Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 06:50
Eglise Notre-Dame de L'Hermitage-Lorge
Eglise Notre-Dame de L'Hermitage-Lorge
Eglise Notre-Dame de L'Hermitage-Lorge
Repost 0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 05:00

Archives Départementales des Côtes d'Armor

Répertoire numérique de la sous-série 4 0

Dons et Legs 1800-1940

4 0 94 L'Hermitage-Lorge

 

Choiseul-Praslin (de), 1838-1839

Personne, 1856-1857

Personne, 1860-1865

Allenou, 1862

Famille Allenou-Veillet, 1865

Boisadan, 1865-1870

Veillet, 1874

Attribution des Trophées de la Guerre à la Commune (1920)

Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 13:34

tire probablement son nom de l'antique Maison le Moënne, qui furent seigneurs de ce lieu, ainsi que de La Ville-Rouault et de Saint-Eloy (le Moënne, seigneurs de Saint-Eloy, de La Touche-aux-Moines et de La Ville-Rouault, XVème & XVIème).

Elle est repésentée par Alain et Charles lors des montres de 1469 et 1479, Jacques, seigneur de La Ville-Rouault et de La Touche-aux-Moines lors de la Réformation du 4 mars 1536.

La Touche-aux-Moines possédait un droit de haute, moyenne et basse justice, ainsi qu'une chapelle.

*********************

Pol Potier de Courcy, Nobiliaire et Armorial de Bretagne, édition 1, tome I, 1846.

Moënne ou Moine (le), sieur de Saint-Eloy et de la Touche-Rouault, paroisse de Ploeuc, - du Quélennec, paroisse de Merléac, - du Caronnay, - du Bois-Riou, - du Ruffroger, de la Vieux Ville, - de la Boixière, - de cléden, paroisse de Haut-Corlay.

Ancienne extraction, réformation 1669, sept générations ; réformations et montres de 1423 à 1535, paroisse de Ploeuc, évêché de Saint-Brieuc.

De gueules à trois croissants d'argent, une fleur de lys d'or en abyme.

Alain, vivant en 1469, père d'Antoine, vivant en 1483, marié à Louise de Villeguy.

Fondu dans le Métayer.

Le sieur de la Hauteville, paroisse de Trégueux, débouté de la réformation de 1669.

*********************

Guy le Borgne, Armorial breton, 1669.

Le Moënne, jadis à Saint-Eloy en Ploeuc à présent au Quellenec en Merléac, évêché de Cornouaille, porte de gueulle à trois croissants d'argent & une fleur de lys d'or en abîme.

*********************

La noblesse de Bretagne devant la chambre de la réformation, 1668-1671 : arrêts de maintenue de noblesse. Tome 4 / recueillis et publiés par M. le Comte de Rosmorduc

Moënne (le), seigneurs du Quellenec, de Cléden, de Caronnay, de Bonamour, etc.

Archives Départementales des Côtes d'Armor

Archives Départementales des Côtes d'Armor

Repost 0
Published by F du Fou - dans Histoire Ploeuc
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 17:59

1696


Ploeuc, ancienne bannière, érigée en comté par lettres patentes du 14 avril 1696, & autres de surannation du 22 juin 1699, en faveur d'Yves-Ollivier de la Rivière, marquis du Plessis & de la Rivière, gouverneur de Saint-Brieuc.
La Maison de la Rivière, l'une des plus illustres de la province par son ancienneté, ses services & les alliances, est une branche de celle des comtes de Mur, sires de Corlay, puînés des comtes de Cornouaille.
Christophe de Mur, fis puîné de Garcis de Mur & de Béatrix de Rostrenen, qui vivaient en 1357, épousa Louise de la Rivière, fille de Thibaud de la Rivière. Son fils Geoffroy prit le nom de la Rivière, que ses descendants ont toujours porté depuis suivant les conditions du contrat de mariage de son père.
La Maison de la Rivière est aujourd'hui divisée en trois branches ; celle du marquis de la Rivière, qui est l'aîné ; celle du comte de la Rivière, gouverneur de Saint-Brieuc, & celle des Rivières Beauchêne.

d'après : Annales briochines ou abrégé chronologique de l'Histoire Ecclésiastique, Civile & Littéraire du dicoèse de Saint-Brieuc, par l'abbé Ruffelet, à Saint-Brieuc, chez J.L. Mahé imprimeur-libraire au bas de la Grand'rue. M.DCC.LXXI.

*****************

*************

*********

*****

*

 

Les lettres patentes portent que ladite bannière de Plœuc est érigée en comté, en considération de l’illustre maison et de l’ancienne noblesse des seigneurs de la Rivière, issus des comtes de Cornouailles, juveigneurs des sieurs de Rohan, etc. et en considération des services qu’ils ont rendus, comme l’histoire le rapporte, notamment ceux de Thibaud de la Rivière, fameux capitaine.

extrait : Dictionnaire Historique et Géographique de la Province de Bretagne, dédiée à la Nation Bretonne, par M. Ogée, ingénieur-géographe de cette province, Rennes, 1845.

*****************

*************

*********

*****

*

 

Messire Yves-Olivier de la Rivière, chevalier, marquis du Plessis, comte de Ploeuc, gouverneur de Saint-Brieuc, mourut le 3 d'août en cette ville, âgé de soixante dix ans. Messire le marquis du Plessis, son père avait porté les armes toute sa vie, & Messire le comte de Ploeuc les a aussi portées dès sa plus grande jeunesse. La valeur semblait héréditaire dans cette Maison ; tous ceux qui ont porté le nom de la Rivière se sont distingués par de fréquentes actions de valeur.
Gilles de la Rivière, un des ayeux de Messire le comte de Ploeuc, était à la bataille de Moncontour, où il acquit une grande réputation ; & le duc d'Anjou, qui régna dans la suite sous le nom d'Henri III donna de grandes louanges à sa valeur.
Messire le comte de Ploeuc était allié à la principale noblesse de la province de Bretagne.

d'après : Mercure Galant, dédié à Monseigneur le Dauphin, octobre 1705, à Paris chez Michel Brunet, Grande Salle du Palais, au Mercure galant.

*****************

*************

*********

*****

*

Comté de Ploeuc

Baptême d'Yves-Olivier de la Rivière, paroisse Saint-Etienne de Rennes, 7 janvier 1636

Archives de Rennes, GGStEt4, Paroisse Saint-Etienne, baptêmes (8 octobre 1632-17 octobre 1676). Vue 87/356.

Repost 0
Published by F du Fou - dans Histoire Ploeuc
commenter cet article
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 09:28

Famille de négociants en toiles anoblis par des charges publiques.

 

I. Olivier Le Deist, laboureur, décédé au Quillio le 18 mai 1670, épouse Denise ou Claire Cadoret, dont :

  1. Yvon Le Desit, qui suit ;
  2. Mathurin Le Deist, né à Saint-Thélo le 15 juin 1602 ;
  3. Pierre Le Deist, (IIbis). ;
  4. Jeanne Le Deist, née à Saint-Thélo le 7 avril 1608 ;
  5. Marie Le Deist, née à Saint-Thélo le 19 septembre 1616 ;

 

II. Yvon Le Deist, laboureur au Quillio, épouse Marguerite Rault, dame de Botidoux, fille de Jean Rault, né en 1594 et décédé en 1664, et de Marie Rolland, dame de Botidoux en Saint-Thélo, dont :

  1. Thomas Le Deist, qui suit ;
  2. Et peut-être Guillaume Le Deist (IIIbis.).

 

III. Thomas Le Deist, sieur de Lanégot et du Rest au Quillio, marchand de toiles fines au village de Kerivallant au Quillio, épouse à Saint-Thélo le 25 février 1675 Marie Le Franc, née en 1656, fille de Thomas Le Franc[1], né à Saint-Thélo le 5 avril 1612 et y décède le 5 novembre 1694, marchand de toiles, et de Marie Le Mercier[2], née à Saint-Thélo le 29 décembre 1619 et y décède le 12 avril 1677, dont :

  1. Julien Le Deist, né au Quillio le 16 mars 1683 ;
  2. Suzanne Le Deist, née à Kerivallant le 29 novembre 1688 et décédée à Saint-Thélo le 30 août 1732, épouse en premières noces au Quillio le 25 mai 1710 François Le Fresne, peut-être né à Saint-Thélo le 3 août 1675, fils de d'Alain Le Fresne et de Françoise Rafray, et en secondes noces à Saint-Thélo le 30 avril 1726 Yves-Guillaume Glais,  sieur de La Ville-Blanche en Saint-Thélo, né à Saint-Enogat le 8 août 1698 et décédé à Saint-Thélo le 10 juillet 1735, marchand de toiles de lin, fils de Yves Glais, sieur du Rodoué, né à La Ville-au-Prés le 5 juillet 1661 et décédé à Saint-Thélo le 5 octobre 1714, marchand de toiles de lin, et de Julienne Lesné, dame des Champs-Gallais, née à Saint-Enogat le 28 août 1670 et décédée à Uzel le 27 décembre 1752, dont postérité  ;
  3. Olivier Le Deist, qui suit ;
  4. François Le Deist, né à Kerivallant le 13 mars 1692 et décédé au Quillio le 15 avril suivant ;
  5. Anne Le Deist, née à Kerivallant le 14 février 1693 ;
  6. René Le Deist, né au Quillio le 16 mars 1695 ;
  7. Hervé  Le Deist, né au Quillio le 20 septembre 1696 et y décède le 30 ;
  8. Pierre Le Deist, né à Lanegot au Quillio le 28 août 1698 et décéedé au Quillio le 30 novembre suivant ;

 

IV. Olivier Le Deist, sieur de Kerivallant, né au Quillio le 20 janvier 1690 et y décède le 20 novembre 1723, négociant de toiles à Quintin, épouse au Quillio le 19 janvier 1721 et à Saint-Thélo le 28 juin suivant Jeanne-Mathurine Glais, née à Saint-Thélo le 10 février 1700 et décédée en 1747, fille d’Olivier Glais[3], sieur de La Ville-au-Prés en Saint-Thélo,  né à Saint-Thélo le 5 mars 1663 et y décude le 17 avril 1711, marchand de toiles fines, et de Mathurine Boscher, native d'Allineuc, dont :

  1. ​Thomas-Olivier Le Deist, né à Saint-Thélo le 4 août 1722 ;
  2. Guillaume-François Le Deist , qui suit ;

 

V. Guillaume-François Le Deist, écuyer, seigneur dudit lieu en Saint-Thélo, de L'Hôtellerie en Ploufragan et de La Ville-au-Grand, puis de Quénécunan au Quillio par acquêt de 1777, né au Quillio le 30 juillet 1723 et décédé à Saint-Hervé le 18 février 1782, secrétaire du Roy, contrôleur de la chancellerie prés du Parlement de Bretagne en 1759 et l’un des dix associés de l’évêché de Saint-Brieuc pour la Société d’Agriculture, du Commerce et des Arts de Bretagne, épouse à Saint-Hervé le 25 novembre 1755 Suzanne-Françoise Martin, dame de La Vieux Ville en Ploeuc, née à Saint-Hervé le 20 mars 1740 et baptisée le lendemain, y décède le 18 juillet 1768 et inhumée le lendemain, fille d’Olivier-François Martin[4], sieur de La Ville-au-Prés, né vers 1710, décédé à Saint-Hervé le 18 septembre 1740 et inhumé le lendemain, négociant à Saint-Thélo, et de Suzanne Glais[5], née à Saint-Thélo le 24 avril 1704, décédée à Saint-Hervé le 10 mars 1773 et inhumée le lendemain, dont :

  1. François-Olivier Le Deist de Botidoux, né à Quintin le 11 avril 1758, négociant en toiles ;
  2. Suzanne-Charlotte Le Deist, née à Quintin le 1er juillet 1759 ;
  3. Jeanne-Louise-Olive Le Deist de Botidoux, née à Quintin le 9 mai 1761, épousa à Saint-Hervé le 20 avril 1783 et en la paroisse Saint-Sauveur de Rennes le 8 mai suivant Jacques Marie Joseph du Bouëtiez, écuyer, seigneur de Kerorguen, né en la paroisse Saint-Gilles d’Hennebont le 31 août 1756 et tué le 22 nivôse An IV, conseiller au Parlement pourvu le 4 mars 1779 et reçu le 19 avril suivant, fils de René-François du Bouëtiez, chevalier, seigneur de Kerorguen, chevalier dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis, et de Thérèse Marie Françoise de Coüessin de La Bérais, dont postérité ;
  4. Jean-François Le Deist de Botidoux, écuyer, seigneur de Quénécunan, né à Beauregard en Saint-Hervé le 31 août 1762 et décédé à Saint-Brieuc le 19 novembre 1823, élu député-suppléant aux Etats généraux par le Tiers-état de la sénéchaussée de Ploërmel le 17 avril 1789 et siégea le 14 février 1790, enrôlé dans l'Armée du Nord avec le grade de capitaine au 34ème Régiment de Ligne et démissionna vers juillet 1792, président du club des Marseillais à Paris, commissaire-ordonnateur en chef à l'Armée des Alpes dont il fut destitué le 31 mai 1793, employé dans l’insurrection fédéraliste du Calvados en juillet 1793, devenu royaliste et secrétaire du comité royaliste insurrctionnel du Morbihan en 1794, amnistié en application de la pacification de La Mabilais qu’il ratifia le 2 décembre 1794, professeur à la nouvelle école centrale de Saint-Brieuc en l'An V (elle ne fut ouverte qu'en prairial An VII et fermée en 1803), publia Grande conspiration découverte par les commissaires de la Convention à Lyon, Legendre, Bazire et Rovère, puis en 1807 une traduction des Commentaires de César, des fagments de l’Art poétique d'Horace en 1812, Esquisse de la carrière militaire de François-Christophe de Kellermann, duc de Valmy en 1817Conciones ou discours choisis dans Salluste, Tite-Live, Tacite et Quinte-Curce. Traduction nouvelle avec le texte en regard Tome I & Tome II en 1823, et des morceaux de Cicéron et de Salluste, puis nommé à la Restauration messager de la Chambre des pairs et admis à l'Académine Celtique ;
  5. Mathurine-Julienne-Yvonne Le Deist de Botidoux, née à Quintin le 10 janvier 1765 et décédée après 1825, épousa à Saint-Hervé le 22 novembre 1789 Jean-Baptiste Marie, comte de Coataudon, né à Guipavas le 24 février 1759 et y décède le 30 novembre 1825, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 20 juin 1781 et reçu le 10 juillet suivant, fils de Jean-Marie de Coataudon, chevalier, seigneur dudit lieu, de Kermeur, de Kerasnou, de Tromanoir, de Kerdu et autres lieux, commandant de bataillon, chevalir dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint Louis, et d’Anne-Marie Le Chossec ;
  6. Françoise-Charlotte Le Deist de Botidoux, née à Quintin le 3 mars 1766, épousa à Saint-Hervé le 13 avril 1783 Louis Jean Marie de Courtoux ;
  7. Marie-Hyacinthe Le Deist de Botidoux, dame de La Vieux Ville en Ploeuc en 1792, née à Quintin le 10 avril  1767 et y décède le 2 octobre 1810 ;
  8. Suzanne-Françoise Le Deist de Botidoux, épousa à Saint-Hervé le 28 juillet 1778 Augustin-Jacques Puissant, écuyer, domicilié à Josselin, fils d’Adrien-Jacques Puissant, écuyer, et de feu Marie-Jeanne Sarah O'Farell.

-------------------------

IIIbis Guillaume Le Deist, né vers 1665 et décédé au Quillio le 22 août 1717, épouse au Quillio le 3 août 1691 Marie Priat, fille de feu Pierre Priat et de Jeanne Le Courbe, dont :

  1. Yves Le Deist, né au Quillio le 16 novembre 1692 et y décède le 7 décembre suivant ;
  2. Marie Le Deist, née vers juin 1694 et décédée au Quillio le 4 novembre 1696 ;
  3. Jeanne Le Deist, née au Quillo le 16 septembre 1694 ?; 
  4. Marie Le Deist, née au Quillio le 26 juin 1696 et y décède le 23 septembre 1706 ;
  5. Guillaume Le Deist, né à Kerivallant le 27 novembre 1698 ;
  6. Françoise Le Deist, née à Kerivallant le 31 mai 1700 et y décède le 1er juin 1716 ;
  7. Joseph Le Deist, né le 22 mai 1702 et décédé au Quillio le 7 décembre suivant ;
  8. Olivier Le Deist, né au Quillio le 28 août 1704 ;
  9. Joseph Le Deist, né au Quillio le 214 février 1709 ;
  10. Marie Le Deist, née au Quillio le 6 octobre 1710, épouse au Quillio le 7 octobre 1728 Guillaume Le Téno, fils d'Alexis Le Téno ;
  11. Jean Le Deist, né au Quillio le 12 août 1712 et y décède le 16 février 1713 ;
  12. Etienne Le Deist, né au Quillio le 4 mars 1714 et y décède le 13 ;
  13. Yves Le Deist, né au Quillio le 24 avril 1715 ;

-------------------------

IIbis. Pierre Le Deist, épouse à Saint-Thélo le 6 août 1621 Yvonne Lohéac, décédée à Saint-Hervé le 8 juin 1671 et inhumée le 9, dont :

  1. Catherine Le Deist, née à Saint-Thélo le 3 avril 1622 ;
  2. Yvon Le Deist, né à Saint-Thélo le 29 janvier 1624 ;
  3. Gilette Le Deist, née à Saint-Thélo le 20 mars 1627 ;
  4. Olivier Le Deist, né à Saint-Thélo le 14 décembre 1629 ;
  5. Françoise Le Deist, née à Saint-Thélo le 30 mars 1632 ;
  6. Marie Le Deist, née à Saint-Thélo le 18 juin 1636 ;

[1] Thomas Le Franc fils d’Alain Le Franc et d’Olive Collet.

[2] Marie Le Mercier fille de Rolland Le Mercier.

[3] Olivier Glais fils de Guillaume Glais, sieur de La Ville-au-Prés, né en 1628 et décédé en 1714, et de Marguerite Blanchard.

[4] Olivier-François Martin fils de René Martin, si pauvre qu’il était de travailler pour faire vivre sa famille, et de Julienne Le Breton.

[5] Suzanne Glais fille d’Olivier Glais et de Mathurine Boscher.

Deist (Le) : d’argent au chevron d’azur accompagné de 3 canettes de même, posées 2 et 1, les 2 du chef affrontées

Deist (Le) : d’argent au chevron d’azur accompagné de 3 canettes de même, posées 2 et 1, les 2 du chef affrontées

Repost 0
Published by F du Fou - dans Filiation
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 16:19

Notre volonté était de recueillir et de transmettre la mémoire vivante et populaire de notre commune. Des interviews ont été faites, des groupes de paroles organisés et de nombreux documents récoltés et numérisés (photos, cartes postales, documents officiels...). Il ne s’agit donc pas d’un ouvrage historique exhaustif mais d’un recueil de témoignages. Des témoignages parfois graves comme lorsqu’on parle de la guerre, souvent drôles avec les souvenirs de corvées, de retour du marché, de bals ou de compétitions sportives mais toujours sincères et spontanés. Merci aux nombreuses personnes qui ont accepté de témoigner et de nous ouvrir certains chapitres du grand livre de leur vie.

Le groupe de travail « Livre mémoire » De l’association Plœuc Pluriel

 

Jeudi 20 juin à partir de 18h30 : présentation et vente du livre, Maison de place des Fontaines. 
Vendredi 28 juin à partir de 18h30 : soirée « Tradi’chef » avec dégustation de recettes anciennes et animation par le Folklore du Lié, place des Fontaines 
Du 20 au 29 juin : exposition de photo de l’époque, Maison de la place des Fontaines. Chaque jour de 10h à 13h et de 16h à 19h

 

Notre volonté était de recueillir et de transmettre la mémoire vivante et populaire de notre commune. Des interviews ont été faites, des groupes de paroles organisés et de nombreux documents récoltés et numérisés (photos, cartes postales, documents officiels...). Il ne s’agit donc pas d’un ouvrage historique exhaustif mais d’un recueil de témoignages. Des témoignages parfois graves comme lorsqu’on parle de la guerre, souvent drôles avec les souvenirs de corvées, de retour du marché, de bals ou de compétitions sportives mais toujours sincères et spontanés. Merci aux nombreuses personnes qui ont accepté de témoigner et de nous ouvrir certains chapitres du grand livre de leur vie.

Le groupe de travail « Livre mémoire » De l’association Plœuc Pluriel

 
Regards croisés - Plœuc-sur-Lié 1900 - 1980
Regards croisés - Plœuc-sur-Lié 1900 - 1980
Regards croisés - Plœuc-sur-Lié 1900 - 1980
Regards croisés - Plœuc-sur-Lié 1900 - 1980
Regards croisés - Plœuc-sur-Lié 1900 - 1980
Regards croisés - Plœuc-sur-Lié 1900 - 1980
Repost 0
Published by F du Fou - dans Bibliographie Ploeuc
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 18:40

Collégiale Saint-Aubin de Guérande

 

Ci gist noble et puissant seigneur Tristan de Carné

en son vivant chevalier héréditaire, premier maistre

d'ostel des Ducs de Bretagne, servant au le dict

estat la reine Anne, Duchesse de Bretagne maestre

d'oste des rois Louis, Roy François et de

Monseigneur François.

 

Ci gist tre noble et vertueuse dame Madame Jeanne

de la Salle, femme de monsieur Tristan de Carné et 

dame de Carné, de la Touche Carné, de Cohiniac,

Crémeur,  et héritière de la Salle et cettera, laquelle

trépassa à Crémeur l'ain 1526. Dieu lui fasse

miséricorde

Photo Alain Billard

Tristan de Carné et Jeanne de la Salle
Repost 0
Published by F du Fou
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 12:25

En France, c'est le fabriquant (breton) de briquets Flaminaire qui eut l'idée, le premier, de créer la fête des pères, en donnant l'occasion d'offrir à cette occasion un briquet à son papa.

 

La fête fut fixée par un décret de 1952 au troisième dimanche de juin ; ceci pour faire écho à la Fête des Mères, créée en France en 1941 sous Vichy et confirmée par un décret de 1950.

 

En France, c'est le fabriquant de briquets Flaminaire qui eut l'idée, le premier, de créer la fête des pères, en donnant l'occasion d'offrir à cette occasion un briquet à son papa.
 
La fête fut fixée par un décret de 1952 au troisième dimanche de juin ; ceci pour faire écho à la Fête des Mères, créée en France en 1941 sous Vichy et confirmée par un décret de 1950.
Fête des pères
Repost 0
Published by F du Fou
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 17:58

 

Denis de THEZAN

Imprimerie Eugène Laffineur, Place Saint-Michel à Beauvais. 1873

Ploeuc_Armes-copie-1.jpg

 

I. Juhel, Sire de Ploeuc


II. Maingot de Ploeuc


III. Guillaume, Sire de Ploeuc


IV. Jeanne de Ploeuc (Dame dudit Lieu, de Plouyé et du Plessis-Ergué). 


V. Vincent de Ploeuc (Premier du Nom, Sire de Plöeuc, du Timeur, de Plouyé et du Plessis-Ergué). 


VI. Guillaume de Ploeuc (Deuxième du Nom, Sire de Plöeuc, du Timeur, de Plouyé, du Plessis et Autres Lieux). 


VII. Jean de Ploeuc (Chevalier, Seigneur du Timeur, de Plouyé, du Plessis-Ergué). 


VIII. Guillaume III de Ploeuc (Qualifié Noble et Puissant, Messire, Chevalier, Sire de Plöeuc, Seigneur du Timeur, de Plouyé, du Plessis-Ergué et Autres Lieux, Conseiller d'Etat et Chambellan du Duc de Bretagne, Capitaine de Trente Hommes d'Armes de son Ordonnance). 


IX. Guillaume IV de Ploeuc (Qualifié Noble et Puissant, Messire, Chevalier, Seigneur de Plöeuc, du Timeur, du Plessis-Ergué, de Kermel, de Kergoet et Autres Lieux, Conseiller et Chambellan du Duc de Bretagne, et Capitaine dune Compagnie de ses Ordonnances). 


X. Vincent de Ploeuc (Deuxième du Nom, Qualifié Chevalier, Noble et Puissant, Seigneur de Ploeuc, du Timeur, de Kergorlay, de Plouyé, du Plessis-Ergué, de Suguenzou et Autres Lieux). 


XI. Charles de Ploeuc (Qualifié Haut et Puissant, Seigneur de Ploeuc, du Timeur, de Kergorlay, du Plessis, de Suguenzou et Autres Lieux). 


XII. Vincent de Ploeuc (Troisième du Nom, Seigneur du Timeur, du Breignou, du Plessis, de Kervégant, de Suguenzou et Autres Lieux, Chevalier de l'Ordre du Roi et Capitaine du Ban et Arrière-Ban de l’Évêché de Léon). 


XIII. Sébastien de Ploeuc (Qualifié Haut et Puissant, Sire de Ploeuc, Chevalier, Seigneur et Marquis du Timeur, Baron de Kergorlay, Vicomte de Coetquénan, etc., Commandant la Compagnie des Gendarmes de M. le Duc de Vendome). 


XIV. Mauricette-Renée de Ploeuc (Qualifiée Haute et Puissante, Marquise du Timeur, Baronne de Kergorlay, Comtesse de Coetquénan et du Pont, Dame de la Chatellerie du Breignou, de Plouyé et Autres Lieux, Successivement Marquise de Carman et de Montgaillard, Dernière et Héritière de la Branche Ainée de la Maison de Ploeuc). 


XV. Jean de Ploeuc (Seigneur du Breignou et, du Chef de sa Femme, de Kerharo, Guilguiffin et Autres Lieux, Commissaire, puis Capitaine du Ban et Arrière-Ban de Cornouailles, Mort en 1590). 


XVI. Nicolas de Ploeuc (Qualifié Haut et Puissant, Seigneur de Kerharo, de Guilguiffin, de Coetmorvan, de Kerandraon, de Lespervez, du Quilliou et Autres Lieux). 


XVII. René de Ploeuc (Qualifié Haut et Puissant, Messire, Chef de Nom et d'Armes de Ploeuc, Chevalier, Seigneur de Kerharo, de Guilguiffin, du Val, de Coetmorvan, de Kerandraon, de Lespervez, du Quilliou, de Tréboul, de Poulguillou et Neizcouen, Demeurant en son Château de Guilguiffin, Paroisse de Landudec, en Cornouailles). 


XVIII. Nicolas-Joseph de Ploeuc (Qualifié Haut et Puissant, Messire, Chef de Nom et d'Armes, Chevalier, Marquis de Ploeuc, Seigneur de Kerharo, Guilguiffin, Coetmorvan, Kerandraon, le Quilliou, Nuisquarneau, Trébaul, Poulguillou et Autres Lieux, Commissaire et Capitaine du Ban et Arrière-Ban de l’Évêché de Cornouailles). 


XIX. Nicolas-Louis de Ploeuc (Qualifié Haut et Puissant, Chevalier, Sire de Ploeuc, Marquis dudit Nom, Seigneur de Kerharo, Guilguiffin, Coetmorvan, Kerandraon, Le Quilliou, Treffranc, Lespervez, Montaphilant, Kerizac, Coetcanton, Poulguillou, Lescuz et Kergustan, et, du Chef de sa Femme, Seigneur de Saint-Quigeau, Coetsal, Tiquelen, Kervaizic et Autres Lieux, Successivement Garde du Pavillon Amiral, Capitaine de Dragons et Conseiller au Parlement de Bretagne). 


XX. Alexandre-Jean-Sébastien de Ploeuc (Chevalier, puis Marquis de Ploeuc, Chef de Nom et d'Armes de la Maison de Ploeuc). 


XXI. Alexandre-Marie-Sébastien de Ploeuc (Marquis de Ploeuc, Chef des Nom et Armes de Ploeuc).


8103.jpg

En remerciant : http://www.bookinerie.com

Repost 0
Published by F du Fou - dans Bibliographie
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 14:40

bellevue.jpg

Repost 0
Published by F du Fou - dans Cartes postales Hénon
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 05:00

Bonne fête Antoine !

Bonne fête Titouan !

 

f383

Fernando Martins de Bulhões, dit saint Antoine de Padoue

né en 1195 à Lisbonne et mort le 13 juin 1231 près de Padoue en Italie, prêtre franciscain, maître de doctrine spirituelle, prédicateur et thaumaturge, canonisé en 1232 et déclaré docteur de l'Église en 1946.

 

Grandes Heures d'Anne de Bretagne

BnF, Ms Lat. 9474

f384

A Monseigneur Saint Antoine de Padoue

O enfant de l'Espagne, terreur des infidèles, lumière nouvelle de l'Italie, noble dépôt que conserve Padoue, Anthoine, obtiens-nous la protection de la grâce de Jésus-Christ, afin que le temps si court laissé aux pécheurs pour obtenir miséricorde ne s'écoule pas sans fruit.

Verset : Priez pour nous, bienheureux Saint Antoine.

Réponse : Afin que nous devenions digne des promesses de Jésus-Christ.

Prière : Faites, ô mon Dieu ! que le retour annuel de la fête de votre bienheureux confesseur saint Antoine réjouisse votre Eglise, et que, toujours fortifiée par le secours d'en haut, elle mérite d'arriver aux joies éternelles ; par Jésus-Christ, Notre Seigneur. Ainsi soit-il. 

 

 

 

 

Repost 0
Published by F du Fou - dans Saints Antoine
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 05:00
Saint Liphart

Grandes Heures d'Anne de Bretagne

BnF, Ms Lat. 9474

Saint Liphart

Ce saint, après être arrivé au bonheur des anges, a mérité de vivre dans la mémoire des hommes.

Verset : Priez pour nous, bienheureux saint Liphart.

Réponse : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : O Dieu ! splendeur admirable de vos saints, faites-nous la grâce de célébrer avec bonheur la mémoire du bienheureux saint Liphart, afin que ses exemples et ses mérites nous protèges auprès de votre miséricordes ; par Jésus-Christ, Notre Seigneur. Ainsi soit-il.

Repost 0
Published by F du Fou - dans Saints Liphart
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 05:16

Saint-Laurent

Jérôme Rault, épouse Noëlle Audierne, dont :

  1. Rose Rault, née vers 1776 et décédée à Saint-Laurent le 3 septembre 1785 ;
  2. Marie-Anne Rault, née en 1779 et décédée à Saint-Laurent le 12 novembre 1783 ;
  3. Jeanne Rault, née en 1781 et décédée à Saint-Laurent le 14 décembre 1785 ;

 

_______________________

Arondel

François Rault, né vers 1711 et décédé à Arondel le 14 novembre 1781, épouse Toussainte Girard, dont peut-être :

  1. Jean-Marie Rault, né vers 1777 et décédé à Arondel le 14 juillet 1779

 

_______________________

Le Gué-Beurroux

Guillaume Rault, né vers 1712 et décédé au Gué-Beurroux le 25 août 1785, épouse Mathurine Le Mercier, dont :

  1. Guillaume-François Rault, qui suit ;
  2. Cécile-Françoise Rault, née à Plémy le 21 novembre 1760 et décédée au Gué-Beurroux le 10 juillet 1782 ;
  3. Mathurine Rault, née au Gué-Beurroux le 3 novembre 1765, épouse à Plémy le 14 février 1789 Pierre Pellan, né vers 1761, fils de feu Joseph Pellan et de Mathurine Thébault ;
  4. Mauri Rault ;
  5. Jean Rault, épouse Marie Jan, dont : Jean Rault, né au Gué-au-Borgne le 2 janvier 1792 ;

 

Guillaume-François Rault, né à Plémy le 4 septembre 1758, épouse en premières noces Anne Choupault, et en secondes noces le 14 février 1781 Florence Verde, née vers 1761, fille de Pierre Verde et de Jeanne Huet, dont du premier lit :

  1. Mathurine Rault, née au Gué-Beurroux le 9 novembre 1778 et décédée au Gué-Beurroux le 16 janvier 1780 ;
  2. Et du second : Cécile-Françoise Rault née au Gué-Beurroux le 11 novembre 1781 ;
  3. Françoise Rault, née au Gué-Beurroux  le 17 octobre 1785 ;
  4. Guillaume Rault, né au Gué-Beurroux  le 10 janvier 1787 ;
  5. Jeanne-Marie Rault, née au Gué-Beurroux le 12 mars 1790 ;
  6. Guillaume-François Rault, né au Gué-Beurroux le 6 février 1792 ;

 

 

Louis Rault, épouse Marie Blanchard, dont :

  1. Louis Rault, né en juin 1781 et décédé au Gué-Beurroux le 23 septembre suivant ;

 

 

Guillaume Ra[o]ult, épouse à Merléac le 5 février 1742 Marie Scrambre, dont :

Maurille Rault, né vers 1758, épouse à Trédaniel le 1er février 1780 Marie Jan, fille de François Jan et de Marie Hamon, dont :

  1. Marie-Françoise Rault, née au Gué-au-Borgne le 28 août 1781 ;
  2. Maury-François Rault, né au Gué-au-Borgne le 1er janvier 1784 ;
  3. Guillaume Rault, qui suit ;
  4. François Rault, né au Gué-au-Borgne le 5 avril 1788 ;

Guillaume Rault, né au Gué-Beurroux le 1er janvier 1786, laboureur, épouse à Plouguenast le 15 février 1811 Madeleine-Françoise Corlay, née à La Ville-Lyo en Plémy, le 21 mars 1786, fille de Pierre Corlay, né à La Ville-Lyo le 29 décembre 1756 et décédé au Fresne en Gausson le  27 février 1827, laboureur, et de Jeanne-Nicole Thomas, née à Plouguenast vers 1761 et décédée à Gausson le 8 novembre 1839, dont : 

Guillaume Rault, né au Fresne vers 1813 et y décède le 4 juillet 1820

 

_______________________

Quilmet

Jean Rault, né vers 1714 et décédé à Quilmet le 29 octobre 1788, épouse Catherine Doré, dont :

  1. Marthurine Rault, née vers 1748 et décédée à Quilmet le 9 septembre 1783 , épouse à Plémy le 27 février 1779 Jean-Jacques Doré, né vers 1749, fils de Jacques Doré et de Marie Pellan, dont postérité ;

 

 

Pierre Rault, né vers 1720 et décédé à Quilmet le 6 décembre 1788, épouse Mathurine Botrel, dont :

Pierre Rault, né vers 1728, épouse à Plémy le 8 février 1752 Jeanne Tertre, fille de feu Mathurin Tertre et de feu Marguerite Le Heran, dont :

  1. Mathurine-Marie Rault, née à Quilmet le 8 avril 1749 ;
  2. Jeanne Rault, née à Quilmet le 5 février 1753, épouse à Plémy le 27 janvier 1779 Yves Doré, né vers 1749, fils de feu François Doré et de Florence Henry ;

 

Repost 0
Published by F du Fou - dans Filiation Plémy
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 13:06

 

Jehan Rouxel, époux de Marguerite Sagorin, paroissien de Plaintel, dans l'évêché de Saint-Brieuc, est mort en 1534.

 

Maître François Le Febvre, greffier de Saint-Quihouaye [Saint-Quihouët], dresse la liste des biens le 6 mai 1534 :

 

Une coueste de pleumes, ung balin et deux linceuls tieulx queulx prisés 12 sous 6 deniers.[1]

Item. Une père de feres de cherue et une cerue prisés ensemble 6 sous.

Item. Une cougnée et une fausigle 3 sous 6 deniers.

Item. Un fueux de pipe effonsée d'un bout prisée 20 deniers. [2]

Item. Une huge garnie de cleff et de claveure 12 sous 6 deniers. [3]

Item. Ung petit baxcin d'arain plus que demi-usé prisé 5 sous. [4]

Item. Ung petit trépié de fer prisé 20 deniers.

Item. Une pioche, une pelle faillye, une houe, 6 sous 6 deniers.

Item. Une vache en poil noir à tache blanches et ung veau de laict prisés 45 sous.

Item. Ung pourceau 10 sous.

Item. Ung journal de seigle en terre estant en une pièce de terre nommée le Fresche. [5]

Item. Demy-journal depécé pour mestre de l'orge piquélé avec troys chartées de fiens en la mare, prisés ensemble 10 sous. [6] 

Item. Les deux parts d'un journal de guéret non piquelé, prisées 5 sous.

Item. Les deux parts d'un journal aveine grosse, prisées 15 sous.

Item. Seix seiglons de poys, ung boexeau de chanvis en terre, avec un boexeau de lin, prisé ensemble 20 sous. [7]

 

 

[1] tieulx queulx [tels quels] prisés [estimés] 

[2] fueux de pipe : une futaille ou tonneau d'une contenance (en Bretagne) de 40 boisseaux. Le boisseau à Saint-Brieuc = 33.86 litres. 

[3] huge : coffre 

[4] baxcin d'arain : l'airain est alliage de cuivre, mais sert à indiqué dans ce cas que le bassin est rigide.

[5] ici non prisé, un oubli ?

[6] fiens : fumier 

[7] En 1534, avait pour valeur à Quintin :

  • le boisseau de seigle, 3 sous 4 deniers ;
  • le boisseau d'avoine grosse, 2 sous 6 deniers ;
  • le boisseau d'avoine menue, 12 deniers.

 

 

 

Sources :

ROPARTZ, Sigismond, « Mobilier d’un gentilhomme et d’un journalier bretons au XVIe siècle », Revue de Bretagne et de Vendée, 1862, p. 37-55. ( en ligne sur site de la Bnf)

LEGUAY, Jean-Pierre & MARTIN, Hervé, « Fastes et malheures de la Bretagne ducale, 1213-1532 », Ouest-France, 1983. 

 

Repost 0
Published by F du Fou - dans Documentation Plaintel
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 16:51

Nos chevaliers de Saint-Michel ou de l'Ordre du roi : notices et documents

Vte du Breil de Pontbriand

Paris, Honoré Champion éditeur, 1906.

 

Contrat de vente de la terre de la Marre-Jouan (paroisses de Hénon et de Moncontour), vendue par Julien du Breil, seigr du Pin, capitaine de Redon, à François du Breil, chevalier, capitaine d'Abbeville, seigr de Hédé t des Hommeaux, de l'an 1556 (24 septembre).

Des Alleux, arch. de Penthièvre. - Le capitaine Breil de Bretagne, p. 163.

Repost 0
Published by F du Fou - dans Documentation Hénon
commenter cet article

Ecole Sainte-Anne

esa

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc sur Lié

02.96.42.10.26

013

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

Manoir de La Mare

Mare 6838
Mariages et festivités familiales
Séminaires et événements professionnels
Stages et expositions
Concerts et spectacles

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).