Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 07:09
Jean XXIII (1881-1958-1963)

Jean XXIII (1881-1958-1963)

Angelo Giuseppe Roncalli, né à Sotto il Monte en Italie le 25 novembre 1881 et décédé au Vatican le 3 juin 1963.
Il effectue son service militaire au 73ème Régiment d'infanterie en 1901 avant d'être ordonné prêtre le 10 août 1904, nommé secrétaire de l'évêque de Bergame de 1904 à 1914, incorporé comme sergent de l'Armée Royale Italienne dans le service de la Santé en 1915 puis devient aumônier militaire dans les hôpitaux, nommé à la curie romaine en 1921, premier visiteur puis délégué apostolique en Bulgarie en 1925, évêque titulaire d'Aeropoli le 19 mars 1925, archevêque de Mesembria et délégué apostolique en Turquie et en Grèce entre 1935 et 1944, nonce apostolique en France en 1944, premier observateur du Saint-Siège à l'UNESCO, cardinal le 12 janvier 1953, patriarche de Venise du 15 janvier 1953 au 28 octobre 1958, pape le 28 octobre 1958 sous le nom de Jean XXIII (en latin Ioannes XXIII, en italien Giovanni XXIII).

Jean XXIII convoqua le IIe concile œcuménique du Vatican (1962-1965, appelé aussi concile Vatican II).

Jean XIII fut béatifié par Jean-Paul II à l’occasion du Jubilé de l’an 2000, il est désormais le « bienheureux pape Jean XXIII » pour l’Église catholique romaine. Sa fête a lieu le 11 octobre, jour de l’ouverture de Vatican II.

Le 2 juillet 2013, les évêques et cardinaux membres de la Congrégation pour les causes des saints se réunissent en assemblée plénière pour évoquer différents cas de béatifications et de canonisations. Dès le 5 juillet suivant, le pape François autorise la congrégation à promulguer le décret permettant la canonisation des bienheureux Jean-Paul II et Jean XXIII.

Il appartient au Souverain-Pontife de convoquer un consistoire et de fixer la date de la cérémonie de canonisation de ses deux prédécesseurs qui pourraient être canonisés ensemble le 27 avril 2014.


Encycliques :
Pacem in terris, 11 avril 1963, sur la paix ;
Pænitentiam agere, 1er juillet 1962, sur le futur concile ;
Aeterna Dei Sapientia, 11 novembre 1961 ;
Mater et Magistra, 15 mai 1961, commémoration de Rerum novarum ;
Princeps Pastorum, 28 novembre 1959 sur les missions ;
Gratia Recordatio, 26 septembre 1959, sur le Rosaire ;
Sacerdotii nostri primordia, 31 juillet 1959, sur Jean-Marie Vianney, curé d’Ars ;
Ad Petri Cathedram, (29 juin 1959), inauguration du pontificat.

              Obedientia et Pax

Obedientia et Pax

Repost 0
Published by F du Fou - dans Saints Jean XXIII
commenter cet article
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 18:16

notredame3.jpg

 

notredame4.jpg

Repost 0
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 07:03
La pierre branlante de Grénieux, Saint-Brandan
Repost 0
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 07:02
Château de Grénieux, Saint-Brandan
Repost 0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 17:08

bourg.jpg

Repost 0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 08:23
Hôtel du Commerce, Ploeuc
Repost 0
Published by F du Fou - dans Cartes postales Ploeuc
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 12:56

 

Vie inédite de saint Malo écrite au IXe siècle par Bili / publiée, avec notes et prolégomènes par le R. P. Fr. Plaine,... [Suivi de ] Autre vie de saint Malo, écrite au IXe siècle par un anonyme / publiée avec notes et observations par Arthur de La Borderie
_________________

La Vie, les reliques, le culte de Saint Gonéri, breton armoricain du VIe siècle‎ / par l'Abbé Yves-Marie Lucas
_________________

 Saint Clair et les origines de l'église de Nantes selon la véritable tradition nantaise / Arthur de La Borderie
_________________

 Les monuments originaux de l'histoire de saint Yves : rapport à Mgr l'évêque de Saint-Brieuc et Tréguier / par Arthur de La Borderie
_________________

 Saint Paterne premier évêque de Vannes, sa légende et son histoire / par Arthur de La Borderie

 

 

oyne

 

Ouvages numérisés par l'Université Rennes 2

Repost 0
Published by F du Fou - dans Bibliographie
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 23:10
Bonnet de Saint-Brieuc et coiffe du pays de Quintin et Plaintel
Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 15:48

I. Messire Jérôme Gourdel épouse Catherine de Suasse, dont :

II. Messire Guillaume Gourdel épouse Françoise Guillier, dont :

III. Messire Tanguy Gourdel, écuyer, seigneur de Keriolet en Laniscat, de Kerglas, de Kerlouët, de Saint-Eloi et autres lieux, épouse en premières noces Suzanne du Fou, décédée à Laniscat entre le 6 juillet et le 10 octobre 1659, fille puînée d’Hervé du Fou, écuyer, seigneur de Bézidel, de Nervoy, de La Villeneuve, de Trévénec, de Locmaria et autres lieux, né à Bézidel et décédé à Mûr le 6 octobre 1665, et de Charlotte Le Gascoing, et en secondes noces Marie Le Marant, dame de Coatambescout qu’elle reçut en partage pour 18.000 livres en 1658, née 1621, décédée à Laniscat le 30 octobre 1686 et inhumée en l’église paroissiale, dont :

  1. Jérôme Gourdel, qui suit ;
  2. Et peut-être : Tanguy Gourdel, écuyer, seigneur de Keriolet, décédé le 29 janvier 1706 et inhumé le lendemain en la chapelle du Rosaire de l’église paroissiale.


IV. Messire Jérôme Gourdel, écuyer, seigneur de La Porte-Jourdrain, décédé après 1694, épouse Anne de Kerloagen, dont :

  1. Tanguy Gourdel, qui suit ;
  2. Olivier-Robert Gourdel, écuyer, né à Laniscat le 26 mars 1681 et baptisé le 23 avril suivant, décédé à Laniscat le 10 mai 1688 ;
  3. Marie-Anne Gourdel, née à Laniscat le 22 mai 1683 et baptisée le 8 juin suivant, épouse à Laniscat le 4 février 1709 Jean Berthelot, écuyer, seigneur des Vergers en Plœuc, baptisé à Plœuc le 9 novembre 1673, décédé avant 1773, fils d’Yves Berthelot, écuyer, seigneur des Vergers en Plœuc, baptisé à Plœuc le 18 avril 1629 et décédé entre 1694 et 1696, maintenu dans sa noblesse par arrêt de la Chambre de la Réformation du 15 janvier 1669, et de Marie Hervé, décédée après 1694, dont postérité ;
  4. Mathurine-Mauricette Gourdel, née à Keriolet le 16 février 1685 et baptisé le 1er mars suivant.


V. Messire Tanguy Gourdel, écuyer, seigneur de Kerglas, de Keriolet, de Keryvel et autres lieux, né à Laniscat le 27 novembre 1679, y décède le 7 septembre 1724 et inhumé le lendemain en la chapelle du Rosaire de l’église paroissiale, épouse à Plouguernével le 20 mai 1704 Marie Hamon, dont :

  1. Marie-Anne Gourdel, née à Laniscat le 15 août 1705 et baptisée le 21, épouse à Laniscat le 7 février 1725 Mathurin-Joseph Le Chapronier, écuyer, seigneur de Keramanac'h, né à Plounévez-Quintin le 7 décmembre 1692, fils de Louis Le Chapronier, écuyer, seigneur de Keramanac'h, et de sa seconde épouse Tréphine-Magdeleine de Kerémar, dont postérité ; 
  2. Jacques-Toussaint Amaury Gourdel, écuyer, né à Laniscat le 2 septembre 1706 et baptisé le 7 décembre suivant, décédé à Laniscat le 2 novembre 1712 et inhumé en la chapelle du Rosaire de l’église paroissiale ;
  3. Anne-Jeanne Gourdel, née à Laniscat le 15 mars 1708 et baptisée le 18 ;
  4. Catherine Gourdel, née à Laniscat le 28 septembre 1711 et baptisée le 29, décédée à Laniscat le 18 mai suivant et inhumée en la chapelle du Rosaire de l’église paroissiale ;
  5. Yves-Louis Gourdel, qui suit ;
  6. N Gourdel, né à Laniscat le 16 août 1714 ;
  7. Etienne-Renée Gourdel, née à Laniscat le 29 février 1717 et baptisée le lendemain ;
  8. Marie-Jeanne Gourdel, née à Laniscat le 11 mars 1719 et baptisée le 13, décédée à Laniscat le 30 juin 1726 ;
  9. Yvonne-Mauricette Gourdel, née à Laniscat le 28 mars 1723 et baptisée le 30.


VI. Messire Yves-Louis Gourdel, seigneur de Keriolet, né à Laniscat le 20 février 1713 et baptisé le 21, décédé à Laniscat le 18 décembre 1773 et inhumé le lendemain en la chapelle du Rosaire de l’église paroissiale, épouse à Laniscat le 1er février 1733 Rose-Alexise de La Touche, dame de Porhman en Réguiny, née à Reguéné en Vannes, dont :

  1. Marie-Louise Gourdel, née à Laniscat le 17 novembre 1733 et baptisée le 19 ;
  2. Marie-Rose Gourdel, née à Laniscat le 8 mai 1735 et baptisée le 10, religieuse de cœur à l’abbaye Saint Georges de Rennes dès 1789 ;
  3. Louis-Olivier Gourdel, né à Laniscat le 7 décembre 1736 et baptisé le 10 ;
  4. Claude-François Gourdel, né à Laniscat le 15 septembre 1738 et baptisé le 17 ;
  5. Honoré-Mathurin Gourdel, né à Laniscat le 12 juillet 1740 et baptisé le 13 ;
  6. Reine-Claude Gourdel, née à Laniscat le 13 avril 1742 et baptisée le 16 ;
  7. Prudence-Alexie Gourdel, née à Laniscat le 29 janvier 1744 et baptisée le 31 ;
  8. Maurice-Louis Gourdel, né à Laniscat le 17 avril 1747 et baptisé le 19.

 

Gourdel : de gueules au croissant d’argent, accompagné de trois quintefeuilles du même, alias, de gueules au croissant d’argent, accompagné de trois roses du même.

Repost 0
Published by F du Fou - dans Filiation
commenter cet article
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 19:18

7saints.jpg

Repost 0
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 08:31
vue... mais d'où ? ... Plémet
Repost 0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 07:59

 

Messire Jehan Dollo, chevalier, vicomte de Plaintel, présent à la bataille de Bouvines en 1214, père de :

 

Messire Nicolas Dollo, chevalier, vicomte de Plaintel, seigneur de La Ville-Menguy en Plaintel, père de :

 

Messire Guillaume Dollo, chevalier, vicomte de Plaintel, seigneur de La Ville-Menguy en Plaintel, excusé lors de la montre tenu à Saint-Brieuc en 1480 avec 200 livres de revenu, épousa Volance Le Voyer, dont :

Dame Jehanne Dollo, vicomtesse de Plaintel, dame de La Ville-Menguy, épousa vers 1450 Rolland Gautron, cité procureur de 1453 à 1455, avoué de Lamballe en 1462, sénéchal de Lamballe en 1475, fils de Pierre Gautron, écuyer, seigneur du Plessis-Gautron en Sévignac, et de Robine Durand, dont :  

 

Messire Gilles Gautron, chevalier, vicomte de Plaintel, seigneur de La Ville-Menguy, décédé vers 1527, épousa en 1501 Yvonne Le Coq, dame de La Menardais en Vieux-Vy sur Couësnon, fille de Thuriau Le Coq, écuyer, seigneur de La Ménardais, et d'Hélène Pied de Vache, dont :

 

Messire Ollivier Gautron, chevalier, vicomte de Plaintel, seigneur de La Ville-Menguy, du Chesnay, de La Ville-Hamon en Plaintel et de La Menardais en Vieux-Vy sur Couësnon, présent lors de la Réformation du 20 mars 1536 et décédé en 1558, épousa Suzanne Visdelou, fille d'Olivier Visdelou, écuyer, seigneur du Pont à L'Asne en Ploeuc et de Beauchesne en Quessoy, et de Jeanne de La Roche, dont :

 

Messire Jacques Gautron, chevalier, vicomte de Plaintel, seigneur de La Ville-Menguy et de La Ville-Hamon, de La Motte et autres lieux, décédé en 1577, prisonnier à Pontorson en 1566, chevalier dans l’ordre de Saint-Michel par brevet de 1576, épousa en premières noces de 1556 Marie de Lésongar, et en secondes noces de 1566 Claudine de Robien, dame dudit lieu en Saint-Thuriau, depuis, au Fœil, de Lézarscoët et de Guengat, fille et héritière de Jacques de Robien, écuyer, seigneur dudit lieu, décédé en 1569, capitaine du Croisic, et de Jeanne du Bois, dont du premier lit :

Messire Christophe Gautron, depuis, de Robien, chevalier, vicomte de Plaintel, seigneur de Robien, de La Ville-Menguy, de Lézarscoët, de Guengat et autes lieux, autorisé par lettres patentes de 1605 à subsituer ses nom et armes à ceux de Robien, épousa à Rennes le 23 juillet 1601 Catherine de Bourgneuf, fille de René de Bourgneuf, écuyer, seigneur de Cucé en Cesson-Sévigné, né à Paris en 1526 et décédé à Rennes le 24 février 1587, président du Parlement de Bretagne du 27 février 1570 à sa mort, dressa les titres de propriété des ducs de Bretagne, participa à la réforme de la coutume de Bretagne, et de Louise Marquer, née vers 1551 et décédée en 1612, dont :

 

Messire Christophe de Robien, chevalier, seigneur dudit lieu, vicomte de Plaintel, seigneur de Spinefort en Languidic, né vers 1605 et décédé à Rennes en décembre 1652 et inhumé aux Carmes de Quintin le 11, chevalier dans l’Ordre de Saint-Michel, gentilhomme de la Chambre du Roy, épousa le 14 février 1627 Marie Le Vicomte, décédée à Auray en 1669, fille de Vincent Le Vicomte, écuyer, seigneur de Kerussanou en Plouagat, et de Jeanne du Cosquer, dont :

 

Messire Sébastien de Robien, chevalier, seigneur dudit lieu, vicomte de Plaintel, né à Robien le 26 juin 1633 et y décède le 5 mai 1691, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 17 septembre 1655 et reçu le 24 mars 1656, conseiller honoraire par lettres du 11 août 1684, épousa en la paroisse Saint-Etienne de Rennes le 7 février 1657 Françoise de Cleuz, décédée à Robien le 29 octobre 1680, fille de Jean de Cleuz, chevalier, seigneur du Gage en Roz-Landrieux et du Modest en Brélevenez, décédé vers 1644, conseiller du Roi au Parlement de Metz, et de Charlotte de La Boissière, dame de Keranlouant en Callac et de Kerlasloant en Calanhel, dont :

 

Messire Paul de Robien, chevalier, vicomte de Plaintel, baron de Kaër par acquêt de 1727, seigneur de La Ville-Menguy et de Kergoalan, né le 3 janvier 1660 et décédé en la paroisse Saint-Aubin de Rennes le 23 juin 1744, bachelier et licencié en Droit en 1683, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 3 août 1684 et reçu le 12 octobre suivant, président à mortier au Parlement de Bretagne pourvu le 1er août 1706 et reçu le 14, épousa le 6 février 1697 Thérèse-Olive du Louët, dame de Coëtjenval, décédée à Robien le 29 octobre 1699, fille de Robert du Louët, écuyer, seigneur de Coëtjenval en Ploudaniel, du Plessis-Rérancourt en Dirinon, de Trévalot et autres lieux, et de Renée Le Borgne, dont postérité.

 

ADCA, Plaintel, D 4ème feuille, 1841

ADCA, Plaintel, D 4ème feuille, 1841

Repost 0
Published by F du Fou - dans Histoire Plaintel
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 08:26
Marie-Louise-Julie de La Rivière, marquise de La Fayette

Marie-Louise-Julie de La Rivière, dame du Vieux-Marché (Plouaret, Plounévez-Moëdec et Lanvellec en partie) et de Saint-Quihouët en Plaintel, née en 1736 et décédée le 3 avril 1770, fille de Joseph-Yves-Thibault-Hyacinthe, marquis de La Rivière, chevalier, seigneur de Kerauffret en Bourbriac, de Saint-Michel en Guingamp et autres lieux, né et baptisé à Saint-Brieuc le 20 mai 1695, décédé au Palais du Luxembourg en 1770 (inventaire après décès) commandant la Seconde Compagnie des Mousquetaires du Roi en 1754, député des Etats de la province de Bretagne pour l’ordre de la Noblesse, et de Julie-Louise-Céleste de La Rivière, née vers 1721 et décédée à Paris le 7 octobre 1753, dame de compagnie de Madame Adélaïde de France, dame du Palais de la Reine d’Espagne
Ella épousa à Bourbriac le 21 avril 1754 puis en la paroisse Saint-Sulpice de Paris le 22 mai suivant Michel-Louis-Christophe Motier, marquis de La Fayette, né le 13 août 1731 et tué à la bataille de Minden le 9 juillet 1759, fils d'Edouard Motier de La Fayette, marquis de Vissac, né au Bouschet le 21 novembre 1669 et décédé à Vissac le 9 janvier 1740, blessé au siège de Mons et à la bataille de Spire, prit le nom de La Fayette en vertu de la substitution faite en faveur de son père, bénéficiaire du testament du 11 mai 1692 de René-Armand dernier de la branche ainée, et de Marie-Catherine Suat de Chavagnac, née vers 1690 et décédée le 30 avril 1772, dont :

Marie-Jean-Paul-Roch-Yves-Gilbert du Motier, chevalier, marquis de La Fayette en Aix-La-Fayette, seigneur de Chavagnac en Saint-Georges d'Aurac, co-seigneur de Ploeuc du 20 avril 1781 au 5 août 1783, dit le marquis de Lafayette, né à Chavagnac le 6 septembre 1757, décédé à Paris le 20 mai 1834 et inhumé au cimetière de Picpus de Paris, qui épousa Adrienne de Noailles, fille de Jean-Louis-Paul-François, duc de Noailles, duc d'Ayen, marquis de Maintenon, né le 26 octobre 1739 et décédé à Fontenay-Trésigny le 26 octobre 1824, lieutenant-général en 1784, capitaine des Gardes, chevalier de l'Ordre de la Toison d'Or, membre de l'Académie des Sciences, et d'Henriette-Anne-Louise d'Aguesseau, dame de La Grange-Blesneau en Courpalay, né le 12 février 1737, guillotinée à la Barrière du Trône à Paris le 22 juillet 1794 et inhumée au cimetière de Picpus de Paris, dont postérité.

Marie-Louise-Julie de La Rivière, marquise de La Fayette
Repost 0
Published by F du Fou - dans Plaintel Portraits
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 13:25

 

I. Julien Baron, épouse vers 1595 Marguerite Gendrot, dont :


II. Maître François Baron, baptisé à Ploërmel le 7 décembre 1612, procureur à Ploërmel, épouse vers 1638 Barbe Rigon, baptisée à Ploërmel 20 octobre 1618, dont :


III. Maître Jean Baron, né vers 1651 et décédé en 1725, procureur fiscal des comptes de la juridiction du Bois de La Roche en Néant, épouse à Guillers le 9 octobre 1685 Marie Pichot, baptisée à Guillers le 20 mars 1667, fille de Mathurin Pichot, greffier de la juridiction du Bois de La Roche, et de Michelle Duval, baptisée à Guillers le 15 février 1649 et y décède le 15 mai 1710, dont :

  1. Joseph-Mathurin Baron, baptisé à Guillers le 14 décembre 1686, épouse à Ploërmel le 17 janvier 1713 Marie-Reine Maillart, dont postérité ;
  2. Julien Baron, qui suit ;
  3.  Anne-Marie Baron, née à Néant le 10 décembre 1689 ;
  4. Pierre Baron, né à Néant le 6 janvier 1693 et baptisé le 11 ;
  5. Jean Baron, baptisé à Néant le 8 juillet 1696, avocat au Parlement, épouse à Ploërmel le 21 avril 1716 Louise Houët du Chesnevert, dont postérité ;
  6. Jeanne Baron, baptisée à Néant le 9 octobre 1699 ;
  7.  Anne-Sainte Baron, née à Ploërmel le 12 septembre 1702 et baptisé le lendemain, épouse à Ploërmel le 24 novembre 1720 François-Louis Allanic de Bellechère, dont postérité ;
  8. Mathurin-Rodolphe Baron, né à Ploërmel le 13 décembre 1703 et baptisé le 16.

 


IV. Maître Julien Baron, sieur de Taya en Néant sur Yvel, baptisé à Néant sur Yvel le 28 novembre 1687, conseiller du Roy et alloué de Ploërmel, député du Tiers aux Etats de Bretagne, épouse MargueriteEdy, née à Pontivy le 10 mars 1688, fille de Pierre Edy, avocat en la Cour, et de Julienne Fraboulet, dont :

  1. Jean-Rodolphe Baron du Taya, qui suit ;
  2. Marie-Jeanne Baron du Taya, baptisée à Ploërmel le 3 février 1715, religieuse carmélite à Ploërmel ;
  3. Reine-Françoise-Andrée Baron du Taya, née à Ploërmel le 1er décembre 1721 et baptisée le lendemain, épouse à Pontivy le 13 janvier 1749 Jean-Marie de La Villelouays, dont postérité ;
  4. Julienne Baron du Taya, baptisée à Ploërmel le 29 avril 1723 et y décède le 29 janvier 1726 ;
  5. N Baron du Taya, décédé le 9 février 1725.


V. Maître Jean-Rodolphe Baron du Taya, écuyer, né à Ploërmel le 30 janvier 1716 et décédé à Quintin le 15 janvier 1794, procureur fiscal de Loudéac en 1740, maire de Quintin de 1748 à 1754, député du Tiers aux Etats de Bretagne de 1748 à 1752, sénéchal de Quintin, exilé à Montmorillon par lettres données à Versailles le 28 août 1752, puis à Laval par lettres données à Fontainebleau le 27 août 1753, est autorisé de rentrer à Quintin par lettres données à Versailles le 1er avril 1754, et retrouva son entière liberté par lettres données à Versailles le 4 septembre 1754, eut réparation le 26 janvier 1785 et anobli par lettres patentes données à Fontainebleau en octobre 1785, épouse à Mohon le 18 mai 1739 Céleste-Marie-Anne Martin de Gramusse, née à Loudéac le 1er janvier 1718 et décédée à Quintin le 11 janvier 1758, fille de Paul Martin de Gramusse et de Marie-Anne Petiot, dont : 

  1. Reine Baron du Taya, née vers 1732 et décédée à Quintin le 11 février 1823 ;
  2. Rodolphe Baron du Taya, né à Loudéac le 4 octobre 1741 ;
  3. Rodolphe Baron du Taya, décédé à Loudéac le 31 janvier 1742 âgé d’envions une semaine ;
  4. Anne-Céleste-Joseph Baron du Taya, née à Quintin vers 1742 et y décède le 14 février 1775, épouse à Quintin le 10 mars 1761 Emmanuel Digauldray, fils de Marc Digauldray et de Jacquette du Bois ;
  5. Rodolphe-Bernard Baron du Taya, né vers 1743 et décédé à Loudéac le 14 janvier 1746 ;
  6. Rodolphe-Jean-Emile Baron du Taya, né à Loudéac le 13 octobre 1745 ;
  7. Jean-François-Rodolphe Baron du Taya, né à Quintin le 2 novembre 1746 ;
  8. Céleste-Marie-Edmonde Baron du Taya, née à Quintin le 20 novembre 1747 ;
  9. Rodolphe-Marcellin-François Baron du Taya, qui suit ;
  10. Marie Anne Michelle Baron du Taya, née à Quintin le 20 novembre 1750 ;
  11. Paul-Jullien Baron du Taya, né à Quintin le 4 juillet 1752 ;
  12. Céleste-Françoise-Catherine Baron du Taya, née à Quintin le 25 novembre 1753 et y décède le 10 février 1809, religieuse Ursuline ;
  13. Marie-Françoise Baron du Taya, née à Quintin le 16 juin 1756 et y décède le 9 janvier 1814, épouse Constantin Daien de Kermeneaux.


VI. Maître Rodolphe-Marcellin-François Baron du Taya, écuyer, né à Quintin le 24 avril 1749 et y décède le 9 février 1820, fabricant de toile, avocat au Parlement, maire de Quintin en 1779, député aux Etats de Bretagne en 1781, membre de la Commission Intermédiaire des Etats pour le diocèse de Saint Brieuc, épouse à Saint Brieuc le 9 février 1773 Charlotte-Yvonne-Cécile Le Guichet, née à Saint Brieuc, fille de feu François Le Guichet et de Cécile Laubé, dont :

  1. Rodolphe-François-Marcellin Baron du Taya, né à Quintin le 23 août 1774 ;
  2. Charles-Guillaume-Rodolphe Marie Baron du Taya, né à Quintin le 27 novembre 1775, officier de Marine, incarcéré à Lorient pendant la Terreur et y décède en 1796 ;
  3. Rodolphe-François-Marie Baron du Taya, né le 23 août 1774, émigré puis amnistié, chevalier dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint Louis, maire d’Abrest ;
  4. Céleste-Jeanne-Reine Baron du Taya, née à Quintin 8 mai 1777 ;
  5. Jeanne-Cécile-Marie Baron du Taya, née en 1778 et décédée à Quintin le 30 juillet 1781 ;
  6. Anne-Marie-Thérèse Baron du Taya, née à Quintin le 23 juillet 1779 ;
  7. Anne-Marie Baron du Taya, née à Quintin vers 1780 et y décède le 2 avril 1819, épouse à Quintin le 12 octobre 1802 Hyppolite-Anne Le Coniac, né vers 1774, fils de feu Yves Le Coniac et de feu Jeanne-Angélique Ollitrault ;
  8. François-Cyprien-Jules-Rodolphe-Marie Baron du Taya, qui suit ;
  9. Aimé-Rodolphe-Marie Baron du Taya, né à Quintin le 30 novembre 1783 et décédé le 8 mai 1850, juge à Saint Malo, conseiller à la Cour de Rennes le 3 février 1816, démissionnaire en 1830, archéologue et agronome, auteur de publications relatives à l’histoire et à l’industrie linière.


VII. Messire François-Cyprien-Jules-Rodolphe Marie Baron du Taya, écuyer, né à Quintin le 12 avril 1782 et décédé à Trégueux le 27 juin 1865, maire de L’Hermitage, conseiller d’arrondissement en 1831 puis conseiller-général, agronome, membre du Conseil Royal d’Agriculture de France, président de la Société d’Agriculture des Côtes du Nord, fonda et dirigea des industries et des exploitations agricoles dans la région de Quintin, fondateur du comice de Plœuc en 1821, titulaire de la grande médaille d’or de la Société Royale et Centrale d’Agriculture de Paris en 1824 et en 1852, chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur le 27 avril 1846, épouse Cécile-Marie Bouble, dont  :

  1. Cécile-Jeanne-Marie Baron du Taya, née vers 1815 et décédée à Trégueux le 30 mars 1863 ;
  2. Rodolphe-Jean-François-Marie Baron du Taya, qui suit ;
  3. Charlotte-Françoise Baron du Taya, née à L’Hermitage vers 1820, épouse à L’Hermitage Michel-Adrien Brizeux, fils de feu Michel-Gabriel Brizeux et de feu Marie-Louise Delanoë ;
  4. François-Hippolyte-Marie Baron du Taya, né à L’Hermitage le 17 mai 1822, bras doit de son père, engagé volontaire pendant la guerre de 1870.


VIII. Messire Rodolphe-Jean-François-Marie Baron du Taya, écuyer, né à Quintin le 17 janvier 1817 et décédé à Saint Brieuc le 20 novembre 1880, sorti de l’Ecole des Haras le 30 décembre 1843, directeur du haras de Lamballe de 1850 à 1852 puis de celui de Saint-Lô, directeur des Haras au Ministère de l’Agriculture en 1872, inspecteur-général des Haras le 19 septembre 1874, retraité en 1879, chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur le 17 août 1858, commandeur dans l’Ordre Royal de Wasa le 22 décembre 1875, officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur le 6 mars 1876, chevalier dans l’Ordre de Notre-Dame de la Conception de Villa-Vicôsa le 4 avril 1878, retraité en 1879.

 
Baron du Taya : écu d’argent à deux lions affrontés de gueules soutenant une moucheture d’hermines de sable ; ledit écu timbré d’un casque de profil orné de ses lambrequins de gueules, d’argent et de sable (Jean-Rodolphe Baron du Taya, 30 décembre 1785)

 

Repost 0
Published by F du Fou - dans Filiation
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 19:25

I. Yves Rault, né vers 1625 et décédé en 1700, épouse Ysabeau Margeot, née vers 1630 et décédée vers 1700, dont :


II. Julien Rault, né vers 1655 et décédé à Plouguenast le 1er octobre 1722, laboureur, épouse à Ploeuc le 8 mai 1700 sa cousine du 3e au 4e degré Rose Rault, née vers 1678, fille de Maury Rault, baptisé à Ploeuc le 24 novembre 1650, y décède le 11 février 1718 et inhumé en l'église, laboureur demeurant à Duancre, et de Noëlle Choupault, (filiation), dont :

  1. François Rault, qui suit ;
  2. Rose-Marie Rault, née à Gausson le 13 juillet 1704 et décédée en 1728, épouse à Gausson le 18 janvier 1725 Isidore Choupault, né à Gausson vers 1699 et y décède le 13 juin 1738, fils de Nicolas Choupault, né à Gausson le 15 mai 1678 et y décède le 11 janvier 1725, et de Jeanne Chauvel, née à Plémy vers 1677 et décédée à Gausson le 28 janvier 1722.

 

III. François Rault, sieur de Beaulieu en Ploeuc, né à Gausson le 8 février 1702 et y décède le 11 mars 1770, laboureur, épouse à Gausson le 13 février 1725 Jeanne-Véronique Moy, née à Gausson le 19 mars 1709 et y décède le 26 octobre 1753, fille de Bertrand Moy, né à Gausson le 23 octobre 1655 et y décède le 29 décembre 1726, laboureur, et de sa seconde épouse Louise-Anne Henry, née à Gausson le 4 mai 1682 et y décède le 18 mai 1735, (filiation), dont :


IV. Julien-Mathurin Rault, sieur de Beaulieu, né à Gausson le 16 janvier 1749 et décédé au Cargo en Gausson le 1er mars 1816, épouse à Gausson le 6 février 1769 Anne-Françoise Le Bel, née à Gausson le 8 novembre 1746, fille de Jean Le Bel, né à Gausson le 11 janvier 1712 et y décède le 20 juillet 1763, notaire, et de Marie-Isabelle Rault, née à Gausson le 1er juillet 1715 et y décède le 19 avril 1779, dont :

  1. Anne-Françoise Rault, née vers 1770 et décédée aux Landelles en Gausson le 22 mars 1813, épouse à Gausson le 17 février 1797 Guillaume Georgelin, fils d'Ambroise Goergelin et de Marie-Rose Grosset, dont postérité ;
  2. Marie-Anne Rault, née à Gausson le 26 mars 1771 et décédée au Roselier en Gausson le 6 octobre 1804, épouse à Gausson le 29 octobre 1803 Jean Carro, né à Gausson vers 1771, fils de feu Jacques Carro et de feu Marguerite Raoult, dont postérité ;
  3. Florence-Angélique Rault, née à Gausson le 7 juillet 1772 ;
  4. Mathurin-François Rault, né à Gausson le 19 janvier 1775 ;
  5. Julien-François Rault, né à Gausson le 20 mars 1778 ;
  6. Jean-Louis Rault, né à Gausson le 5 février 1781 ;
  7. Joseph-Marie Rault, né à Gausson le 20 mars 1783 ;
  8. Rose-Anne Rault, née à Gausson le 28 avril 1785 et y décède le 3 février 1859, épouse à Gausson le 7 décembre 1808 Jean-François du Pré, né à Gausson vers 1782, fils d'Yves du Pré et de Suzanne Choupault, dont postérité ;
  9. Alain-François Rault, né à Gausson le 12 mars 1787 ;
  10. Reine-Françoise Rault, née à Gausson le 13 février 1789.
V. Julien Rault, demeurant au Frêne en Gausson, né vers 1776 et décédé à Gausson le 10 mars 1862, épouse à Gausson le 14 février 1801 Louise-Joséphine Rault, née à Gausson le 16 octobre 1781 et y décède le 1er mars 1853, fille de Julien Rault, né vers 1737 et décédé au Frêne le 1er avril 1802, et de Rose-Anne Raoult, dont :
  1. Julien Rault, né en 1802 et décédé à Gausson le 6 juin 1868 ;
  2. Louise-Joseph Rault, né à Gausson le 19 juin 1803 et y décède le 12 avril 1864 ;
  3. François-Julien Rault, né à Gausson le 14 avril 1805 ;
  4. Julien-Guillaume Rault, né à Gausson le 27 février 1810 et décédé au Frêne le 3 novembre suivant ;
  5. François-Marie Rault, né à Gausson le 11 septembre 1813 et décédé au Frêne le 11 octobre suivant ;
  6. Marie-Françoise Rault, née à Gausson le 23 mai 1817 et décédée au Frêne le 20 juin suivant ;
  7. Louis-Marie Rault, né à Gausson le 25 août 1818 et décédé au Frêne le 16 septembre 1818 ;
  8. Angélique-Françoise Rault, née à Gausson le 26 novembre 1819 ;
  9. Françoise-Marie Rault, née à Gausson le 25 novembre 1824 ;
  10. Françoise Rault, née vers 1829 et décédée à Gausson le 17 juin 1879 ;
Repost 0
Published by F du Fou - dans Filiation
commenter cet article

Ecole Sainte-Anne

esa

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc sur Lié

02.96.42.10.26

013

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

Manoir de La Mare

Mare 6838
Mariages et festivités familiales
Séminaires et événements professionnels
Stages et expositions
Concerts et spectacles

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).