Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 08:03

c1

c2.JPG

c3.JPG

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 12:41

couteau

couteau pliant

11cm

FAIGUET PLOEUC

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 12:19

1.JPG

Bouquetière en forme de lys

Armes de Ploeuc, surmontées de murailles

2

Dessin : lys (jaune/orange) et hermines (noir et bleu/vert)

3.JPG

Signature : Alcide Chaumeil

 

Alcide Chaumeil est un céramiste parisien du début du XXème, dont les décors sont reconnaissables grâce aux fleurs de lys (jaune/orange) et hermines (noir et vert/bleu), et dont l'émail est souvent craquelé. Les productions d'Alcide Chaumeil sont assez proches de celles de Malicorne ou de Desvres

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 10:32

029.JPG

028.JPG

033.JPG

032.JPG

Monseigneur François-Hyacinthe de Plœuc, chevalier, né à Landudec le 16 avril 1661, décédé le 18 janvier 1739 et inhumé dans la cathédrale, évêque de Quimper du 19 juin 1707 à son décès, député des Etats de Bretagne pour le clergé en 1712, consacra l’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Spézet le 9 juillet 1719 [Anno M.D.CCXIX Die IX Mensis Iulii. D. D. Ill(Ustrissi)mus et R. R. Fr. Hyac. de Ploeuc epus et comes Cornub. Hanc ecclesiam dedicavit et consecravit], fils de Messire René de Plœuc, chevalier, seigneur du Val, du Questel en Pouldergat par acquêt 1661, de Kergart en Landudec par acquêt de 1657, de Kerdané, de Laëguel et du Stang Corzou Bras en Landudec par acquêt de 1659, de Kerélan en Landudec par acquêt de 1662, de Kerandraon en Landudec en 1663, de Kerviher en Landudec de 1671 et autres lieux, chevalier de l’Ordre du Roy, maintenu noble d’ancienne extraction en 1671, et de Dame Marie Gourcun, dame de Méroc. 

 

Photographies : Alain Billard

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 17:17

 010

Façade principale

015

Linteau : 1611 - 1688

014

Cadran solaire : 1800 ... MOY

001

Cheminée rez-de-chaussée

002

Cheminée du 1er étage

006 003

Le grenier et les deux conduits de cheminée

Historique :

1611 : construction de la maison principale (linteau 1611 - 1688).

10 août 1777 : fondation et dotation de l'établissement par le comte de La Rivière. Autorisation par lettres patentes du 10 juillet 1774 et enregistrées en Parlement le 7 juillet 1775.

Vers 1850 : vente de ce premier établissement pour 2150 francs, autorisée par ordonnance royale du 18 janvier 1848.

26 juin 1851 : acquisition de l'établissement actuel pour 4200 francs par la Communauté des Filles du Saint-Esprit devant Maître Savenay, notaire à Ploeuc, autorisée par décret du 28 avril 1851.

1894 : construction de deux classes.

1905-06 : fenêtres abaissées, préau agrandi, puits approfondi.

2 janvier 1906 : ouverture de l'école libre.

1924 : construction d'une garderie et d'un ouvroir (transformé en classe en 1927).

1960 : surélévation de la classe enfantine.

1963 : réfection de la toiture et aménagement de l'intérieur.

1964 : garage et wc neufs.

1969 : nouvelles classes maternelles

1970 : projet de chauffage central.

 

 

 

ecole1842.jpg

Cadastre de 1842

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 20:10
Le presbytère, 1842
Archives Départementales des Côtes d'Armor







Photographies prises avec l'aimable autorisation de M. le recteur.
Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 21:54
Notre-Dame de L'Hermitage
(1658, chevet et transept 1720)
Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 06:00

Deux fermières en costume,

environs de Ploeuc et Moncontour, 1843-1844

François-Hippolyte Lalaisse (1812-1884)

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 06:00

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 06:00
L'ancienne église possédait plusieurs chapelles dont celles de Sainte Anne, de Saint Jean et du Rosaire.

La chapelle de Sainte Anne servait d'enfeu aux Courson :
- En 1757, Térèse Courson (Thérèse Yvonne Louise Courson, née à Plœuc le 18 octobre 1755 et baptisée le lendemain, y décède le 6 novembre 1757 et inhumée en la chapelle Sainte Anne de l’église paroissiale) fille de Louis-Claude Courson, écuyer, seigneur de La Ville Costio, et d'Olympe-Charlotte Geslin.

Celle du Rosaire, entre autre, au sénéchal de Plœuc :
- 25 mars 1757, inhumation de François Le Breton, sénéchal de Plœuc.

Celle de Saint Jean, aux Hervé :
- Yves-Pélage Hervé, né et baptisé à Plœuc le 8 mai 1755, décédé à Plœuc le 22 août 1756 et inhumé le lendemain dans l’église dans la microix de Saint Jean
- Louis-François Hervé, né le 7 février 1757, y décède le 25 et inhumé en la chapelle Saint Jean de l’église paroissiale
tous deux fils de Jean-Marthurin Hervé, sieur du Plessix, procureur de plusieurs juridictions, sénéchal de la juridiction de Crémeur, et d'Anne-Marguerite Davy, dame de Coëlan.


Les Guéhenneuc (seigneurs de La Roncière, de Bayo, du Roz...), Berthelot (seigneurs des Vergers, de La Coste, du Chesnay...), et les Plœuc étaient inhumés dans l'église dans des enfeux prohibitifs, mais pour le moment nous ne connaissons pas leur emplacement.

Pierre Souvestre, sieur de La Roche, fut inhumé à 74 ans le 14 juin 1773, dans son enfeu.
Jeanne-Mauricette de La Houssaye, dame de Beauvais, 80 ans, fut inhumée le 27 mars 1772 dans l'eufeu de La Coste.
Alain-Charles Le Veneur, chevalier de La Ville Chapron (Hénon), 44 ans, époux d'Anne Françoise louise de Guéhenneuc, fut inumée le 11 mai 1776 dans l'enfeu de La Roncière.

 

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 06:00
Patronne de la Bretagne par excellence, Sainte Anne a supplanté la déesse celte Ana  (Déesse-Mère) ; également connue sous les noms d'Anna, Dana, Anu, Danu (ou encore Dôn au Pays de Galles).
Ana donne son nom aux Tuatha Dé Danann, les gens de la déesse Dana, dans la tradition irlandaise

Selon la tradition chrétienne, Anne est la mère de la Vierge Marie et le modèle des mères. Or justement, dans la mythologie ancienne, Dana est une déesse de la fertilité. Son culte remonte même sans doute aux temps préhistoriques précédant la venue des Celtes, comme en témoignent toutes ces statuettes, représentations rupestres et gravures sous les dolmens, les fameuses Vénus néolithiques.
petit clin d'oeil pour Annaïk !
Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 06:00
Champ de Pie, 1842
Archives Départementales des Côtes d'Armor

La croix de Champ de Pie se situait à l'origine sur la bord de la route menant à Champe de Pie (Chantepie depuis le remembrement) et Delie. Elle fut, dit-on, détruite accidentellement par un atelage. Les pierres furent ensuite poussées dans le fossé, sorties par l'actuel propriétaire pour être déplacées sur le côté de la cour de la maison de Champ de Pie, et pour finir à son actuel emplacement.
Le calvaire était composé d'un socle plus haut que large, aux angles arrondis, dont trois des quatre côtés ont été orné. Le premier d'un personnage (une femme), le second d'un calice et le troisième (face principale) aux armes des Guéhenneuc (un léopard surmonté de deux fleurs de lys). La croix était aussi en granit, de forme cylindrique et noueuse.
Le socle était probablement posé sur les marches.






Photograpies prises avec l'aimable autorisation des propriétaires
Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 06:00

Saint Avit naquit au pays de Beauce, de deux humbles cultivateurs. Quand sa mère le mit au monde, sa chambre, comme une autre étable de Bethléem, fut inondée d'une céleste lumière, indice des grandes destinées de cet enfant. Jeune homme, il entra dans l'abbaye de Micy, appelée plus tard de Saint-Mesmin, près d'Orléans. Dès les premiers jours, il s'y fit le serviteur de tous, au point de passer près de certains de ses frères pour un idiot et un incapable.

Le saint abbé Mesmin ou Maximin sut discerner son mérite dans sa charité pour les pauvres, et lui donna la charge d'économe du couvent. Mais bientôt l'amour de la solitude l'emporte: il dépose, de nuit, ses clefs dans le lit de l'abbé endormi, et s'enfuit au fond d'une épaisse foret, à cinq lieues du monastère. La, il vivait dans un si parfait détachement du monde, dans une si grande union à Dieu, qu'il semblait un esprit plutôt qu'un homme.

A la mort de l'abbé Maximin, les religieux du couvent, qui avaient souvent ridiculisé le Saint, furent les premiers à le choisir pour abbé. De temps en temps, Avit, toujours épris de la solitude, se retirait au plus épais de la forêt pour s'y retrouver seul quelques jours avec Dieu.

Il mourut l'an 530. Il guérit un grand nombre de malades, rendit la vue à un aveugle de naissance et ressuscita un de ses religieux.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 05:00

Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 05:00

Saint Fiacre, fils d'un roi d'Écosse, vivait au VIè siècle; il fut élevé dans la science et la piété par des maîtres habiles. Jeune encore, il sentit son âme enflammée par l'amour de la solitude et le désir de ne vivre que pour Dieu. Il s'embarqua pour la France, à l'insu de son père, et se choisit, près de Meaux, un lieu retiré, dans une forêt, où l'évêque lui concéda une portion de terre.
Saint Fiacre y bâtit un couvent, qu'il consacra à la Sainte Vierge, à laquelle il avait voué dès son enfance, une dévotion singulière. Là il mena une vie angélique, tant par son application à Dieu que par la pratique de la plus rude mortification et le soin de subjuguer les moindres saillies des passions mauvaises. Sa sainteté ne manqua pas d'attirer en foule vers lui les pauvres et les pèlerins.
Fiacre mangeait peu et employait presque tout le produit du travail de ses mains à la subsistance de ses pieux visiteurs. On lui amenait des possédés et des malades, et il les délivrait ou les guérissait en grand nombre. Cependant le petit terrain qu'il occupait étant devenu insuffisant pour subvenir à tant d'aumônes et à une si généreuse hospitalité, Fiacre fut obligé d'implorer de l'évêque une nouvelle concession de terre, et le prélat lui permit de prendre et d'utiliser tout ce qu'il pourrait entourer d'un fossé dans l'espace d'une journée. Chose merveilleuse, Dieu vint au secours du travailleur: la terre se fendait d'elle-même comme par enchantement, et un seul jour suffit au Saint pour entourer une étendue considérable.
C'est sans doute à cause des travaux de jardinage dont il occupait les loisirs que lui laissaient la prière et le service de Dieu, que saint Fiacre est regardé comme le patron des jardiniers.
Tandis qu'il jouissait tranquillement des délices de la solitude, des envoyés écossais vinrent lui offrir la couronne royale, dont son frère s'était rendu indigne. Fiacre avait eu révélation de leur approche et obtint de Dieu, à force de larmes et de prière, de ne pas permettre qu'il sortît de sa chère solitude pour être exposé aux dangers des honneurs du monde. Il devint aussitôt semblable à un lépreux. Quand les ambassadeurs furent arrivés près de lui, ils ne purent voir sans horreur ce visage défiguré, et ils n'eurent plus aucun désir de le faire monter sur le trône de ses pères. Fiacre mourut dans son ermitage; il opéra de grands miracles après sa mort.


Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.
Repost 0
Published by F du Fou - dans Patrimoine
commenter cet article

Ecole Sainte-Anne

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc-sur-Lié

02.96.42.10.26

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

La Belle du Lié

Fête de la Pomme de Terre

9/10 septembre 2017

http://www.belledulie.fr/

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).