vers 1773, fils de Jean-Baptiste Berthelot, écuyer, seigneur des Vergers en Plœuc, baptisé à Plœuc le 9 novembre 1673, décédé avant 1773, et de Marie-Anne Gourdel, sans postérité ;
  2. Louis-Marie-Joseph de Goyon, né à Brangolo le 20 décembre 1736, vivaire-général et archidiacre de Rouen en 1779, abbé commendataire de Saint-Victor en Caux du 17 janvier 1786 jusqu'en 1790 ;
  3. Jean-Baptiste Mathurin de Goyon, né à La Lande le 4 juin 1738 ;
  4. Pierre de Goyon, baptisé à Plémy le 5 juillet 1739 et décédé le 7 octobre 1743 ;
  5. Nymphe-Ariane de Goyon, née à Plémy le 17 décembre 1741, religieuse Ursulines sous le nom de Soeur Colette de Saint Michel, incarsérée durant la révolution et libérée le 22 novembre 1794 ;
  6. Marie Anne Julienne de Goyon, baptisée à Plémy le 21 juillet 1743, épouse à Plémy le 6 juillet 1773 René-Pierre du Gourlay ;
  7. Michelle-Marie-Jeanne de Goyon, née à Plémy le 3 octobre 1744 ;
  8. Catherine-Emmanuelle de Goyon, dame de Kerilan, née à Brangolo le 6 avril 1747 et baptisée le lendemain, décédée le 16 mars 1805, épouse à Plémy le 29 octobre 1771 Godefroy Le Nepvou, écuyer, seigneur de Kerilan, fils de Jacques Le Nepvou, chevalier, seigneur de Berrien puis de Carfort par acquêt, baptisé en la paroisse Saint-Michel de Saint-Brieuc le 6 février 1709 et décédé au Colombier en Saint-Brieuc le 3 février 1785, siègea aux Etats tenus à Saint Brieuc le 12 décembre 1768 et à Rennes le 12 septembre 1769, épousa à Plérin le 12 février 1735 Catherine Bourgault, née vers 1718, dont postérité ;
  9. Mathurine-Françoise de Goyon, née à Plémy le 16 février 1749 et décédée de maladie à La  Lande le 3 janvier 1767 ;
  10. Pétronille-Gilette de Goyon, née à La Lande le 3 octobre 1750 et y décède de maladie le 19 septembre 1768 ;
  11. Joseph-Marie de Goyon, dit le Chevalier de Goyon, né à Plémy le 2 mai 1752 et baptisé le lendemain, décédé à l'hospice de Saint-Méen le 9 avril 1813, engagé dans l'Armée le 10 août 1769 comme lieutenant au Régiment de Bretagne-Infanterie, capitaine commandant le 10 mai 1789, chevalier dans l'Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis en mai 1791, démissionnaire le 1er mai 1792, arrêté au village de La Picaudé par les bleus le 17 Thermidor An et déporté ;
  12. Jérôme Ier de Goyon, qui suit.


IV. Messire Jérôme Ier de Goyon, écuyer, né à La Lande le 7 novembre 1754 et baptisé le lendemain, décédé à plémy le 12 février 1811, sous-lieutenant au Régiment de Bretagne-Infanterie le 17 juillet 1775, Chouan sous les ordres de Boishardy, arrêté comme chef Chouan le 13 janvier 1796, épousa  le 27 août 1776 Marie-Jeanne de Haye-Durand, dame de La Perrière, née le 4 août 1757 et décédée le 15 Vendémiaire An XI, fille de Jacques de Haye-Durand, écuyer, seigneur de La Fresche, et de Mathurine-Louise de Trémaudan, dame du Fresne, dont :

  1. Jacques-Jérôme de Goyon, né à Plémy le 26 septembre 1779 et baptisé le lendemain, décédé à Plémy le3 octobre suivant ;
  2. Emmanuelle-Jacquemine-Mauricette de Goyon, née à La Lande le 18 septembre 1780 ;
  3. Françoise-Jacquemine-Mauricette de Goyon, née à La Lande le 3 octobre 1781 et décédée le 14 novembre suivant ;
  4. Céleste-Mathurine de Goyon, jumelle de la précédente, décédée le 20 novembre 1781 ;
  5. Jérôme II de Goyon,  qui suit ;
  6. Joseph-Jean-Marie-Louis-François-César-Auguste de Goyon de Kerilan, né à La Lande le 22 mai 1785, épouse en premières noces à Plémy le 21 février 1813 Françoise-Mathurine boishardy, née à Trédaniel le 29 avril 1785 et décédée le 3 mars 1831, dont postérité, en secondes noces à Langast le 23 juillet 1833 Marie-Jeanne Devaux, née le 8 avril 1793, dont postérité, et en troisièmes noces à Langast le 26 janvier 1836 Marie Français, née le 8 décembre 1803, dont postérité ;
  7. Jeanne-Marie-Julienne-Pélagie de Goyon, née à La Lande le 9 septembre 1787 et décédée le 2 février 1824, épouse le 5 janvier 1810 N Jouan, né à Plémy le 20 avril 1790 ;
  8. Louise-Françoise de Goyon, née à La Lande le 10 novembre 1789, épouse à Plémy le 21 février 1810 Louis Tirel, né à le 13 mai 1769 ;
  9. Céleste-Louise de Goyon, née à La Lande le 16 Floréal An II.


V. Messire Jérôme II Guillaume de Goyon de Kerilan, écuyer, né le 29 juin 1783 et baptisé le lendemain aux Salles en Plémy, décédé aux Granges-Godin en Hénon le 16 juillet 1861, Chouan, cultivateur au Chêne-Loyo en Hénon, épousa à Hénon le 15 novembre 1810 Jeanne-Marie boishardy, fille de Joseph boishardy et de Louise Oisel, dont :

  1. Joseph-Denis de Goyon, né au Chêne-Loyo le 9 octobre 1811 et décédé aux Granges-Godin le 16 mars 1830 ;
  2. Jeanne-Marie-Françoise de Goyon, née au Chêne-Loyo le 9 septembre 1813 et décédée le 10 février 1886, épouse à Hénon le 28 octobre 1834 Jean-Barthélémy Hervé, au Pré-Guyot en Hénon le 9 octobre 1798 et décédé à Bréhand le 24 juin 1883, laboureur à La Chesnay en Bréhand, dont postérité ;
  3. Jérôme III de Goyon, qui suit ;
  4. Mathurin de Goyon, né le 9 octobre 1817 et décédé le 26 septembre 1863, épouse Jeanne LeMarchand, dont postérité ;
  5. Mathurine de Goyon, née à Trédaniel en 1819 et décédée à La Vigne en Hénon le 23 novembre 1869, dont postérité ;
  6. Jean-Baptiste de Goyon, né aux Grange-Godin le 5 février 1820 et y décède le 28 août 1867 ;
  7. François-René-Marie de Goyon, né à Hénon le 2 avril 1822 ;
  8. Louis-Marie de Goyon, né à Hénon le 17 juin 1827.


VI. Messire Jérôme III Alexandre-Pierre de Goyon , écuyer, né au Chêne-Loyo le 27 septembre 1815 et décédé aux Granges-Godin le 9 février 1872, cultivateur, épousa à Hénon le 11 novembre 1840 Marie-Françoise Davy, née à Hénon le 17 septembre 1812 et décédée le 4 mars 1851, dont :

  1. Jérôme-Pierre-Marie de Goyon, né aux Grange-Godin le 20 février 1842 et y décède le lendemain ;
  2. Joseph de Goyon, qui suit ;
  3. Adèle-Marie de Goyon, née aux Grange-Godin le 17 avril 1845 et décédée en avril 1932, épouse à Hénon le 13 juin 1867 Louis Boinet ;
  4. Jérôme de Goyon, né le 7 mai 1847 et décédé le 5 avril 1854.


VII. Messire Joseph-Pierre-François de Goyon, écuyer, né aux Granges-Godin le 24 février 1843, épousa à Plémy le 6 février 1870 Marie Couvran, dont :

  1. Joseph-Marie-Jérôme de Goyon, né aux Grange-Godin le 8 janvier 1872 et y décède le 17 novembre 1874 ;
  2. Jérôme IV de Goyon, qui suit ;
  3. Louis-Marie-Joseph de Goyon, né le 31 janvier 1876 et décédé le 17 septembre 1909, épouse le 11 février 1906 Jeanne-Marie Nivet.


VI. Messire Jérôme IV Jacques-Marie de Goyon , écuyer, né aux Granges-Godin le 24 février 1874 et décédé à Plémy avant novembre 1905, épouse à Plémy le 21 juillet 1901 Félicité Moisan, fille de Mathurin Moisan et de Catherine Doré, dont :

  1. Jérôme V de Goyon, né au Launay-Madeuc en Bréhand le 10 novembre 1902, épouse Françoise Jehan, née à Bréhand le 26 mai 1904, fille de Mathurin Jehan et de Marie Saint-Nivet, dont postérité ;
  2. Marie de Goyon, née au Launay-Madeuc le 1er mai 1904, épouse Mathurin Rebours, dont postérité ;
  3. Joseph de Goyon, né au Launay-Madeuc le 14 novembre 1905.



Goyon (
de) d'argent au lion de gueules, couronné, armé et lampassé d'or.

Du rocher de La Latte au rocher de Monaco, les Gouyon Matignon, huit siècles d'histoire, leurs juveigneurs, leurs alliances et leurs demeures - Mériadec de Goüyon, Editions Régionales de l'Ouest, Mayenne, 2007.

Partager cet article

Published by F du Fou - dans Filiation
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 15:24

marche3.jpg

Partager cet article

Published by F du Fou - dans Cartes postales Ploeuc
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 19:29

portedames.jpg

 

dames.jpg

Partager cet article

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 13:34

I. N Gles, épouse Périne Le Cocq, décédée à Saint-Thélo le 11 avril 1641, dont :

 

II. Honorable Homme Ollivier Glais, épouse à Saint-Thélo le 29 janvier 1618 Yvonne Le Deist, décédée à Saint-Thélo le 26 avril 1654, dont :

  1. Marie Glais, née à Saint-Thélo le 3 novembre 1619 ;
  2. Mathurin Gles, né à Saint-Thélo le 1er avril 1621 ;
  3. Françoise Glais, née à Saint-Thélo le 1er octobre 1622 ;
  4. Jean Glais, né à Saint-Thélo le 12 avril 1625 ;
  5. Marie Glais, épouse à Saint-Thélo le 16 février 1640 Maury Raoul, fils de Julien Raoul ;
  6. Mathurin Glais, né à Saint-Thélo le 12 mars 1627 ;
  7. Pierre Glais, né à Saint-Thélo le 25 avril 1633 ;
  8. Mathurine Glais, née à Saint-Thélo le 4 juin 1635 ;
  9. Jeanne Glais, née à Saint-Thélo le 25 mai 1638 ;
  10. Alain Glais, né à Saint-Thélo le 3 juin 1640 ;

 

III. Honorable Homme Guillaume Glais, sieur de La Ville-au-Pré en Saint-Thélo, né en 1628 et décédé à Saint-thélo le 19 avril 1714, épouse Marguerite Blanchard, dont :

  1. Olive Glais, née vers 1660, épouse à Saint-Thélo le 16 juillet 1680 René Collin, né au Quillio ; 
  2. Yves Glais, auteur de la branche du du Rodoué, IVbis ;
  3. Olivier Glais, qui suit ;
  4. Marguerite Glais, née à Saint-Thélo le 20 juillet 1665 ;
  5. Pierre Glais, né à Saint-Thélo le 21 septembre 1667, prêtre ;
  6. Jean Glais, né à Saint-Thélo le 1er février 1670, décédé jeune ;
  7. Françoise Glais, née à Saint-Thélo le 5 août 1674 et y décède le 17 décembre 1675 ; 
  8. Jeanne Glais, née à Saint-Thélo le 3 août 1676 et y décède le lendemain ;
  9. Françoise Glais, née à Saint-Thélo le 16 septembre 1677, éopuse en premières noces N, et en secondes noces à Saint-Thélo le 12 février 1707 Antoine Borel, originaire de Puginier, fils de Germain Borel et de Jeanne Moisset  ;
  10. Mathurine Glais, née à Saint-Thélo le 10 avril 1679, religieuse ursuline à Pontivy ;
  11. Marie Glais, née à Saint-Thélo le 9 novembre 1681.

 

IV.  Olivier Glais, sieur de La Ville-au-Pré, né à Saint-Thélo le 5 mars 1663 et y décède le 7 avril 1711, marchand de toiles fines, épouse à Allineuc le 4 février 1692 Mathurine Boscher, dont :

  1. François Glais, qui suit ;
  2. Mathurine Glais, née à Saint-Thélo le 23 novembre 1694 ;
  3. Anne Glais, née à Saint-Thélo le 23 novembre 1694 ;
  4. Olivier Glais, auteur de la branche de L'Abbaye, IVbis ;
  5. Julienne Glais, née à Saint-Thélo le 31 août 1702 ;
  6. Jeanne-Mathurine Glais, née à Saint-Thélo le 10 février 1700 et y décède le 10 octobre 1747, épouse au Quillio le 19 janvier 1721 Olivier Le Deist, sieur de Kerivallant, négociant de toiles à Quintin, fils de Thomas Le Deist, sieur de Lanénot, marchand de toiles fines au village de Kerivallant au Quillio, et de Marie Le Franc, née en 1656, dont postérité ;
  7. Suzanne Glais, née à Saint-Thélo le 24 avril 1704, décédée à Saint-Hervé le 10 mars 1773 et inhumée le lendemain, épouse Olivier-François Martin, né en 1710 et décédé avant 1755, négociant à Saint Thélo, fils de René Martin, et de Julienne Le Breton, dont postérité ;
  8. Mathurine Glais, née à Saint-Thélo le 21 janvier 1707, épouse  N Digautray.


IV. François Glais, sieur de La Ville-au-Pré, né à Saint-Thélo le 19 octobre 1692 et y décède le 23 décembre 1771, épouse en premières noces Anne Le Deist, décédée à Saint-Thélo le 20 septembre 1731, et en secondes noces à Merléac le 27 juillet 1733 Suzanne-Rose-Angélique Priat, fille de Julien Priat, sieur de Bizoin, et de Marie Gestin, dont du premier lit :

  1. François-Thomas Glais, décédé à Saint-Thélo le 31 mars 1722 ;
  2. N Glais, décédé à Saint-Thélo le 19 août 1723 ;
  3. N Glais, décédé à Saint-Thélo le 11 août 1724 ;
  4. Suzanne-Marie Glais, née à Saint-Thélo le 2 février 1727 ;
  5. François-Jean Glais, né à Saint-Thélo le 23 mars 1722 ;
  6. François-Jean Glais, né à Saint-Thélo le 11 septembre 1735 et y décède le 13 ;

Et du second :

  1. François-Julien Glais, né à Saint-Thélo le 13 juin 1734 et y décède le 24 septembre 1740 ;
  2. Guillaume-Julien Glais, né à Saint-Thélo le 27 juin 1735 ;
  3. Joseph-Marie Glais, né à Saint-Thélo le 12 septembre 1736 et y décède le 13 mars 1764, épouse à Saint-Thélo le 23 janvier 1764 Marie-Mathurine Choesmel, née à Saint-Brieuc, fille de Mathurin-Hilarion Choesmel et de feu Jeanne-Anne Joesny ;
  4. N Glais, décédé à Saint-Thélo le 10 août 1737 ;
  5. Marie-Rose Glais, née à Saint-Thélo le  9 septembre 1738 et y décède le 8 septembre 1740 ;
  6. Pierre-Mathurin Glais, né à Saint-Thélo le 2 mars 1740  et y décède le 15 septembre suivant ;
  7. François-Marc Glais, né à Saint-Thélo le 3 mars 1741 ;
  8. Jeanne-Rose Glais, née à Saint-Thélo le 19 juillet 1742, épouse à Saint-Thélo le 6 février 1759 Ollivier-Marc Glais, sieur de L'Abbaye, fils d'Olivier Glais, sieur de L'Abbaye, et de Catherine Guilloux, dont postérité ;
  9. Ollivier-François Glais, sieur de Bisoin, né à Saint-Thélo le 15 septembre 1743 et décédé à Merléac le 3 mai 1801, épouse à Quitin le 24 janvier 1769 Louise-Mathurine Digaultray, fille de François-Julien Digaultray et de Mathurine Glais ;
  10. Louis-Augustin Glais, né à Saint-Thélo le 9 juin 1745 et y décède le 27 septembre 1758 ;

 

 

Branche du Rodoué

IVbis. Honorable Homme Yves Glais, sieur du Rodoué, né à Saint-Thélo le 5 juillet 1661 et y décède le 5 octobre 1714, épouse Julienne Laisné, dont :

  1. Jeanne-Julienne Glais, décédée à Saint-Thélo le 1er mai 1742, épouse à Saint-Thélo le 26 juin 1713 Jean Taillart, sieur des Guer, fils de feu Julien Taillart, et de Périne Le Franc ;
  2. Françoise Glais, née à Saint-Thélo le 25 mai 1704 ;
  3. Jean-François Glais, né à Saint-Thélo le 20 juillet 1708, prêtre ;
  4. René Glais, qui suit ;
  5. Yves-Guillaume Glais, auteur de la branche de La Ville-Blanche, Vbis.

 

V. Honorable Homme René Glais, sieur du Rodoué, décédé à Saint-Thélo le 17 octobre 1763, épouse Marguerite-Thérèse Rolland, dont :

  1. Suzanne-Rose Glais, née à Saint-Thélo le 11 juillet 1700 ;
  2. Marguerite Glais, née à Saint-Thélo le 20 octobre 1702 ;
  3. Mathurin-Charles Glais, né à Saint-Thélo le 14 avril 1706 ;
  4. Elisbeth-Rose Glais, née à Saint-Thélo le 20 juillet 1710 ;
  5. Estiennette-Périne Glais, née à Saint-Thélo le 12 février 1714 ;
  6. René Glais, né à Saint-Thélo le 5 avril 1724 ;
  7. Françoise-Marguerite Glais, née à Saint-Thélo le 22 novembre 1725 ;
  8. Yves-Hervé Glais, né à Saint-Thélo le 14 décembre 1726 ;
  9. Marie-Françoise Glais, née à Saint-Thélo le 8 décembre 1727 et y décède le 28 ;
  10. Suzanne-Marguerite Glais, née à Saint-Thélo le 8 décembre 1727 et y décède le 25 février 1728 ;
  11. Marie-Jeanne Glais, née à Saint-Thélo le 15 novembre 1729 et y décède le 31 juillet 1733 ;
  12. Pierre Glais, né à Saint-Thélo le 15 janvier 1732 et y décède le 24 juillet 1733 ;

 

Branche de La Ville-Blanche

Vbis. Honorable Homme Yves-Guillaume Glais, sieur de La Ville-Blanche, décédé à Saint-Thélo le 9 juillet 1735, épouse à Saint-Thélo le 30 avril 1726 Suzanne Le Deist, fille de Thomas Le Deist, sieur de Lanénot, marchand de toiles fines au village de Kerivallant au Quillio, et de Marie Le Franc, née en 1656, dont :

  1. Suzanne Glais, née à Saint-Thélo le 26 décembre 1727 ;
  2. Jeanne-Françoise Glais, née à Saint-Thélo le 30 mars 1729 ;
  3. René-Yves Glais, né à Saint-Thélo le 31 août 1732 ;

 

Branche de L'Abbaye

IVbis. Honorable Homme Olivier Glais, sieur de L'Abbaye, né à Saint-Thélo le 29 août 1697 et y décède le 19 avril 1774, épouse à Loudéac le 26 juin 1732 Catherine-Françoise Guilloux, dont :

  1. Ollivier-Marc Glais, sieur de L'Abbaye, né à Saint-Thélo le 16 mai 1733 et y décède le 14 auût 1772, épouse à Saint-Thélo le 6 février 1759 Jeanne-Rose Glais, née à Saint-Thélo le 19 juillet 1742, fille de François Glais, sieur de La Ville-au-Pré, né à Saint-Thélo le 19 octobre 1692, et de Suzanne Rose Angélique Priat ;
  2. Jeanne-Françoise-Mathurine Glais, née à Saint-Thélo le 28 mai 1734 et y décède le 1er septembre suivant ;
  3. François-Joachim Glais, né à Saint-Thélo le 27 septembre 1735 et y décède le 14 août 1736 ;
  4. Guillaume-François Glais, qui suit ;
  5. François-Marc Glais, né à Saint-Thélo le 31 décembre 1737 et y décède le 19 avril 1738 ;

 

V. Honorable Homme Guillaume-François Glais, né à Saint-Thélo le 19 novembre 1736, épouse à Quintin le 24 janvier 1769 Louise-Mathurine Digaultray, fille de François-Julien Digaultray et de Mathurine Glais, dont :

  1. François-Julien Glais, né à Quintin le 4 novembre 1769 ;
  2. Mathurine-Françoise Glais, née à Quintin le 28 janvier 1770 ;
  3. François-Ollivier Glais, né à Quintin le 25 janvier 1771 ;
  4. Françoise-Mathurine Glais, née à Quintin le 10 mai 1772 ;
  5. Louise-Charlotte Glais, née à Quintin le 8 octobre 1773 ;

 

Partager cet article

Published by F du Fou - dans Filiation
commenter cet article

Ecole Sainte-Anne

esa

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc sur Lié

02.96.42.10.26

013

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

Manoir de La Mare

Mare 6838
Mariages et festivités familiales
Séminaires et événements professionnels
Stages et expositions
Concerts et spectacles

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).