Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 15:45

I

Olivier Guéguen

Olivier Guéguen, écuyer, seigneur du Clos, décédé à la Saint Bernard (20 aôut) 1422, père de :

1- Jehan Guéguen, écuyer, a présenté le rachat dû au décès de son père au receveur de Jugon à la Saint-André 1422 (AD44 B116),  et décédera  en mai 1456, son rachat sera présenté au receveur ducal de Jugon en juillet 1456 par Thomas Fretray garde de ses enfants, héritiers dudit Gueguen ;

Et peut être

2- Guillaume Guéguen, qui suit.

 

II

Guillaume Guéguen

&

N de La Soraye

Soraye (de La)

Guillaume Guéguen, écuyer, seigneur du Clos, cité à Ruca lors de la Réformation du 8 janvier 1428, vivant en 1449, épousa une demoiselle de La Soraye, fille du seigneur de La Soraye en Quintenic, dont :

 

 

 

III

Bertrand Guéguen

&

Guyonne Gilbert

Gilbert

Bertrand Guéguen, écuyer, seigneur du Clos, receveur de Goëllo en 1483-1845, homme d’armes de la Reine Anne, vivant en 1504 (à cette époque en tant que seigneur du Clos, il possède les droits de prééminence dans l'église, droit de quilllage sur la grève d'Hillion, droit de queslage sur les bateaux qui échouent à la mare d'Hillion au port de la Grâce, droit sur les bêtes qui traversent la grève, droit de moulin à eau sur la rivière qui descend au Pont-Neuf, droit sur tout oiseau de passage et droit de colombier), épousa Guyonne Gilbert, peut être issue des seigneurs de Kerjagu en Yffiniac, dont :

1- Jehan Guéguen, qui suit ;

2- Guillaume Guéguen, auteur de la branche du Clos (IVbis) ;

Et peut être :

3- François Guéguen, clerc du diocèse de Saint-Brieuc résidant à Rome, nommé curé de Saint-Vincent de Nantes en 1519 ;

4- Olive Guéguen, dame de Neufvilles, présente à la Réformation du 9 mars 1536 pour sa seigneurie de Neufvilles.

 

IV

Jehan Guéguen,

Magdeleine de Bréhant

&

Jacquette de La Bouxière

Bréhant (de)

Jehan Guéguen, écuyer, seigneur de La Motte (Motte-Gouranton en La Poterie) et du Clos en Hillion, de La Ville-Gouranton et des Portes en Maroué, décédé avant 1524, cité à Hillion lors de Réformation de 1479 avec 50 livres de revenu (porteur d’une brigandine et comparait en archer), et avec Pierre de Kergoët en 1520, épousa en premières noces Magdeleine de Bréhant, fille de François de Bréhant, écuyer, seigneur de La Roche-Bréhant en Yffiniac, et de Jacquemine de La Bouxière, dame de Launay-Baudouin en Muel, et en secondes noces Jacquette de La Bouxière, dont du premier lit :

1- Thébaud Guéguen, qui suit ;

2- Madeleine Guéguen, dame de La Ville-Pierre en Hillion, fit aveu le 19 novembre 1559 pour le rachat du au décès de sa mère de pièces de terres sises en Maroué.

 

*Supplément à la généalogie de la maison de Bréhant en Bretagne, imprimée en 1867 : suivi d'un index alphabétique général des noms propres / [par le marquis N.-C.-B. de Bréhant]

1525, 24 janvier. Mme de Bréhand, dame de La Motte, femme de Louis du Gouray, seigneur de Launay, reconnait qu'on a laissée jouir du rachat dû par le décès de Jean de quéauguen, son premier mari, du tuers des héritages, terres et rentes dont était propriétaire ledit de Queauguen, et ce à raison du douaire de ladite de Bréhand (Lamballe, aux hommages classés au Supplément.)

*La Poterie, hier et autrefois, Marcel Hamon, Les Presses Bretonnes, 1969. 
Un « minu » (acte de vente) signale qu'elle a été vendue en 1406 par François Troussier à Jean de Quéanguen — en 1538, elle appartient à Thébault de Quéanguen
Elle cite « les maisons, manoir et domaine et mestairie de la Poterie (ce sont les Portes) contenant tant en maisons, jardrins, bouais, anciens et terres gaignables trente journeaulx de terre ou environ, et joignant d'une part à terre Jéhan de Quéanguen, seigneur de la Motte Gouranton.
Maison noble et la mestairie des Portes joignent à terre de Thébault de Quéanguen (la Motte Gouranton).

*ADCA - E173. - 1406-1652 - Contrats de vente, échanges, constitutions de rente, transactions relatifs à des terres relevant de la seigneurie de Lamballe et portant plusieurs paroisses. - Vente du manoir et métairie de La Motte, par François Troussier à Jean de Gueauguen.

*ADCA - E211. - 1555-1583 - Paroisse de Maroué. - Hommages par Magdeleine de Bréhant, pour les maisons et terres de La Ville-Gouranton et des Portes.

*ADCA - 1E520. - Table des Applications de la paroisse de Maroué. Métairie des Portes-Gouranton. Enumération générale des titres.
Hommage. Reg. 1555. Dlle Magdelaine de Bréhant.
Aveu. 1er May 1556. Dlle Magdelaine de Bréhant.
Minu. 3 May 1560. Ecuyer Raoul de Quéauguen, sieur de la Motte, pour le rachat de Dlle Magdelaine de Bréhant.
Minu. 24 8bre 1570. Dlle Marguerite Leblanc, Dame des Bandes, pour le rachat de Dlle Catherine de Quéauguen.

*ADCA - 1E520. - Table des Applications de la paroisse de Maroué. Métairie de La Ville-Gouranton. Enumération générale des titres.
Hommage. 17 Mars 1536. Louis du Gouray & Magdelaine de Bréhant.
Hommage. Reg. de 1555. Magdelaine de Bréhant.
Aveu. 1er May 1556. Magdelaine de Bréhant.
Minu. 3 May 1560. Raoul de Quéauguen, sieur de la Motte, pour le rachat de Dlle Magdelaine de Bréhant.

 

V

Thébaud Guéguen

&

Françoise Poullain

Poullain

Thébaud Guéguen, écuyer, seigneur de La Motte, de La Ville-Gouranton et des Portes en Maroué, et autres lieux, présent à Maroué lors de la Réformation du 8 mars 1536 pour ses maisons nobles de La Ville-Gouranton et des Portes, épousa vers 1543 Françoise Poullain, dame de La Ville-Bio en Morieux et de La Ville-Salmon en Coëtmieux, fille de Guillaume Poullain, écuyer, seigneur de Licantois en Hillion, de La Ville-Samon et de La Ville-Neuve en Coëtmieux et des Tronchais en Morieux, et de Jeanne Bourdon, dame de Mauny en Landéhen, dont :

1- Raoul de Quéauguen, qui suit ;

2- Jehan Guéguen, écuyer, seigneur de Carbien en Hillion en 1577, inhumé aux Cordeliers des Rennes le 15 juin 1596, avocat du Roi au présidial de Rennes, conseiller au Parlement de Bretagne le 24 février 1568.

 

*Édits, déclarations et lettres patentes du Roy et règlemens concernant le parlement de Bretagne, depuis son érection en 1554 jusqu'en 1754, Rennes, MDCCLIV.

Conseiller. 24 février 1568. Jehan Gueguen (p.24)

 

VI

Raoul de Quéauguen

&

Françoise Jocet

Jocet ?

Raoul Guéguen, écuyer, seigneur de La Motte, de La Ville-Salmon, de La Motte-Gouranton en La Poterie, des Portes-Gouranton et de La Ville-Gouranton en Maroué, des Tronchais et de Largentaye en Morieux et autres lieux, absent lors de la montre de la Noblesse de l'évêché de Saint-Brieuc du 21 juin 1554, cité en 1560, 1579, 1583, 1585 et 1592, épousa Françoise Jocet, dont :

1- Jean de Quéauguen, qui suit ;

2- Gilette de Quéauguen, dame de La Ville-Gouranton, épouse en 1593 Gilles Le Corgne, écuyer, seigneur de Launay en Maroué, de La Noë-Haslé en Coëtmieux, de La Ville-Corhen en Andel, de Treselin et autres lieux, fils de Jehan Le Corgne, écuyer, seigneur de Launay en Maroué, et de Jacquette de Lesmeleuc, dont postérité ;

3- Jeanne de Quéauguen, dame des Tronchais, des Portes, de La Ville-Salmon, épouse en premières noces à Lamballe le 28 avril 1592 Alain Le Picart, écuyer, seigneur de La Fosse-Davy en Bréhand, alloué à la cour de Lamballe, fils de Thibault Le Picart, écuyer, seigneur de La Fosse-Davy, et de Catherine Poullain, et en secondes noces Julien Le Noir, écuyer, seigneur de Carlan en Meslin, fils de Gilles Le Noir, écuyer, seigneur de Carlan, et de Renée Bertho, dont postérité des deux lits ;

4- Catherine de Quéauguen, dame des Portes-Gouranton, épouse N Le Blanc, écuyer, seigneur des Bandes en Bréhand, dont postérité. (famille établie à La Roche-Martin en Hillion).

 

*Supplément à la généalogie de la maison de Bréhant en Bretagne, imprimée en 1867 : suivi d'un index alphabétique général des noms propres / [par le marquis N.-C.-B. de Bréhant]
1560, 3 mai, Maroué. Minu par Raoul de Quéauguen, sieur de la Motte, pour le rachat de Madeleine de Brehant, pour la Ville-Gouranton, et les Portes-Gouranton (Lamballe, 79, B, 13.)
1583, 6 juin. Hommage de Raoul de Quéauguen et de Françoise Jorel, sa femme, sieur et dame de la Motte, pour les maisons des Tronchais, Largentais, etc. Plus les maisons des Conche et de la Plesse en Meslin (Lamballe, 22, B, 90.)
Assignation de Raoul de Quéauguen, sieur de la Motte, pour procéder sur les lettres d'appel prises par Mme de Martignes.
1585, 15 septembre. Assignation au même pour s'entendre condamner à la saisie féodale faute d'aveu.
1592. Minu de Raoul de Quéauguen, sieur de la Motte, la Ville-Salmon, et les Tronchais, pour le rachat de Françoise Poullain, dame de la Villebio, sa mère
(Lamballe, 135, B, 7, paroisse de Morieux)

*Commentaire sur les Coustumes de la Prévosté et vicomté de Paris, Volume 3. MDCLXII. - Arrest du 13. Aoust 1576. au profit de Raoul de Quéauguen, contre l'Evesque de Dol qui demandoit comme Seigneur censier d'une de ses terres les lods & vente.

*ADCA - E138. 1583 - Aveux par Raoul de Quéauguen et Françoise Jorel, sa femme, pour les maisons et métairies des Tronchais, avec moyenne justice ; de Largentaye, avec droit de pêcherie ; de La Marre et de La Ville-Tanguy en Morieux.

*ADCA. -E208. - 1551-1708 - Paroisse de Maroué. - Minus fournis pour le rachat de Madeleine de Bréhant, par Raoul de Quéauguen.

*ADCA. - E220. - 1436-1499 - Paroisse de Maroué. - Vente de la maison de La Motte par Raoul de Quéauguen à Jean Maupetit.

*ADCA - E229. 1555-1774 - Paroisse d'Andel. Afféagements, à Raoul de Quéauguen, de 3 journaux de terre, pour une rente de 6 perrées de froment (la perrée valant 11 décalitres, 8 litres 6 décilitres). - à Jacquemine Gueguen, de 65 cordes de terre (la corde étant 1/80 de journal, ou 48 ares 62 centiares), pour une rente d'un quart de seigle.

*ADCA - 1E302. - 1570-1684. Seigneurie de Lamballe, paroisse de Morieux, procédures et accords. Procédure entre Raoul de Quérauguen, sieur de La Motte et des Tronchais, et le comte de Penthièvre au sujet de droits honorifiques prétendus dans l'église de Morieux, 1570-1578.

1570 : procédure entre Raoul de Quérauguen, sieur de La Motte et des Tronchais, et le comte de Penthièvre au sujet de droits honorifiques prétendus en l'église de Morieux.
Instance concemant le droit d'escabeau, bancs, vitres, annoiries, enfeux et autres prééminences que Raoul de Quérauguen sieur de La Motte prétendait en l'église de Morieux, à laquelle prétention madame de Martigues s'opposait soutenant que cette église était prochement tenue du duché de Penthièvre et qu'ainsi à elle seule appartenait le droit d'y concéder de pareilles prééminences.
18 mai 1572 : procédure entre Raoul de Quérauguen, sieur de La Motte et des Tronchais, et le comte de Penthièvre au sujet de droits honorifiques prétendus en l'église de Morieux.
De tout temps immémorial, les dits feus seigneur et dame du dit lieu des Tronchays ont fait et font en commun possession et jouissance paisible de jouir du tout du dit choeur et chanceau de la dite église de Morieuc et d'une chapelle appelée la chapelle de Largentaye étant en la dite église, ayant ceinture d'écussons à l'entour d'icelui choeur et chapelle armoiriée des armes des dits sieur et dame des Tronchays comme aussi sont en la grande vitre du dit choeur et en la vitre de la chapelle de Largentaye avec tous droits se sépulture prohibitifs et défensifs et toutes autres prééminences prérogatives, tombes, escabeaux, chaires, accoudoirs amoiriés de leurs dites armes, et que à présent le sieur de La Motte est venu à nouvelle appréhension de la dite terre et seigneurie avec toutes ses dépendances, secondement des dits devoirs et prééminences ci-dessus décrites, et à présent la dite ceinture du dit chanceau, les dits écussons, armes et armoiries des dits sieur et dame des Tronchays y étant sont presque toutes effacées et à peu près dedans peu de temps le dit sieur désirerait pour la mutation des noms et formes des armes qui y sont à présent en préservation de ses droits faire rafraîchir la dite ceinture et en outre icelle y faire mettre ses armes toutes pleines ou en alliance comme il verra bon tant aux vitres, ceinture, tombes, chaires, escabeaux que accoudoirs, et en l'endroit de laquelle remontrance le dit sieur de La Motte a apparu. 
(Qu') Il fasse mettre et apposer ceintures et écussons de ses armes soit toutes pleines ou
alliance partout aux endroits où étaient celles des sieur et dame des Tronchays aux dits chanceau et chapelle, sans toutefois toucher à la chapelle et enfeu du dit sieur du Tertre ni à  la clôture de bois d'icelle qui est au haut de la dite église du côté devers l'Evangile, et que s'il voit bon il fasse vis-à-vis du grand autel de la dite église pour leurs sépultures, tombes de
pierre ou de bois amoriées de ses armes comme de tout temps aurait eu coutume y en avoir une de bois aux dits sieur et dame des Tronchays.

1576 : procédure entre Raoul de Quérauguen, sieur de La Motte et des Tronchais, et le comte de Penthièvre au sujet de droits honorifiques prétendus en l'église de Morieux, mémoire du comte de Penthièvre.
Et outre soutient la dite dame demanderesse qu'il n'y a point d'autres fondateurs en la paroisse et église de Morieuc que la dite dame au dit nom, qu'elle est dame supérieure en fief et juridiction en la dite paroisse, laquelle paroisse relève entièrement de la cour et juridiction de Lamballe, à la dite dame au dit nom appartenant.
Qu'anciennement, il n'y avait aucun qui eut en la dite paroisse et église de Morieuc armes ni armoiries, soit en peinture ou élevées en bosse, hors et réservé les seigneurs de Penthièvre et Lamballe, prédécesseurs de la dite dame au dit nom, qui avaient leurs armes accoutumées, savoir d'hermines en la principale vitre de la dite église de Morieux, sans que les prédécesseurs et prétendus auteurs du dit défendeur y eussent aucune tombe ni écusson, armoiries ou autres semblables marques de prééminences d'église.
Que si de ce jour ou depuis quelque peu de temps, il se trouve en la dite église quelques écussons d'argent à feuilles de houx de sinople avec une croix engrêlée, que le dit défendeur dit être les armes de La Ville Salmon et de ses auteurs, tels écussons y ont été mis depuis les soixante ans et non de temps immémorial ainsi que le veut et prétend faire voir le dit défendeur, et a été par usurpation et entreprise qu'ont fait ceux qui les ont mis et apposés, étant le dit seigneur duc et ses prédécesseurs absents et ne résidant sur les lieux empêchés à la poursuite de la restitution de leur comté du dit Penthièvre, et les officiers de la dite cour de Lamballe peu curieux et vigilants à la conservation des droits du dit seigneur, et à donner empêchement à icelles entreprises.
Et ne se peut le dit défendeur excuser d'impudence et de trop grande entreprise de se vouloir dire fondateur de la paroisse et église de Morieuc, pour n'avoir le dit défendeur ni ses prédécesseurs aucune marque soit de qualité ou autre dont on peut juger de tels droits lui être dûs et appartenir.
Et tout ce que le dit défendeur a pu ou peut avoir en la dite paroisse ne lui est venu ni à ses
prédécesseurs que depuis les soixante ans demiers, et n'y avait rien anciennement, soit en fief, juridiction ou domaine sinon depuis quelques acquêts qu'ils firent de la maison des Tronchays, les seigneurs de laquelle, quels le dit défendeur dit être ses auteurs, ne prétendaient aucun droit ou autres prééminences, comme aussi ils ne baillèrent jamais leurs
tenues et aveux avec de tels prétendus droits et prééminences.
Aussi n'a-t-il été fait fondation ni dotation de leur part en la dite église de Morieuc par laquelle ils eussent pu prétendre, ni le dit défendeur se disant leur successeur et cause ayant, aucun droit d'armoiries ou autres prééminences en la dite église.

27 octobre 1577 : transaction entre Raoul de Quérauguen, sieur de La Motte et des Troncháis, et le comte de Penthièvre au sujet de droits honorifiques prétendus en l'église de
Morieux.
Pour à tout quoi obvier et surtout se transiger et pacifier après que le dit de Gueauguen a très humblement supplié et requis la dite dame au dit nom lui permettre le tout ou partie de son intention, ayant la dite dame égard à la requête et supplication du dit sieur de La Motte, la dite dame gratifiant à icelui de Gueauguen, a concédé, permis, concède et permet au dit de Gueauguen et à ses hoires, successeurs ou causayants sieurs de La Villesalmon et des Tronchais, jouir à jamais sous l'autorité et supériorité de la dite dame au dit nom, prohibitivement à tous autres hors ma dite dame et ses successeurs ducs de Penthièvre, et avoir et faire apposer le dit de Gueauguen ses armes et écussons en la grande vitre de l'église du dit Morieuc au-dessous des armes de la seigneurie de Penthièvre, et même avoir ses armes, écussons et prétentions en une chapelle appelée Largentaye, descendue des Clisson, et avec pouvoir et permission de rafraîchir les présentations, escabeaux et armes qui sont en la dite église et chapelle, et au lieu d'iceux y mettre les siennes, soit pleines ou alliances, comme il verra l'avoir à faire, avec réservation faite par la dite dame de toutes souverainetés et premières prérogatives, prééminences, pour elle et ses successeurs ducs de Penthièvre en la dite église paroissiale de Morieuc, privativement au dit de Gueauguen et de tous autres de quelque condition qu'ils puissent être.

*ADCA - 1E514. - Table des Applications de la paroisse de Hillion. Seigneurie de La Villesalmon. Enumération générale des titres.
Aveux. 11 Juin 1583. Raoul de Quéauguen et sa femme
Procédures. 7 Juillet 1577. Assignation a Raoul de Quéauguen
Hommages. Registre de 1583. Raoul de Quéauguen.

*ADCA - 1E520. - Table des Applications de la paroisse de Maroué. Métairie des Portes-Gouranton. Enumération générale des titres.
Hommage. Reg. 1555. Dlle Magdelaine de Bréhant.
Aveu. 1er May 1556. Dlle Magdelaine de Bréhant.
Minu. 3 May 1560. Ecuyer Raoul de Quéauguen, sieur de la Motte, pour le rachat de Dlle Magdelaine de Bréhant.
Minu. 24 8bre 1570. Dlle Marguerite Leblanc, Dame des Bandes, pour le rachat de Dlle Catherine de Quéauguen.

*ADCA - 1E520. - Table des Applications de la paroisse de Maroué. Métairie de La Ville-Gouranton. Enumération générale des titres.
Hommage. 17 Mars 1536. Louis du Gouray & Magdelaine de Bréhant.
Hommage. Reg. de 1555. Magdelaine de Bréhant.
Aveu. 1er May 1556. Magdelaine de Bréhant.
Minu. 3 May 1560. Raoul de Quéauguen, sieur de la Motte, pour le rachat de Dlle Magdelaine de Bréhant.

*ADCA - 1E525. - Table des Applications de la paroisse de Morieux. Maison de La Marre. Enumération générale des titres.
Hommage. Reg. 1583. Raoul Queauguen.
Aveu. 11 Juin 1583. Noble Homme Raoul de Queauguen & Dlle Françoise Josel
Procès. 4 7bre 1585. Assignation à Raoul de Queauguen.

*ADCA - 1E525. - Table des Applications de la paroisse de Morieux. Maison de Largentaye. Enumération générale des titres.
Minu. Reg. 1583. Raoul Queauguen.
Aveu. 11 Juin 1583. Noble Homme Raoul de Queauguen & Dlle Françoise Jozel
Procès. 4 7bre 1585. Raoul de Queauguen.

*ADCA - 1E525. - Table des Applications de la paroisse de Morieux. Maison de Beauvais. Enumération générale des titres.
Vente. 13 Avril 1628. Ecuier Allain de Quenguen, sr de La Villegourio à Dlle Anne Regnaut Dame de La Villeneuve

*ADCA - 1E525. - Table des Applications de la paroisse de Morieux. Maison de La Villebio. Enumération générale des titres.
Minu. 12 Juin 1592. Noble Homme Raoul de Queauguen sieur de La Motte pour le rachat de Dlle Françoise Poulain Dame de La Villebio sa mère.
Aveu. 24 Juin 1583. Dlle Françoise Poulain Dame de La Villebio.
Hommage. 5 Juin 1583. Dlle Françoise Poulain Dame de La Villebio, aux droits de Jean Poullain et de Françoise de La Motte
Le Clos de La Ville. Minu. 12 Juin 1592. Noble Homme Raoul de Queauguen.
La Pièce sous la Ville.  12 Juin 1592. Noble Homme Raoul de Queauguen.

*Le Corgne - La noblesse de Bretagne devant la Chambre de la Réformation 1668-1671 - Comte de Rosmorduc, 1896, t. IV, p. 108-117. - Ledict Gilles le Corgne, escuyer, avoit espousé laditte Gillette de Queauguen, quy estoit pareillement damoizelle d'extraction, feille de nobles homs Raoul de Queauguen et de dame Françoise Jocet, sieur et dame de la Motte-Gouranton, la Villesalmon, les Tronchays et la Villedelays.

*Le Noir - La noblesse de Bretagne devant la Chambre de la Réformation 1668-1671 - Comte de Rosmorduc, 1896, tome III, p. 556-571. - Gilles [Julien], espouza en premieres nopces damoiselle Hellainne de la Bouexiere, de la maison de la Tousche, et en seconde nopces damoiselle Janne de Queauguen, herittiere des Tronchays.

*Les plus solemnels arrests et reglemens donnez au Parlement de Bretagne, Volume 1. MDCCXXXVII - Raoul le Queauguen est reconnu à presme la terre de la Ville de Salmon que le sieur du Bignon avoit acquis. Ladite connoissance néanmoins faire au nom de Gillette de Queauguen, laquelle fait déclaration que latite reconnoissance est tourner au profit dudit Sieur de Queauguen sondit frère, & qu'elle n'a moyen de le rembourser.

*Acte de vente en date du 9 octobre 1579 par Raoul de Queauguen et demoiselle Françoise Jorel sa femme à noble homme Jean Maupetit, seigneur de la Guérande, indique la maison et métairie de la Motte, bois de haute futaie, seigneurie et fief, juridiction haute et moyenne, moulin à eau, étang, colombier, chapelle et autres dépendance du dit lieu de la Motte, et dans les landes de Lanjouan une mazière et maison avec dépendance, un fief s’étendant au village de la Potterie. 

VII

Jean de Quéauguen

Jean de Quéauguen, écuyer, seigneur des Tronchais, cité dans une sentence du 4 août 1606, peut être père de :

1- Suzanne de Quéauguen, épouse à Morieux le 12 février 1614 Guy Couriolle.

 

 

 

 

*Le Corgne - La noblesse de Bretagne devant la Chambre de la Réformation 1668-1671 - Comte de Rosmorduc, 1896, t. IV, p. 108-117. - Unne sentence obtenue en la juridiction de Moncontour, de la part desdictz Gilles le Corgne et Gillette de Queauguen, contre escuyer Jan de Queauguen, sieur des Tronchays, fils aisné et heritier principal et noble dudit Raoult de Queauguen, touchant la succession, du 4e aoust 1606.

*ADCA - 1E509. - Table des Applications de la paroisse de Andel. Seigneurie de la Villesalmon. Enumération générale des titres.
Clos Gueguen. Aveu. 6 juin 1691. Jean Gueguen cause-ayant d'Yves Huet doit à la seigneurie des Tronchais.

Les Tronchays - Le Pays de Lamballe - M. de La Messelière

Les Tronchays - Le Pays de Lamballe - M. de La Messelière

Guéguen, Hillion
Guéguen, Hillion
Guéguen, Hillion

Branche du Clos

 

IVbis

Guillaume Guéguen

&

Françoise de La Villéon

Villéon (de La)

Guillaume Guéguen, écuyer, seigneur du Clos et de La Ville-Elenel (ou Hôtel Ethrel) en Hillion, dont les prééminences supérieures dans l’église Saint-Jean d’Hillion furent confirmées en 1525, présent à Hillion lors de la Réformation du 9 mars 1536 pour ses maisons nobles du Clos et de La Ville-Elenel, épousa Françoise de La Villéon, dont :

 

 

1- Julien Guéguen, qui suit.

 

V

Julien Guéguen

Julien Guéguen, écuyer, seigneur du Clos dont il rendit aveu, cité en 1556, peut être père de :

 

 

 

 

1- Georges Guéguen, qui suit.

 

*ADCA. - E590. 1477-1786. - Paroisse de Hillion. Aveux par Julien Gueguen, écuyer, pour la maison et métairie du Clos.

*Archives de Nantes. II. 116. 1337-1788. Sentence sur procès entre Julien Gueguen, fils de feu Guillaume Gueguen, sr du Clos, et Françoise de la Villéon sa mère, d'une part, et Christophe de Sesmaisons et Françoise de Brehant sa femme, comme héritiers de Jean de Pledran, doyen de Nantes, d'autre part : procès en reddition du compte de tutelle des biens de feu Bertrand Gueguen, père du susdit Guillaume et de la succession du feu Guillaume Gueguen, évêque de Nantes (1556).

 

VI

Georges Guéguen

&

Catherine Rouxel

Rouxel ?

Georges Guéguen, écuyer, seigneur du Clos, qui rendit hommage en 1583 pour les maisons et métairies nobles du Clos, de Neufvilles et de Sallescourt, épousa Catherine Rouxel, dont :

 

 

 

1- Alexandre Guéguen, qui suit.

 

*ADCA. - 1G138. Le Clos en Saint-Michel : hommage (1571) ; requête de Monseigneur Nicolas Langelier, évêque de Saint-Brieuc adressée au Parlement contre Jean Guéguen, curateur de son neveu Georges Guéguen, sieur du Clos prétendant ériger en châtellenie ladite terre (1575) ; transport (1664) ; tenue (1678).

*ADCA. - E255. 1583. Paroisse de Hillion. Hommage de Georges Gueguen, pour les maisons et métairies nobles du Clos, de Neufvilles et de Sallescourt.

 

VII

Alexandre Guéguen

Alexandre Guéguen, écuyer, seigneur du Clos.

 

 

 

 

--------------------

Notes communiquées par Hervé Torchet

Les enfants Olivier Gueguen devaient 5 sous à la recette de Lamballe sur une maison qui fut Perrot Gueguen à Morieux en 1410.
Berthelin Gueguen avait une terre à Hillion en mars 1418(9).
Olivier Guéguen est mort à la Saint Bernard 1422 et son fils et héritier principal Jehan a présenté son rachat au receveur ducal de Jugon à la Saint André 1422.
Rolland Gueguen est tuteur de Mathelin Gueguen héritier de Thomine Coulon, âgé de onze ans, et présente le rachat de celle-ci en Hillion en juillet 1426.
Mathelin Gueguen prêtera serment au duc parmi les nobles de la châtellenie de Lamballe en octobre 1437632. Il sera recensé à Hillion en janvier 1441(2). Il signera une quittance à Lamballe en 1450375.
Olivier Gueguen sera recensé à Ruca en mars 1449(50).
Jehan Gueguen périra en mai 1456 et son rachat sera présenté au receveur ducal de Jugon en juillet 1456 par Thomas Fretray garde de ses enfants, héritiers dudit Gueguen.

--------------------

Armoirie : d’argent à l'olivier de sinople, alias, d’argent à l'olivier de sinople (qui est Guéguen), au franc-quartier d'hermines chargé de deux haches d'armes de gueules en pal (qui est La Soraye), sceau de 1504Elle est visible au Clos-Guéguen à Carbien et dans l'église d'Hillion

 

--------------------

De cette famille est issu Guillaume Guéguen, né à Hillion, évêque de Saint-Brieuc de 1297 à 1298. (d’argent à l'olivier de sinople).

--------------------

D'après les recherches de François Hervé :

Mathelin Guéguen, écuyer, seigneur du Clos, fils de N Guéguen et de Thomine Coulon, décédée en mars 1426, né vers 1415 et décédé avant 1488, fut mis sous la tutelle de Rolland Guéguen à la mort de sa mère, puis est déclaré majeur dans le compte de 1429-1431, épousa Guillotte Gourichon, dont :

1- Olive Guéguen, citée dans un contrat de prisage de 1504, épousa Rolland Olivrit, dont postérité ; 

2- Jehan Guéguen, écuyer, cité en 1480 et décédé en 1504 ;

3- Bertrand Guéguen, écuyer, seigneur du Clos, cité en 1480, épousa Guyonne Gilbert, dont postérité ;

4- Guillaume Guéguen, écuyer, né à Lamballe vers 1440, décédé à Nantes le 23 novembre 1506 et inhumé en la chapelle Sainte-Magdeleine de la cathédrale, évêque de Nantes et vice-chancelier de Bretagne.

Le Clos-Guéguen - AD22 - Plans de Penthièvre - Feuille 1 parcelle 1-418

Le Clos-Guéguen - AD22 - Plans de Penthièvre - Feuille 1 parcelle 1-418

Le Clos-Guéguen
Le Clos-Guéguen
Le Clos-Guéguen
Le Clos-Guéguen

Le Clos-Guéguen

Sceaux de Bretagne d’après Dom Morice, Mémoires pour servir de preuves à l’histoire ecclésiastique et civile de Bretagne (1742-1744)

Sceaux de Bretagne d’après Dom Morice, Mémoires pour servir de preuves à l’histoire ecclésiastique et civile de Bretagne (1742-1744)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Studio Sauvage

Agence de création graphique en communication

http://www.studio-sauvage.fr/

Recherche

Ecole Sainte-Anne

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc-sur-Lié

02.96.42.10.26

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

château de Quintin

Château de Quintin - Quintin

https://www.chateaudequintin.fr/

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).