Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Branche du Guilguiffin

IXbis. Messire Jehan de Plœuc, [fils puîné de Charles, sire de Plœuc et de Marie de Saint Gouësnou], écuyer, seigneur du Breignou, décédé de ses blessures en 1590, employé dans la Compagnie de Bueil-Bouillé le 27 janvier 1576, capitaine ou commissaire de l’arrière-ban de Cornoüaille en 1585, prisonnier des Royaux en 1590, épousa par contrat du 14 novembre 1580 Anne de Tyvarlen, dame dudit lieu et du Guilguiffin en Landudec, de Kergaradec en Fouesnant, de Kerharo en Beuzec Cap Sizun, de Kernuz en Plobannalec et autres lieux, décédée en 1611, fille aînée de Nicolas de Tyvarlen, seigneur du Guilguiffin, de Kerharo et autres lieux, décédé en 1585, chevalier de l’Ordre du Roy, rendit hommage à l’évêque de Cornoüaille le 11 mai 1562, employé à la tête de l’arrière-ban de Cornoüaille en 1576, présent aux Etats de Vannes en 1577 et à ceux de Ploërmel en 1580, et de Louise de Rosmadec, dame en partie de Lespervez en Ploaré, décédée en 1595, dont :
1) Nicolas de Plœuc, qui suit ;
2) Marie de Plœuc, dame de Kergaradec ;
3) Françoise de Plœuc, dame de Kergaradec, décédée en 1670, épouse Nicolas Riou, écuyer, seigneur de Launay en Guiscriff et du Roz en Caudan, secrétaire du Roy en 1669, dont postérité ;
4) Vincent de Plœuc, chevalier de Kerharo, mort en 1653, capitaine de vaisseau.

 

X. Messire Nicolas de Plœuc, chevalier, seigneur de Kerharo, du Breignou, du Guilguiffin, du Quilliou en Plogastel et autres lieux, cité en 1626 et 1636, épousa Suzanne ou Christophette de Courtavel, fille de Charles de Courtavel, chevalier, seigneur dudit lieu, de La Lucassière, de Pezé, de Saint Germain, de La Paillerie, du Pont de Varennes, de Cotier, de La Gaubertière et autres lieux, chevalier dans l’Ordre de Saint Michel, gentilhomme ordinaire de la Chambre du duc d’Alençon puis de celle du Roy Henri III, lieutenant de la Compagnie d’ordonnance de M. de Lavardin, commandant pour le Roy Henri IV à Sillé Le Guillaume, exempt de contribution du ban et arrière-ban par sentence du 9 juillet 1594, et de Guyonne de Trémigon, dont :
1) Sébastien de Plœuc, chevalier, seigneur de Kerharo, du Val, de Gillegevin, de Kerdandraon, du Cloistre, de Penanlan et autres lieux, épouse en 1643 Isabeau du Disquay, fille de Claude du Disquay, seigneur de Bodilio et de Villeneuve en Ploumodiern, de Kerasco, du Plessis, de Lesodevez, châtelain de Kerguent en Ploneis, décédé en 1662, président au présidial de Quimper, et de sa troisième épouse Jeanne Menguy, dont :
  a)  Jeanne de Plœuc.
2) René de Plœuc, qui suit ;
3) Marie-Claude de Plœuc, dame du Breignou, épouse en 1652 Claude de Kerlec’h, seigneur de Langalla, fils de Claude de Kerlec’h, seigneur de Langalla en Ploëarzmel, et de Marie Le Drenec, dont postérité.

 

XI. Messire René de Plœuc, chevalier, seigneur du Val, du Questel en Pouldergat par acquêt 1661, de Kergart en Landudec par acquêt de 1657, de Kerdané, de Laëguel et du Stang Corzou Bras en Landudec par acquêt de 1659, de Kerélan en Landudec par acquêt de 1662, de Kerandraon en Landudec en 1663, de Kerviher en Landudec de 1671, et autres lieux, chevalier de l’Ordre du Roy, nommé parrain de Catherine Poulain le 12 mars 1658, maintenu noble d’ancienne extraction en 1671, épousa Marie Gourcun, dame de Méroc, fille de Cléden Gourcun, seigneur de Lescogan, et d’Aimée Le Sall, dont :
1) Nicolas-Joseph, marquis de Plœuc, qui suit ;
2) François-Hyacinthe de Plœuc, chevalier, né à Landudec le 16 avril 1661, décédé le 18 janvier 1739 et inhumé dans l’église, évêque de Quimper du 19 juin 1707 à son décès, député des Etats de Bretagne pour le clergé en 1712, consacra l’église Saint Pierre et Saint Paul de Spézet le 9 juillet 1719 ;
3) Suzanne-Claude de Plœuc, décédée au Hilguy le 9 septembre 1694 et inhumée en l’église des Capucins de Quimper, épouse à Quimper le 22 février 1683 François Visdelou, seigneur du Hilguy en Plogastel, baptisé en l’église Saint Ronan de Quimper le 13 octobre 1658, fils de Guy Visdelou, seigneur du Hilguy, décédé en la paroisse Saint Germain de Rennes le 10 août 1679 et inhumé le surlendemain aux Carmes, alloué et lieutenant-général civil et criminel au présidial de Quimper, conseiller du Roy, conseiller et commissaire au Parlement de Bretagne pourvu le 31 juillet 1661, reçu le 16 décembre suivant jusqu’au 5 juillet 1667, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu par lettres de permutation du 12 novembre 1667 et reçu le même jour, et de sa première épouse Françoise de Kerguizec, dame dudit lieu, dont postérité ;
Et peut-être :
4) Anne de Plœuc, dame de Coatmorvan, née vers 1658 et décédée à Lanniron le 1er avril 1747 ;
5) Marie-Joseph de Plœuc, née vers 1665 et décédée le 26 avril 1747 ;
6) Thérèse de Plœuc, née vers 1670 et décédée en la paroisse Saint Sauveur de Quimper le 10 juin 1692 ;
7) Renée de Plœuc, décédée en la paroisse Saint Sauveur de Quimper le 29 février 1694.

 

XII. Messire Nicolas-Joseph, marquis de Plœuc, chevalier, chef de nom et armes, seigneur du Guilguiffin en Landudec, du Poulguidou en Mahalon, de Coatmorvan, du Quilliou, de Kerharo et autres lieux, né au Guilguiffin le 15 avril 1658, décédé le 12 juillet 1695 et inhumé à Landudec, maintenu noble d’ancienne extraction en 1671, épousa le 26 juin 1690 Louise Allain, née le 3 juin 1667 et fit enregistrer ses armes en 1696, fille de Jacques Allain, seigneur de La Marre, et de Marie Coroller de Kerdanneau, dont :
1) N, marquis de Plœuc, chevalier, tué au siège de Philippsbourg le 4 juin 1734 ;
2) Nicolas-Louis, marquis de Plœuc, qui suit ;
Et peut-être :
3) N, comte de Plœuc, chevalier, capitaine des vaisseaux du Roy en 1734, chevalier dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint Louis dès 1740 ;
4) Françoise de Plœuc, née en 1698, décédée en la paroisse Saint Sébastien de Tréguier le 3 novembre 1773 et inhumée dans le cimetière Saint Fiacre le surlendemain, épouse en la cathédrale le 13 avril 1736 Charles de Tuomelin, chevalier, chef de nom et armes, seigneur de Lesquilly-Briantel en Ploëzal ;
5) Marie-Renée de Plœuc, décédée au Parc en Pleudaniel le 27 novembre 1765 et inhumée en la chapelle prohibitive de l’église paroissiale le surlendemain, épouse vers 1724 Jean-Charles Hingant, chevalier, comte de Kerisac, seigneur de Kerduel en Pleumeur-Bodou, de Crec’halsy, du Faou, de Kermenguy, de Lisquilly-Briantel en Ploëzal, du Parc-Kervégant en Pleudaniel et autres lieux, né à Pleumeur-Bodou le 15 juin 1689 et décédé après 1724, fils de Jean-Baptiste Hingant, seigneur de Kerisac et du Roscoat, et de Marguerite de Tromelin, dame du Parc et de Kervégant en Pleudaniel, née à Pleudaniel le 8 juillet 1662, dont postérité ;
Et peut-être :
6) Marie de Plœuc, dame de Kerharo, décédée le 31 août 1765 au palais épiscopal et rural de Lanniron et inhumée en l’église paroissiale de Locmaria suivant son testament du 20 août.

 

XIII. Messire Nicolas-Louis, marquis de Plœuc, chevalier, marquis de Pont-Croix par acquêt de 1754, seigneur du Guilguiffin dont il édifia le château en 1750 et 1760, et de Tyvarlen en Landudec par acquêt de 1754, du Quilliou en Plogastel Saint Germain et autres lieux, né le 17 juin 1694 et baptisé en l’église Saint Pierre de Plogastel le 22 juillet 1695, décédé au Guilguiffin le 30 juin 1779, officier de la Marine dès le 1er avril 1713, entré dans la Marine le 1er avril 1713, garde du pavillon amiral le 1er avril 1716, lieutenant réformé du Régiment Maistre de Camp Général de Dragon le 19 août 1720, licencié en droit, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 23 novembre 1730 et reçu le 11 décembre suivant, vendit l’office le 26 mars 1744, fit le rachat des terres et héritages dépendants de la métairies de Cleac’h en Querrien le 12 auût 1743, qualifié de premier prééminencier en l’église de Plogastel en 1770 et 1774, imposé pour sa seigneurie de Quilliou en 1771 pour un montant de 687 livres, épousa en premières noces à Saint Quigeau en Lanvenegen le 18 juillet 1731 Marie-Françoise de Kervenozaël, dame de Saint Quigeau, décédée à Paris le 6 octobre 1758, fille de Thomas de Kervenozaël, écuyer, seigneur de Saint Quigeau, et de feu Jeanne-Hyacinthe Gauguelin, et en secondes noces en la paroisse Saint Mathieu de Quimper le 15 octobre 1759 Jeanne-Guillemette du Boisguéhenneuc, née à Concarneau le 24 juin 1735 et décédée à Quimper le 22 mars 1825, arrêtée en Ploviôse An VIII pour chouannerie, citée veuve en 1811 dans un acte de notaire, fille de Jean-Joseph du Boisguéhenneuc, chevalier, seigneur de Kermenguy, de Méros et autres lieux, et de Jeanne-Corentine Le Borgne, dont du premier lit :
1) Louis-René de Plœuc, chevalier, seigneur de Saint Quigeau, né à Saint Quigeau le 12 août 1733 et baptisé le 16 décembre 1734, décédé en la paroisse Saint Etienne de Rennes le 27 août 1760 et inhumé le lendemain, licendié en Droit le 30 mai 1759, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 9 juillet 1759 et reçu le 22 novembre suivant ;
Et peut-être :
2) Jeanne-Renée Thomasse de Plœuc, dame de Saint Quigeau et de Tyquelen, épouse en 1762 Jean-Baptiste René du Botdéru, chevalier, seigneur de Kerdrého en Plouays, de La Touche en Mohon, du Plessis en Ménéac, de Bruslé en Bubry, né en 1694, fils de Claude-Joseph François du Botdéru et de Jeanne du Trévou, dont postérité ;
Et du second :
3) Nicolas-Marie Joseph Guillaume de Plœuc, chevalier, châtelain du Guilguiffin, né au Guilguiffin le 16 février 1763 et baptisé le en l’église Saint Mathieu de Quimper le 18 ;
4) Jean-Louis Armand Fortuné, marquis de Plœuc, chevalier, châtelain du Guilguiffin, né au Guilguiffin le 16 février 1763 et baptisé le en l’église Saint Mathieu de Quimper le 18, épouse Rose Anne Marie de Geslin, arrêtée en Ploviôse An VIII pour chouannerie, fille de Jean-François de Geslin, chevalier, seigneur de Penanrun en Ergué-Gabéric, de Kerulat et autres lieux, capitaine des vaisseaux du Roy, et de Malcovie Joseph du Breil de Névet, née à Quimper le 15 novembre 1741, dont :

  a)  Jeanne-Rose de Plœuc, héritière du Guilguiffin, née vers 1786 et décédée au Bot en 1859, arrêtée en Ploviôse An VIII pour chouannerie, épouse en 1804 Athanase Marie François de Sales Conen, comte de Saint Luc, député et préfet sous la Restauration, fils de Gilles-René Conen, seigneur de Saint Luc, né en la paroisse Saint Georges de Rennes le 18 septembre 1721 et baptisé le 2 octobre suivant, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 2 mai 1744 au lieu de Nicolas-Louis Plœuc et reçu le 21 août suivant, puis président à mortier pourvu par l’édit de septembre 1771 et reçu le 26 octobre suivant, opposé à la destruction de la Société de Jésus, rétiré au Bot près de Brest d’où il fut arrêté avec son épouse et sa fille religieuse le 16 octobre 1793, emprisonné à Carhaix puis à Paris, traduit devant le tribunal révolutionnaire et guillotiné le 1er Thermidor An II, et de Marie-Françoise du Bot, dame dudit lieu en Quimerc’h, née vers 1731, arrêtée le 16 octobre 1793, emprisonnée à Carhaix puis à Paris, traduit devant le tribunal révolutionnaire et guillotinée le 1er Thermidor An II, dont postérité.
5) Nicolas Jean Marie de Plœuc, chevalier, seigneur de Kerhado, né le 25 avril 1765, fit ses preuves pour être admis aux Ecoles Royales le 16 juin 1785 ;
6) Alexandre, comte de Plœuc, qui suit ;
7)
Sébastien-Hyacinthe de Plœuc, auteur de la branche de Saint Martin, (XIVbis) ;
8) Aurélie de Plœuc ;
9) Mélanie de Plœuc ;
10) Alphonsine de Plœuc ;
11)  N de Plœuc ;
12) N de Plœuc ;
13) N de Plœuc.

 

XIV. Messire Alexandre Jean Sébastien, comte de Plœuc, chevalier, né au Guilguiffin le 5 novembre 1766 et décédé à Briec le 12 octobre 1858, fit ses preuves pour être admis aux Ecoles Royales le 16 juin 1785, chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur, épousa en premières noces à Guingamp le 18 octobre 1809 Marie Louise Alexandrine Le Jumeau de Kergaradec, née à Morlaix le 24 décembre 1782 et décédée à Quimper le 10 octobre 1825, fille de feu Paul-Olivier Le Jumeau, comte de Kergaradec, chevalier, seigneur de La Martinière et de Cazin, né à Plougoulm le 25 juin 1733 et décédé à Saint Pétersbourg en Russie le 15 octobre 1799, capitaine des canonniers garde-côtes de la capitainerie de Morlaix, membre de l’ordre de la Noblesse aux Etats de Bretagne en 1780 et 1788, émigré en 1792 et employé dans l’Armée des Princes, et de Julienne Gratien de Saint Maurice, née le 22 mai 1758 et décédée dans les prisons de Morlaix le 18 mars 1797, et en secondes noces Sophie-Michelle du Val de La Potterie, dont du premier lit :
1) Mélanie Jeanne Hippolyte de Plœuc, décédée à Vannes en 1903, épouse Francis, comte Chanu de Limur, né en 1817, conseiller-général du Morbihan, officier dans l’Ordre Impérial de la Rose du Brésil, fils de Charles Marie Jean Chanu de Limur, lieutenant de vaisseau, chevalier dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint Louis le 22 août 1819, et de Françoise-Marie Calvé de Soursac, dame de Kerbernard en Assérac, dont postérité ;
2) Alexandre, marquis de Plœuc, qui suit ;
3) Alphonsine-Marie de Plœuc, née en 1824 et décédée à Quimper le 2 juillet 1911, épouse à Quimper le 27 août 1844 Aimé-Charles Halna du Fretay, né à Ploaré le 19 avril 1815 et décédé à Pénity le 17 janvier 1866, membre du Conseil Général, fils d’Aimé-François Marie Halna du Fretay, né à Brest le 22 mai 1774 et décédé à Pénity en Ploaré le 15 février 1845, capitaine de frégate, maire de Ploaré, chevalier dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint Louis, et de Marie-Thérèse Charlotte du Boisguéhenneuc, née en la paroisse Saint Sauveur de Quimper le 9 juin 1782 et décédée à Pénity le 30 juin 1872, sans postérité ;
4) N de Plœuc ;
5) N de Plœuc ;
6) N de Plœuc ;
7)  N de Plœuc ;
Et peut-être :
8) Léontine Marie Annette de Plœuc, épouse en 1847 Anne Charles-Frédéric Despeisses de La Plane, né en 1809, lieutenant-colonel d’Infanterie, officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur, dont postérité ;
9) Azélie Françoise Marie de Plœuc, décédée à Quimperlé en 1893.

 

XV. Messire Alexandre Marie Sébastien, marquis de Plœuc, chevalier, né à Quimper le 7 octobre 1815 et décédé à Guerguélégan en Briec le 25 août 1887, élève de la Marine à Lorient, inspecteur-général des Finances, commissaire du gouvernement chargé de régler la situation financière de la Grèce vis-à-vis des trois puissances protectrices en 1857, membre-fondateur puis membre du grand conseil de la Banque ottomane de 1859 à 1868, sous-gouverneur de la Banque de France en 1868, responsable de la Banque de France pendant la Commune, député de Paris du 2 juillet 1871 au 7 mars 1876, commandeur dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, chevalier dans l’Ordre du Medjidié de Turquie, chevalier dans l’Ordre du Sauveur de Grèce, chevalier dans l’Ordre de Saint Grégoire Le Grand, épousa à Briec le 17 août 1857 Emilie Agathe Marie de Mauduit du Plessis, née à Lorient le 4 novembre 1831, décédée à Paris le 27 décembre 1911 et inhumée à Landrevarzec, fille de Charles Antoine Jean de Mauduit du Plessis, né à Hennebont le 21 juillet 1783 et décédé à Trégain en 1846, capitaine de vaisseau, et de Hyacinthe-Emilie Meslon de Trégain, décédée le 7 juin 1846, dont :
1) Jeanne Emilie Béatrix de Plœuc, née à Quimper le 1er juin 1858 et décédée à Millas le 22 mars 1946, épouse le 16 septembre 1881 Raymond de Çagarriga, né en 1845, reçu à l’école Polytechnique en 1864, ingénieur des Constructions Navales, chef du service commercial de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi, fils de Gaspard de Çagarriga, né en 1807 et décédé à Perpignan en juin 1887, et de Perpétue de Llucia, née en 1818 et décédée en 1888, dont postérité ;
2) Mélanie Marie Caroline Alexandrine de Plœuc, née à Quimper le 21 mai 1863, épouse à Paris le 9 mai 1890 Bertrand-Maurice, vicomte de Saint Pern, né le 22 mai 1852, capitaine de vaisseau, officier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, fils de Bertrand-Claude Paul Josselin, vicomte de Saint Pern, né le 15 mai 1822 et décédé à Nantes le 3 mars 1879, et de Blanche Marie Christine Hüe de Montaigu, née à Angers le 23 février 1830 et décédée à Nantes le 28 octobre 1908, dont postérité ;
3) René, marquis de Plœuc, qui suit.

 

XVI. Messire René Alexandre Etienne Constantin, marquis de Plœuc, chevalier, châtelain de Kerambleiz en Plomelin, né à Constantinople en Turquie le 26 décembre 1867 et décédé en 1927, lieutenant de Cavalerie, épousa à Paris le 18 avril 1895 Hélène Nachet, fille de Georges Nachet et Louise-Hélène Guérin, dont :
1) Hélène de Plœuc, née à Reims le 28 janvier 1896 ;
2) Béatrix de Plœuc, épouse Marcel de Flers.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Ecole Sainte-Anne

esa

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc sur Lié

02.96.42.10.26

013

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

Manoir de La Mare

Mare 6838
Mariages et festivités familiales
Séminaires et événements professionnels
Stages et expositions
Concerts et spectacles

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).