Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 07:46

Les archives municipales de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), ont reçu un véritable trésor : des centaines de photos capturées par un soldat briochin, durant la Première Guerre mondiale. Des clichés du front, mais aussi des Côtes-d’Armor.

Article du Ouest-France, 5 avril 2018 - Edition du Soir

Huit cents photos inédites de 14-18 refont surface
Huit cents photos inédites de 14-18 refont surface
Huit cents photos inédites de 14-18 refont surface
Huit cents photos inédites de 14-18 refont surface
Huit cents photos inédites de 14-18 refont surface
Huit cents photos inédites de 14-18 refont surface
Partager cet article
Repost0
26 mars 2018 1 26 /03 /mars /2018 05:00
Miniature tirée de la Compillation des cronicques et ystoires des Bretons (1480), de Pierre Le Baud

Miniature tirée de la Compillation des cronicques et ystoires des Bretons (1480), de Pierre Le Baud

Parti de Charles de Blois

 

Jean de Beaumanoir, chevalier, capitaine
Jean de Tinténiac, chevalier
Guy de Rochefort, chevalier

Even Charruel, chevalier

 

A la première fut le grand déconfort

Charruel s'y fut pris, Geffroy Mellon fut mort

Guillaume de La Marche, chevalier
Robin Raguenel, chevalier
Huon de Saint-Hugeon, chevalier
Caro Bodégat, chevalier

Geffroy du Bois, chevalier

 

Bois ton sang Beaumanoir, la soif te passera

Olivier Arel, chevalier

Jean Rouxelot, chevalier

 

Messire Jean Rouxelot fut féru jusqu'à la mort

Guillaume de Montauban, écuyer

 

Guillaume de Montauban le preux et l'alosé

De l'estour est issu et les a regardez

Grant courage lui print, le cœur lui est enflé.

Et jure Jesus-Christ qui en croix fut poiné

S'il fust sur un cheval bien monté à son gré

Trétoux les départist o honte et o vileté.

Bons esperons tranchantz lors caucha en ses piedz

Monta sur un cheval qui fut de grant fierté

Et lors print une lance dont le fer fut carré

Semblant fist de fuir, ly escuier membré.

Beaumanoir le regarde, puis l'a araisonné

Et dist : « Amy Guillaume qu'est-ce que vous pensez ?

Comme faux et mauvais comment vous en allez !

A vous et à vos hoirs vous sera reprochié, .. ».

Quant Guillaume l'entend un riz en a jecté,

A haulte voix parla, que bien fust escouté :

« Besoingnez, Beaumanoir, franc chevalier membré,

Car bien besoingneray, ce sont tous mes pensées ».

Lors broche ly cheval par flancs et par costez

Que le sang tout vermeil en chait (jaillit) sur le prez,

Par les Englois se boute, sept en a trébuchiés,

Au retour en a trois sous luy agraventés.

A ce coup les Englois furent esparpillés,

Tous perdirent les cœurs, c'est fine vérité.

Qui veult en a choisi, prins et sermentez .

Montauban hault parla quant les a regardes :

« Montjoie s'escria : barons or y ferez …

Vengiez vous des Englois tous à vos volentez »

Alain de Tinténiac, écuyer
Tristan de Pestivien, écuyer
Alain de Keranraix, écuyer

Louis Goyon, écuyer

 

Loys Goion y viendra férir d'un branc d'acier

Olivier de Fontenay, écuyer

Hugues Catus, écuyer

 

Huguet Catus, le sage, ne doit-on oublier

Geoffroy de La Roche, écuyer

 

Mais Geffroy de la Roche requiert chevalerie,

Un escuier moult noble, de grant accessorie,

Et Beaumanoir lui donne au nom Sainte Marie

Et lui dit : Beau doulx fils, ores ne t'espargne mie ;

Membre-toi de celuy qui par chevalerie

Fut en Constantinople o belle compaignie.

...

Et Geffroy de la Roche sera fait chevalier

Comme Eudes, son bon père, qui alla guerroier

Jusqu'à Constantinople pour grant honneur gaigner

Geffroy Poulart, écuyer

 

Aussi Geffroy Poulart gisant trestout dormant

feut mort et abatu en un pré verdoiant

Yves ou Maurice de Tréziguidy, écuyer

Guyon du Pontblanc, écuyer

 

Ne mettray en oubly

Maurice du Parc, écuyer

 

Un escuyer hardy

Geoffroy de Beaucorps, écuyer
Geslin de Lanloup, écuyer

Geoffroy de Mellon, écuyer

 

A la première fut le grand déconfort

Charruel s'y fut pris, Geffroy Mellon fut mort

Guillaume de Sérent, écuyer
Guillaume de La Lande, écuyer
Olivier de Monteville, écuyer

Simon Richard, écuyer

 

Et Simonnet Richard pas n'y fera faillance

 

Parti de Jean de Montfort

 

Richard Bembrorough, chevalier, capitaine de Ploërmel

Robert Knowles, chevalier

Perrot de Comenan,  chevalier

Hugh Caveley, chevalier

 

Le Hardy jovencel

Raoulet d'Apremont, chevalier

N d'Ardaine, chevalier

 

Et d'Ardaine le dérain del convei soudoiant

Fut mort et abattu en un pré verdoiant

Agewort ou Edgeworth, chevalier,

Croquart, aventurier allemand

 

Seigneurs, sachiez de vray en fine véritez,

Failly nous a Bembro, qui cy nous a menez,

Tous les livres Merlin que il a tant aimés

Ne luy ont pas valu deulx deniers monnoies :

Il gist gueule bée et mort et renversé.

Je vous prye, beaulx seigneurs, faciez comme gens membrez :

Cil qui viendra sur vous, soict mort ou affolé.

Jean Plesanton
Ridèle, alias Ridart, alias Raoul, dit le Gaillard ou le Guerrier
Hélecoq, alias Hugo, frère du précédent
Répefort, dit le Vaillant
Jeannequin Toigne, dit le Taillard
Richard de La Lande, dit le Fier

Thomelin Hénefort

 

Cil combattoit d'un mail qui pesoit bien le quart

De cent livres d'acier, si Dieu ait en moy part …

Cil qu'il attaint à coup dessus son hasterel

Jamais ne mangera de miche ne de gastel

Hucheton Clamaban

 

Hucheton Clamaban combattoit d'un fauchart

Qui tailloit d'un costé, crochu fut d'aultre part,

Devant fut amouré trop plus que n'est un dart :

Cil qu'il attaint à coup, l'âme du corps lui part

Jeannequin Bétonchamp, alias Guénehoup
Gaule ou Gauthier, dit l'Allemand
Hennequin Hérouart
Hybinet, alias Hulbitée, dit le Villart, ou le Vilain

Hennequin le Mareschal

 

Le Mareschal, sy mourut celle part

Thomelin Hualton
Robinet, dit le Mauléopart
Hélichon, dit le Musart
Hervé de Lexualen
Guillaume Ysannay, dit le Hardi
Robin Adès
James d'Andelée, dit Le Couart
Jean, alias Robert, Troussel
Jean de Vuin, écuyer gallois, surnommé le Poursuivant d'amour
Guillemin, alias Jean le Gaillard

 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 10:16
La Grande Guerre - Saint-Brieuc, le centenaire 1918-2018
La Grande Guerre - Saint-Brieuc, le centenaire 1918-2018
La Grande Guerre - Saint-Brieuc, le centenaire 1918-2018
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 16:33
ARCHIVE NUMÉRIQUE DE LA COLLECTION GAIGNIÈRES (1642-1715)
ARCHIVE NUMÉRIQUE DE LA COLLECTION GAIGNIÈRES (1642-1715)
ARCHIVE NUMÉRIQUE DE LA COLLECTION GAIGNIÈRES (1642-1715)
ARCHIVE NUMÉRIQUE DE LA COLLECTION GAIGNIÈRES (1642-1715)
ARCHIVE NUMÉRIQUE DE LA COLLECTION GAIGNIÈRES (1642-1715)
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 13:55

Lettres patentes portant l’union des Vicomtez de Pomery, d’Avaujour, & de l’Hermitage, au comté de Quintin, & érection dudit Comté en Duché, en faveur de Guy-Adolce de Durfort Comte de Lorges, & de Quintin, Maréchal de France &c. A Versailles au mois de Mars 1691. Reg. Le 21 du mesme mois. 31 Vol. des Ord. de Louis XIV, cotté 4 Q fol. 96.

Lettres patentes portant que le Duché de Quintin érigé par celles du mois de Mars 1691, sera appelé le Duché de Lorges, en faveur de Guy-Nicolas de Durfort Duc de Quintin. A Versailles au mois de décembre 1706.

 

Compilation chronologique contenant un recueil en abrégé des ordonnances, édits, déclarations et lettres patentes des rois de France qui concernent la justice, la police et les finances, avec la datte de leur enregistrement dans les greffes des compagnies supérieures, depuis l'année 987 jusqu'à présent, par Me Guillaume Blanchard,.... Tome 1, Paris, 1712

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 14:58

Lettres patentes portant confirmation du contrat passé devant Raimbaut & Thibaut Notaires à Paris le 10 May 1555, par lequel le Roy confirme le délaissement du Comté de Penthièvre en faveur de Jean de Brosse Duc d’Estampes, pour ses droits sur le Duché de Bretagne. A Fontainebleau le 13 May 1555. Reg. le 3 Juillet suivant. 5 Vol. des Ord. d’Henry II, cotté T fol.56.

Lettres patentes portant que le titre de Duché & Pairie subsistera sur le Comté de Penthièvre, nonobstant la vente qui a esté faite d’une partie des terres qui composoient ce Duché. A Paris au mois d’Octobre 1658

Lettres patentes portant l’érection de la Terre & Seigneurie de Penthièvre en Duché & Pairie, en faveur de Louis-Alexandre de Bourbon Comte de Thoulouse, Duc de Damville, Pair & Admiral de France & de ses hoirs & successeurs, tant masles que femelles &c. A Marly au mois d’Avril 1697. Reg. Le 16 Décembre 1698. 39 Vol. des Ord. de Louis XIV, cotté 5 A fol. 24.

 

Compilation chronologique contenant un recueil en abrégé des ordonnances, édits, déclarations et lettres patentes des rois de France qui concernent la justice, la police et les finances, avec la datte de leur enregistrement dans les greffes des compagnies supérieures, depuis l'année 987 jusqu'à présent, par Me Guillaume Blanchard,.... Paris, 1715

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 13:20
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 08:25

Gouverneur, M. Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, de Châteauvilain & de Rambouillet, pair, amiral & grand veneur de France, chevalier des Ordres du Roi & de la Toison d'Or, lieutenant général des Armées.


Lieutenant général en Bretagne, à la réserve du comté Nantais : M. Alexis-Madeleine-Rosalie de Châtillon, duc de Châtillon, pair de France, chevalier des Ordres du Roi, lieutenant général de ses Armées


Lieutenant du Roi en la Haute Bretagne, M. le comte de Volvire, lieutenant général des Armées du Roi. IL a dans son département les diocèses de Rennes, de Dol, de Saint-Malo & de Vannes
Lieutenant du Roi en la Basse Bretagne, M. Andrault, marquis de Langeron. Il a les diocèses de Saint-Brieuc, de Tréguier, de Sainy-Pol de Léon, & de Quimper
Lieutenant de Roi dans l'étandue de l'évêché & comté Nantais, M.

 

Gouverneurs particuliers 


Haute Bretagne


Rennes, sur la Vilaine, capitale de la province.

Gouverneur, M. le marquis de Pezé.

Lieutenant de Roi, M. le marquis de Montataire


Fougères, sur le Couësnon.

Gouverneur, M. de Romillé, marquis de la Chenelays, brigadier des Armées du Roi


Vitré, sur la Vilaine.

Gouverneur, M. le duc de la Trémouille. [Jean-Bretagne Charles Godefroy de la Trémouille, 1737-1792]

 

Saint-Brieuc.

Gouverneur, M. Charles-Yves Thibaut, comte de la Rivière de Mur, lieutenant général des Armées du Roi, & sous-lieutenant de ses Mousquetaires

 

Ville & château de Saint-Malo, le Grand-Bay et Fort de l'Islette.

Gouverneur, M. le marquis de Choiseul-Meuze, lieutenant général des Armées du Roi.

Lieutenant de Roi, M. de Tavignon.

Major du château, M. le comte de la Bretonnière [Botherel de la Bretonnière]


Dinan, sur Nance.

Gouverneur, M. le comte de la Bretonnière. [Botherel de la Bretonnière]

Lieutenant de Roi, M. de Meaux.

 

Ploërmel.

Gouverneur, M.

 

Basse Bretagne


Vannes.

Gouverneur, M. le comte de Lannion


Hennebon, sur la rivière de Blavet.

Gouverneur, M. le marquis de Rothelin.


Redon, sur la Vilaine.

Gouverneur, M. de Kermoisan


Le Port-Louis de Blavet.

Gouverneur, M. le marquis de Rothelin.

Lieutenant de Roi, M. Deschamps, brigadier des Armées du Roi.

Major, M. de  Villeneuve

 

L'Orient.

Major, M. Flechier


Pontivi.

Gouverneur, M. du Faou


La Presqu'Isle de Ruis & château de Sucinio.

Gouverneur, M. le marquis du Cambout


Belle-Isle.

Gouverneur, M. le marquis de Saint-Sernin, lieutenant général des Armées du Roi.

Lieutenant de Roi, M. Dalboin.

Major, M. de Lançon.

Aide-major & capitaine des portes, M. Dore

 

Quimper-Corentin, sur l'Odet.

Gouverneur, M. de Carcado, marquis de Molac


Quimperlay.

Gouverneur, M. le marquis de Rothelin


Concarnau.

Gouverneur, M.


Karhais, sur l'Auser.

Gouverneur, M.  de la Haye Saint-Hilaire


Brest & Isle d'Ouessant.

Gouverneur, M. de Monestay, marquis de Chazeron, lieutenant général des Armées du Roi, & lieutenant de ses Gardes.

Commandant, M. le marquis de Coëtmen, brigadier des Armées du Roi.

Major, M. Lombard.

Aide-major & capitaine des portes, M. Rochon


Tréguier.

Gouverneur, M. le marquis de Coëtmen


Morlaix.

Gouverneur, M. Charles-Yves le Vicomte, comte du Roumain, marquis de Coëtanfaô, comte de Penhoet, seigneur châtelain de Coetcodû, brigadier des Armées du Roi, mestre de camp d'un Régiment de Cavalerie à son nom


Guingamp.

Gouverneur, M.  Isarn de Villefort


Le Château du Taureau.

Gouverneur, M.  le marquis de Goësbriand


Lannion.

Gouverneur, M.  de Boileve du Planty


Fort & Isle des Zebyens.

Gouverneur, M.  le comte de Pontbriand

 

Fort de la Latte.

Commandant, M. Geniou de Vaurouault [François-Louis-Claude Gouyon de Vaurouault, 1739-1809]

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 08:00
Loctudy

L'ancienne paroisse de Loctudy recouvrait un territoire sensiblement différent de l'actuelle commune de Loctudy. Elle a perdu son nord abosorbé en 1790 par Pont-l'Abbé, un morceau à l'ouest pris par Plobannalec, et même une curieuse enclave de Plomeur. Au sud, elle a pris une moitié de l'ancienne paroisse de PLonivel.

Très marqué par le Haut et le moyen Moyen Âge, Loctudy naît sous ce nom voici près d'un millénaire, vers le milieu du XIe siècle, reprenant à son compte des responsabilités administratives jusque-là dévolues à Plonivel dont elle constitue une fraction.

L'ouvrage permet de réfléchir aux anciennes légendes locales, au "roi" Gradlon, et même à l'origine de Quimper.

Pour le Bas-Moyen Âge, il explore une documentation fournie et inédite, dont il produite de nombreuses transcriptions, elles aussi inédites, qui raviront les chercheurs et les généalogistes.

Aux Éditions de La Pérenne, 15 Euros.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 07:57
Combrit, Ste-Marine, L’Île-Tudy & Lambour de 1500 à 1600

Combrit, autrement connu sous le nom de Combrit-Sainte-Marine, est une localité du Finistère, en Bretagne, située entre Bénodet et Pont-l'Abbé, mi terrienne, mi-maritime. J'ai publié sur elle une première étude, "Combrit Sainte-Marine, L'Île-Tudy et Lambour au Moyen Âge" en 2013 et j'y reviens pour traiter de la Renaissance dans un livre intitulé "Combrit Sainte-Marine, L'Île-Tudy et Lambour de 1500 à 1600".

C'est l'occasion d'une étude économique détaillée qui manquait à l'ouvrage sur le temps médiéval. La double vocation agricole et maritime est très perceptible en compilant la masse de près de 150 documents originaux inédits publiés pour la première fois en annexe de ce livre. Au nord, les exploitations sont vastes et prospères ; au sud, près de la mer, elles sont exiguës et insuffisantes, il faut, en 1510 comme en 1580, le salaire d'un marin pour boucler le budget familial. Marin pêcheur parfois, marin de commerce entre 1480 et 1520 surtout, où l'on voit des marins de Combrit en Espagne, et à Saint-Jean-de-Luz, Bayonne, Bordeaux, La Rochelle, Royan, et plus au nord à Dieppe, à Anvers et jusqu'en Zélande. Ils naviguent en quelque sorte incognito, battant pavillon de Benodet ou de Loctudy, mais ce sont bien des Combritois, preuve à l'appui.

Il est aussi question de poule-au-pot. À la fin de ce XVIe siècle, Henri IV préconisera la poule au pot pour chaque foyer et chaque dimanche, mais avant cette promesse, les documents enseignent que les Combritois, en moyenne, n'avaient guère plus de deux poules ou poulets à croquer par mois, ce qui permet de mesurer la lucidité et l'efficacité de la communication du roi, qui avait vu comment frapper les esprits.

Enfin, on ne peut quitter ce terrible XVIe siècle sans mentionner les Guerres de Religion, qui ont cvoûté très cher à Combrit et qui ont amorcé son déclin, alors que cette ancienne paroisse comptait au Moyen Âge et au XVIe siècle encore. La décennie terrible dite Guerres de la Ligue, de 1589 à 1598, voit deux sièges du château voisin de Pont-l'Abbé en 1590 et 1595, une mise à sac complète de la paroisse et de ses ports en 1596, une épidémie en 1594, ce qui se traduit très clairement dans la démographie : le faubourg de Lambour, aujourd'hui rattaché à Pont-l'Abbé, mais alors inclus dans Combrit, compte environ 2000 habitants vers 1580, et moins de 1000 vers 1600. Une véritable saignée, dont il ne se relèvera pas, puisque sa population diminuera encore presque de moitié entre 1600 et 1790.

 

Les Éditions de La Pérenne, 18 Euros

 

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 07:15
Vue Générale de la Fédération Française - Prise à vol d’oiseau au-dessus de Chaillot

Vue Générale de la Fédération Française - Prise à vol d’oiseau au-dessus de Chaillot

14 juillet 1790 - Fête de la Fédération commémorant le premier anniversaire de la prise de La Bastille.

La seconde Fédération eut lieu le 14 juillet 1792. Il faudra attendre 1880 pour que cet événement (fête de la Fédération) soit célébré tous les ans en devenant la "fête nationale"

Fédération générale des Français au Champ de Mars, le 14 juillet 1790 : / Dessiné par C. Monet,  ; gravé par Helman, de l'Académie des Arts de Lille en Flandre ; [eau-forte de A.J. Duclos]

Fédération générale des Français au Champ de Mars, le 14 juillet 1790 : / Dessiné par C. Monet, ; gravé par Helman, de l'Académie des Arts de Lille en Flandre ; [eau-forte de A.J. Duclos]

Partager cet article
Repost0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 11:38

Gisant appartenant peut être Guillaume de Launay, chevalier, seigneur dudit lieu en Bréhand et de Brangolo en Plémy, qui décéda en août 1423 et fut inhumé en la chapelle du château.

Bien qu'apparemment ce gisant, serait plutôt du XIVe, donc à un aïeul dudit Guillaume .... à suivre...

Gisant attribué à Guillaume de Launay

Gisant attribué à Guillaume de Launay

Gisant de Guillaume de Launay
Gisant de Guillaume de Launay
Gisant de Guillaume de Launay
Gisant de Guillaume de Launay
Gisant de Guillaume de Launay
Gisant de Guillaume de Launay
Gisant de Guillaume de Launay
Gisant de Guillaume de Launay
Gisant de Guillaume de Launay
Château de Launay - Bréhand

Château de Launay - Bréhand

AD22 - 1808
AD22 - 1808

AD22 - 1808

Partager cet article
Repost0
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 09:22

Guillaume de Launay, chevalier, seigneur dudit lieu en  Bréhand et de Brangolo, décédé en août 1423 et inhumé en la chapelle de Launay (gisant), père de : 

Guillaume de Launay, chevalier, seigneur dudit lieu et de Brangolo, présenta le rachat de Brangolo en octobre 1423, et décéda en 1454, épousa Marguerite du Quengo, qui lui donna en puîné :

Charles de Launay, écuyer, seigneur de Brangolo, prééminencier de Launay dans l'église de Plémy, avec le droit de porter les armes pleines de cette seigneurie.

Guyon de Launay écuyer, seigneur de Brangolo, épousa Gillette de Boisboissel, dont : Olive de Launay, dame de Brangolo.

Olive de Launay, dame de Brangolo, vivante vers 1479, épousa Jean d’Yvignac, vivant 1474, dont une fille unique : Julienne d’Yvignac, dame de Brangolo.

Julienne d’Yvignac, dame de Brangolo, épousa Jean Le Noir, écuyer, seigneur du Plessis au Noir en Trédaniel et de Carmorvan en Plestan, fils de Robert Le Noir, dont : Alix Le Noir, dame de Brangolo.

Alix Le Noir, dame de Brangolo, décédée vers 1611, épousa par contrat du 25 mars 1555 François Berthelot, chevalier, seigneur de La Ville-Buor et de Saint-Ilan, peut-être né le 10 octobre 1537 et décédé en octobre 1586, employé dans la Compagnie du Duc d’Etampes en 1565, lieutenant-général pour le Roi en Bretagne, cornette de Cavalerie de l’arrière-ban de l’évêché de Saint-Brieuc le 23 mai 1573, fils d’Olivier Berthelot, écuyer, seigneur de La Ville-Buor et de Saint-Ilan, décédé après avril 1565, et de sa première épouse Françoise de Langourla, décédée après avril 1565, dont : Jean Berthelot, seigneur de Brangolo.

Jean Berthelot, chevalier, seigneur de Brangolo, de Lestivy en Langueux, puis de La Ville-Buor et de Saint Ilan, peut-être décédé à Langueux le 8 juillet 1622, épousa en 1602 Jeanne Le Veneur, dame de Cariollet en Plessala, née en 1560 et décédée avant 1615, dont : Jean Berthelot, seigneur de Brangolo.

Jean Berthelot, chevalier, seigneur de Brangolo, du Cariollet en Plessala et de Saint-Ilan, baptisé en la paroisse Saint-Jean de Lamballe le 13 avril 1593 et décédé à Langueux le 2 mars 1638, présent au baptême de Moirce Pellan le 10 juin 1625 et de Péronnelle Pellan le 28 mai 1630, nommé parrain le Jean Pellan le 2 juin 1626, épousa en premières noces par contrat à Moncontour le 1er janvier 1615 Suzanne de La Villéon, dame de La Ville-Tanet, décédée à Langueux le 23 août 1657, fille de Jean de La Villéon, seigneur de La Ville-Tanet et des Marais en Hillion, et de Renée Budes, dame de La Ville Mereuc en Quessoy, et en secondes noces Suzanne Le Mintier, dame de Carmené en Saint Gouéno, fille de Mathurin Le Mintier, chevalier, seigneur de La Ville-Morvan en Ploufragan, châtelain de Carmené, maintenu dans sa noblesse d’extraction le 14 février 1669, dont du premier lit :
1) Jean-Baptiste Berthelot, seigneur de Brangolo qui suit ;
2) Charles Berthelot, chevalier, seigneur de Brangolo, né à Plémy puis baptisé à Plessala le 10 juin 1624, maintenu dans sa noblesse par arrêt de la Chambre de la Réformation du 27 février 1669, fit enregistrer ses armes en 1696, épouse par contrat du 24 novembre 1656 puis religieusement en l’église Saint Mathurin de Moncontour le 28 Jeanne Morin, dame de La Ville-es-Zion en Hénon, décédée après novembre 1690, fille de Jean Morin, seigneur de La Ville es Zion, alloué de Moncontour, et de Jeanne Rommelin, dont postérité.

Jean-Baptiste Berthelot, chevalier, seigneur de Saint Ilan, de La Ville-Buor, de Lestivy, de Brangolo et autres lieux, né à Langueux le 30 janvier 1616 et y décède le 30 janvier 1674, maintenu dans sa noblesse par arrêt de la Chambre de la Réformation du 27 février 1669, épousa par contrat du 9 avril 1641 Julienne Boüan, dame en partie du Quilhée en Quessoy, décédée vers 1673, fille unique de Jean Boüan, écuyer, seigneur de La Lande Boüan en Saint Pôtan et du Chalonge en Trébédan, décédé avant avril 1641, et de Jacquette Bernard, dame du Quilhée, décédée avant ou le 2 août 1662, dont :

Louis-Paul Berthelot, chevalier, seigneur de Saint Ilan, du Quilhée, de Brangolo et autres lieux, baptisé en l’église Saint Sauveur de Rennes le 22 novembre 1644 et inhumé à Langueux le 7 septembre 1729, nommé parrain de Louise Moro le 2 février 1693, fit enregistrer ses armes et celles de son épouse en 1696, épousa Suzanne Le Mintier, née vers 1654 et décédée à Langueux le 4 juillet 1729, fille de Thébault Le Mintier, seigneur de Kermené, et de Françoise de Coëtlogon, dame de Pleugriffet, dont :

Louis-Marcel Berthelot, chevalier, chef de nom et armes, seigneur de Saint Ilan, de Brangolo et autres lieux, né à Langueux le 4 mai 1686, témoin au mariage de Marie Moro et de Jean-Baptiste de Bodéru le 9 février 1717, siégea au Etats de Bretagne dans l’Ordre de la Noblesse pour l’évêché de Saint Brieuc en 1736, épouse en la paroisse Saint Michel de Saint Brieuc le 23 mai 1729 Françoise Marie Madeleine Moro, dame de la Ville-Bougault, de Mauguérand, de La Chesnaye et autres lieux, née à Cesson le 22 juillet 1693, fille de Gilles-François Moro, chevalier, seigneur de La Ville-Bougault en Cesson, né en 1669, décédé à Cesson le 28 août 1706 et inhumé en l’église Saint Guillaume, présentateur et fondateur de la cure de la paroisse de Cesson, et de Charlotte-Pélagie de Forsans, vivant en 1698, dont peut-être une postérité.

Jean-Baptiste de Goyon, écuyer, seigneur de La Lande et du Val en Plémy, du Vauby et autres lieux, né en 1714 et décédé en 1783, fils aîné de Mathurin de Goyon, écuyer, seigneur des Préaux, baptisé à Saint Pôtan le 10 octobre 1670 et décédé en 1743, et de Marie-Françoise Le Touz ou Touzé, dame de La Vieuxville et de La Lande en Plémy, née en 1663 et décédée le 5 avril 1743, épousa Julienne Proffict, dame de Kerilan en Plessala, née à Kerilan le 4 janvier 1716, fille de Pierre Proffict, sieur des Aunais en Hénon, et de Marguerite Le Tourneur, dame de Kerilan, dont :

Marguerite-Jeanne de Goyon, dame de La Lande, née à Brangolo et baptisée à Plémy le 16 juillet 1735, épousa à Plémy le 12 janvier 1773 Jean Berthelot, écuyer, seigneur du Chesnay, né en 1733 et décédé sans postérité vers 1773, fils de Jean-Baptiste Berthelot, écuyer, seigneur des Vergers en Plœuc, baptisé à Plœuc le 9 novembre 1673, décédé avant 1773, et de Marie-Anne Gourdel, née à Laniscat le 22 mai 1683 et baptisée le 8 juin suivant, décédée après 1773, sans postérité.
Manoir de Brangolo, pages 12 et 3
Partager cet article
Repost0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 09:05
7 juin 1654, sacre de Louis XIV à Reims
Partager cet article
Repost0
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 07:57
BnF, Ms Fr 8312
BnF, Ms Fr 8312
BnF, Ms Fr 8312

BnF, Ms Fr 8312

Partager cet article
Repost0

Studio Sauvage

Agence de création graphique en communication

http://www.studio-sauvage.fr/

Recherche

Ecole Sainte-Anne

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc-sur-Lié

02.96.42.10.26

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

château de Quintin

Château de Quintin - Quintin

https://www.chateaudequintin.fr/

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).