Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

I. Messire Tanguy de Kergorlay, chevalier, seigneur du Tymeur en Poullaouën, peut-être fils puîné de Pierre de Kergorlay, seigneur dudit lieu en Motreff, sénéchal de Cornoüaille, fit parti des quatre seigneurs qui portaient la chaise de l’évêque, et de Thomasse de Lanvaux, épousa en 1292 Jehanne de Plœuc, dame dudit lieu et de Plouyé audit lieu, fille de Guillaume Ier, sire de Plœuc, chevalier, et de Constance ou Jeanne de Léon, dame de Plouyédont :
1) Vincent Ier, sire de Plœuc, qui suit ;
Et peut-être :
2) Jeanne de Plœuc, épouse Jean Arrel, seigneur de Kermarquer et de Lézardré en Pleumeur-Gautier, cités en 1339, dont postérité.

 

II. Messire Vincent Ier, sire de Plœuc, chevalier, seigneur du Tymeur, de Plouyé, du Plessis-Ergué et autes lieux, épousa Aliette de Penhoët, fille d’Hervé de Penhoët, et d’Anne du Chastel, dame de Bruillac, dont :
1) Guillaume II, sire de Plœuc, qui suit ;
2) Marguerite de Plœuc, inhumée aux Cordeliers de Quimper le 5 novembre 1374, épouse Alain de Kerlaouënan, chevalier, seigneur dudit lieu en Paule, inhumé aux Cordeliers de Quimper le 6 juillet 1370, capitaine de Quimper, chevalier du parti du comte de Montfort en 1341, fils de Guillaume de Kerlaouënan, seigneur dudit lieu, peut-être décédé le 4 juin 1335, dont postérité ;
3) Jean de Plœuc, écuyer, épouse en 1360 Jehanne de Quelen, fille de Conan II, sire de Quelen, chevalier, seigneur de Plounevez-Quintin, et de Françoise de Rostrenen.

 

III. Messire Guillaume II, sire de Plœuc, chevalier, seigneur du Tymeur et de Plouyé, tué à la bataille d’Auray le 29 septembre 1364 et inhumé aux Cordeliers de Quimper, épousa en 1360 Jehanne de Quelen, fille de Conan II, sire de Quelen, chevalier, seigneur de Plounevez-Quintin, et de Françoise de Rostrenen, dont :
1) Jehan Ier, sire de Plœuc, qui suit ;
2) Jehanne de Plœuc, épouse Alain Le Séneschal, seigneur de Kercado en Saint Gonnery et du Bot en Saint Caradec, décédé au Bot en 1372, fils d’Eon ou Eudon Le Séneschal, seigneur du Bot, et d’Olive de Larlan, dame de Kercado, dont postérité.

 

IV. Messire Jehan Ier, sire de Plœuc, chevalier, seigneur du Tymeur et de Plouyé, épousa en 1380 Jehanne du Chastellier, fille de Jehan du Chastellier, chevalier, seigneur dudit lieu, d’Eréac et de Branxian, ratifia le traité de Guérande à Dinan le 25 avril 1381, et de Blanche de Rochefort, dont :
1) Guillaume III, sire de Plœuc, qui suit ;
2) Olivier de Plœuc, écuyer, aux côtés du Duc Jean V à Rouen en 1419, cité à Plœuc lors de la Réformation de 1426 ;
3) Guillotine de Plœuc, citée à Plœuc lors de la Réformation de 1426 ;
4) Jehan de Plœuc, décédé à Coatzélan en Prat le 6 juin 1453 et inhumé en la cathédrale de Tréguier, docteur es lois, nommé par le chapitre de Tréguier au siège épiscopal le 4 mai 1442, érigea en collégiale l’église de Tonquédec, présida aux funérailles du Duc Jean V dans la cathédrale de Tréguier en septembre 1442, érigea l’église Saint Pierre de Tonquédec en collégiale le 17 août 1447 ;
5) Jeanne de Plœuc, épouse le 2 février 1408 Olivier, sire du Chastel, chevalier banneret, seigneur dudit lieu et de Lezurivy en Plouarzel, de Leslem en Plounéventer et autres lieux, né en 1366 et décédé en 1455, chambellan du Duc de Bretagne, capitaine de Dinan et de Brest, sénéchal de Saintonge en 1455, fils d’Hervé, sire du Chastel, seigneur de Leslem, de Lezurivy en Plouarzel et autres lieux, ratifia le traité de Guérande à Guingamp le 1er mai 1381, testa en 1397, et de Méance de Liscoët, dame dudit lieu, dont postérité.

 

V. Messire Guillaume III, sire de Plœuc, chevalier, seigneur du Tymeur, du Quenquis, de Plouyé et autrres lieux, décédé avant 1453, aux côtés du Duc Jean V à Rouen en 1419, reçu du Duc un troisième pot de justice en 1421 ou 1422 et confirmé le 18 décembre 1424, ratifia en 1423 les pouvoirs de président des comptes et de maître des monnaies pour Charles de Lespervez, la confirmation aux religieux du Relecq du droit d’usage en la forêt de Lestrezec, cité chambellan dans les comptes de Jean Dronio du 31 octobre 1426, ratifia le don à Hervé du Juch de la moitié du rachat de son père, l’exemption du guet au château de Saint Aubin du Cormier pour les sujets des sire et dame de Laval et de Vitré, et le traité de Troyes en 1427, accompagna Guillaume de Blois de Suscinio à Brest par mandemant du duc du 3 juillet 1428, la décharge des sommes réclamées à la veuve d’un mineur de Nantes et la concession du droit d’usage en la forêt de Touffou pour Geoffroy Le Ferron en 1439, l’affranchissemnt pour Henri du Chastel d’un manoir sis à Ker Pasquiou et la concession de 2 foires et franchise d’impôt pour l’abbaye de Coëtmalouen en 1440, l’anoblissement d’une maison en la ville close de Quintin, les pouvoirs de receveur, sénéchal et procureur de Ranrouët pour Guillaume Le Rousic et Jean Le Bouteiller et l’anoblissement de La Liotaye en faveur de Jamet Dignes l’aîné en 1441, la franchise de fouage de Pierre de Cornil et l’affranchissemnt d’une maison à Nozay pour Pierre de Cherhal en 1442, capitaine de 30 hommes d’armes de la garde du Duc, conseiller d’état, chambellan, épousa Marguerite du Chastel, dite la jeune, dame douairière de Plœuc, fille d’Hervé, sire du Chastel, chevalier, seigneur de Leslem, de Lezurivy et autres lieux, ratifia le traité de Guérande à Guingamp le 1er mai 1381, testa en 1397, et de Méance de Liscoët, dame dudit lieu en Lanarvilly, dont :

 

VI. Messire Guillaume IV, sire de Plœuc, chevalier banneret, seigneur du Tymeur et de Plouyé, siégea au parlement de Bretagne en 1451 aux côtés du Duc Pierre II en tant que banneret, présent aux Etats de Vannes en 1455, reçu 100 livres du Duc en 1465 ou 1466, présent à la montre de l’évêché de Saint Brieuc en 1469, conseiller et chambellan du Duc, capitaine d’une Compagnie des ordonnances du Duc, épousa par contrat du 19 décembre 1444 Jehanne du Juch, dame de Kerguégant, fille aînée d’Henri du Juch chevalier, seigneur de Pratanroux en Penhars, de Guilly et autres lieux, né vers 1360 et inhumé aux Cordeliers de Quimper en 1427, chambellan du Duc en 1383, capitaine de La Roche Derrien le 22 septembre 1390, capitaine de Quimper de 1402 à environ 1414, cité en 1426 à la Réformation des fouages de Penhars avec son fils Hervé, et de Catherine de Kerguégant, dame dudit lieu en Scaër et de Suguensou, inhumée aux Cordeliers de Quimper, dont :
1) Guillaume V, sire de Plœuc, seigneur du Tymeur, et de Plouyé, cité en 1468 pour le rachat dû à la mort de Jeanne du Juch, cité en son manoir de La Corbière en Plœuc en 1480 et défaillant à la montre de Saint Brieuc, présent à la montre de Cornoüaille en 1481, décédé à Nantes en 1486, épouse Marguerite de Quimerc’h, fille de Charles, sire de Quimerc’h, chevalier, décédé en 1485, chambellan du Duc, et de Marguerite de La Rocherousse, dame dudit lieu en Quessoy, sans postérité ;
2) Vincent II, sire de Plœuc, qui suit ;
3) Péronnelle de Plœuc, dame de Kercarantel en Gausson, fondatrice avec son mari de la chapelle Saint Nicolas de Gausson, épouse René de Boisboissel, seigneur de Lauber et de Kergaraut, inhumé à l’abbaye de Beauport en 1569, fils de Guillaume de Boisboissel, seigneur de Kergaraut, maréchal des logis de la Duchesse Anne, commandant la garnison de Guingamp durant le siège de la ville en 1489, traita avec le vicomte de Rohan pour la rédition de la ville, employé durant les guerres d’Italie de 1509 à 1511, et de Marguerite de La Feuillée, dont postérité ;
Et peut-être :
4) Marguerite de Plœuc, décédée le 15 septembre 1500 et inhumée aux Cordeliers de Quimper, épouse Riou VI, sire de Rosmadec, chevalier, seigneur de Riec et du Garlot, décédé le 29 avril 1492 et inhumé aux Cordeliers de Quimper, fils de Riou V, sire de Rosmadec, chevalier, seigneur du Garlot, de Riec, de Quilfistre, de Quindéniac en Assérac et autres lieux, décédé le 29 avril 1480 et inhumé aux Cordeliers de Quimper, et de Jeanne du Juch, décédée le 13 décembre 1488 et inhumée aux Cordeliers de Quimper, dont postérité ;
5) Anne de Plœuc épouse vers 1476 Yvon de Guer, écuyer, chef de nom et armes, fils de Guillaume de Guer, et de Catherine Morillon, dame de La Porte-Neuve en Riec sur Belon dont postérité.

 

VII. Messire Vincent II, sire de Plœuc, seigneur du Tymeur, de Plouyé, du Guénigon en Briec, de Sandanet, de Coëtdrezez, de Kermorvan, de Launay, de Quilmifran, de Penhoët, de Kazlen et autres lieux, eut un quatrième poteau de justice à Kervaro en 1505 ainsi qu’à Plœuc, cité à Briec, à Trégoat et à Kergloff lors de la montre de 1536, épousa en premières noces Ysabeau de Malestroit, fille aînée de Jehan de Malestroit, chevalier, seigneur de Mézanger, et de Péronnelle de La Soraye, dame dudit lieu, d’Uzel et de Marchaix, et en secondes noces Jehanne de Rosmadec, vivante en 1521, fille d’Alain de Rosmadec, chevalier, seigneur dudit lieu, de Tyvarlen, de Pontcroix, de Lespervez et autres lieux, décédé en 1491, chambellan du Duc François Ier, capitaine de gens d’armes, et de Françoise du Quellenec, dont du premier lit :
1) Isabeau de Plœuc, épouse Guillaume du Vieux-Chastel, seigneur de Brunault, dont postérité ;
Et du second :
2) Louis, sire de Plœuc, chevalier, seigneur du Tymeur et de Plouyé, décédé en 1531, ratitfa l’acte de curatelle de Louis de Rohan, sire de Guémené, à Hennebont le 29 juillet 1527, épouse Marie de Kergoët, fille de Guillaume, baron de Kergoët, chevalier, seigneur de Coëtquéveran, de Menguionnet et autres lieux, et de Guillemette de Rosmadec, sans postérité ;
3) Vincent III, sire de Plœuc, chevalier, seigneur du Tymeur et de Plouyé, décédé en 1549, épouse le 24 août 1536 Marie de Quelen, fille de Jean, sire de Quelen, chevalier, baron du Vieux-Chastel seigneur de Plounevez-Quintin, de Troran, de Kergasnou, de Keraznon, du Cosquer, du Roscoët, de Keranno, de Quistinic et autres lieux, sergent féodé du prieuré de l’île Tristan, et de sa première épouse Jeanne de Troguindy, dame de Launay, de Kervéguez et de Kerfault, décédée avant le 22 octobre 1528, sans postérité ;
4) Charles, sire de Plœuc, qui suit ;
5) Catherine de Plœuc, épouse Jean du Chastel, seigneur de Mezle et de Château-Gal, fils d’Henri du Chastel, seigneur de Mezle et de Château-Gal, et de Jeanne de Quelen, décédée le 13 avril 1491, eut 60 livres de rente en dot que lui consentit son frère Olivier de Quelen suivant les actes des 29 juillet 1484 et 13 mars 1491, dont postérité.
6) Pierre de Plœuc, chevalier, seigneur de Kerguégant, de Trévaloët et du Plessis, épouse Jehanne du Quellenec, dame du Stang en Trébrivan, fille d’Hervé du Quellenec, seigneur du Stang, de Kerbizien, de Kervenec en Lescouët-Gouarec, docteur en droit, maître des requêtes au Parlement des Cent-Jours de Bretagne en 1521, sénéchal de Gourin de 1525 à 1532, premier président à la Chambre des Comptes de Bretagne en 1536, et de Marguerite de Kerriec, dame de Coëtanfao en Séglien, dont :
  a) Marie de Plœuc, dame du Stang, de Coëtanfao, du Garlot et autres lieux, décédée en 1573, épouse le 7 octobre 1559 Olivier de Kerhoënt, seigneur de Kergournadec’h en Cléder, de Trohéon, de Coatquelfen, de Kermen, de Kerliviry et autres lieux, décédé en 1594 et inhumé en l’église de Cléder, chevalier de l’Ordre du Roy en 1559, cité en 1584, fils d’Alain de Kerhoënt, seigneur de Trohéon et autres lieux, et de Jeanne de Kergournadec’h, dame dudit lieu et de Coëtquelven en Cléder, dont postérité.
Et peut-être :
7) Olivier de Plœuc, écuyer, épouse Catherine de Tuomelin, dame de Talvern en Pluméliau, citée à Pluméliau lors de la réformation du 29 décembre 1513, fille aînée de Jehan de Tuomelin, seigneur de Talvern.

 

VIII. Messire Charles, sire de Plœuc, chevalier, seigneur du Tymeur, de Plouyé, de La Corbière en Plœuc dont il reconstruisit le manoir en 1545, du Plessis-Ergué et autres lieux, chevalier dans l’Ordre de Saint Michel, cité à Plœuc lors de la Réformation du 4 mars 1536 pour ses seigneuries de Plœuc, de La Corbière et du Vaudelier, rendi aveu de sa seigneurie de Plœuc au duc de Penthièvre en 1555, déclaré défaillant à la montre de 1562 pour son fief du Plessis-Ergué, rendit hommage à l’évêque de Cornoüaille le 11 mai 1562, commissaire de l’arrière-ban lors de la Réformation de l’évêché de Cornoüaille des 15 et 16 mai 1562, épousa en premières noces Marie de Saint Gouësnou, dame du Breignou en Plouvien, décédée en 1557, fille de François de Saint Gouësnou, et d’Adélice de La Forest, et en secondes noces Marie de Botloy, fille de René ou Renaud de Botloy, écuyer, seigneur de Kermeno, de Coëthallec, de Traonmeur et du Plessis-Eon, sénéchal de Carhaix, et de Jeanne Pinart, dont du premier lit :
1) Vincent IV, sire de Plœuc, qui suit ;
2)
Jean de Plœuc, auteur de la branche du Guilguiffin, (IXbis) ;
3) Françoise de Plœuc, épouse Alain de Kersaudy, seigneur de Kerguélénen, de Penguilly, de Trohanet et autres lieux, fils aîné de Jean de Kersaudy, et de Marie de Penguilly, dame dudit lieu, de Kerguélénen, de Trohanet et autres lieux, sans postérité.
Et peut-être :
4) Catherine de Plœuc, épouse en 1568 Michel de Rosily, seigneur de Méros en Plounévez.

 

IX. Messire Vincent IV, sire de Plœuc, chevalier, seigneur du Tymeur, du Breignou et de Plouyé, présent lors de la Réformation de Cornoüaille en 1536, acquit diverses dépendances de Kergorlay en Motreff, Plévin et Spézet en 1543, chevalier de l’Ordre de Saint Michel le 20 mai 1570, capitaine du ban et arrière-ban de l’évêché de Léon, seigneur de Kerriou en Gouézec en 1587, nommé parrain de Vincent du Louët en 1578, rendit aveu pour son lieu noble de La Corbière, épousa en premières noces Anne du Chastel, dame de Kersimoun en Coët-Méal, fille unique de Guillaume du Chastel, seigneur de Kersimoun, capitaine de Brest, lieutenant pour le Roy en Basse-Bretagne, chassa les Anglais et les défia à Saint Mahé de Léon en 1558, eut en partage des terres de Leslein et du Poulmic, curateur de Guy, sire de Rieux, et d’Anne de Kerazret, dame dudit lieu en Plougoulm et de Kernelegon, et en secondes noces par contrat du 1er mars 1579 Mauricette de Goulaine, dame de Coëtquénan en Plouguerneau, fille aînée de Claude, sire de Goulaine, baron de Blaison, seigneur de Pommerieux, né vers 1540, décédé le 14 avril 1579 et inhumé en la chapelle Notre Dame du Saint, chevalier de l’Ordre du Roy, gentilhomme de Sa Chambre, et de Jeanne de Boutteville, baronne du Faouët, vicomtesse de Coëtquénan, dame du Saint, de Kerjean en Glomel, de Kerriou et autres lieux, née vers 1541, décédée à Coëtquénan le 8 juillet 1572 et inhumée en la chapelle Notre Dame du Saint le 13, dont du premier lit :
1) Anne de Plœuc, baronne du Poulmic, veuve religieuse bénédictine du Calvaire de Morlaix et y décède en 1637, épouse Jean de Goulaine, baron du Faouët, capitaine de la Ligue, fils de Claude, sire de Goulaine, et de Jeanne de Boutteville, dont postérité ;
Et du second :
2) Sébastien de Plœuc, qui suit ;
3)
Vincent de Plœuc, auteur de la branche de Kernuz, (Xbis) ;
4) Anne de Plœuc, épouse Pierre de Kersaudy, seigneur dudit lieu en Plouhinec, et de Kerguélenen, décédé en 1621, fils puîné de Jean de Kersaudy, décédé en 1574, et de Marie de Penguilly, dame dudit lieu en, Peumerit-Cap, de Kerguélénen, de Trohanet et autres lieux, dont postérité ;
5) Marie de Plœuc, épouse le 8 juillet 1613 Jean Le Borgne, chevalier, vicomte de Trévallot, seigneur de Lesquiffiou en Pleyber-Christ, chevalier de l’Ordre du Roy, fils d’Alexandre Le Borgne, seigneur de Lesquiffiou, et de Jeanne de Lannuzouarn, dont postérité ;
6) Françoise de Plœuc, épouse Louis de Kerousy, seigneur de Kerhir, dont postérité ;
7) Marguerite de Plœuc, épouse François de Kersauson, seigneur dudit lieu en Guiclan, vicomte de Maugrenieu chevalier de l’Ordre du Roy, gentilhomme ordinaire de la Chambre, commissaire du ban et arrière ban de l’évèché de Léon, fils de Tanguy de Kersauson, seigneur dudit lieu et de Coatleguen, et de sa première épouse Barbe Le Séneschal, sans postérité ;
Et peut-être :
8) Péronelle de Plœuc, épouse Charles de Guer, seigneur de La Porte Neuve en Riec sur Belon, dont postérité.

 

X. Messire Sébastien, sire de Plœuc, chevalier, marquis du Tymeur par lettres patentes de novembre 1616, baron de Kergorlay, vicomte de Coëtquénan, seigneur de Plouyé et autres lieux, né en 1585 et décédé en 1644, enseigne la Compagnie des Gendarmes du duc de Vendôme, rendit des aveu en 1620 et 1624, autorisé par le Roy à tenir 4 foires et un marché sur la place du bourg de Plœuc dès 1628, épousa en la chapelle du château de Brest le 8 janvier 1617 Marie de Rieux, décédée en 1628, fille de Guy de Rieux, marquis de Sourdéac et de l’île d’Ouessant, né en 1548 et décédé à Assé le 4 décembre 1628, enfant d’honneur du Roy Charles IX, employé au siège de La Rochelle en 1573, aux sièges de Saint Lô et de Carentan sous les ordres de Monsieur de Matignon en 1574, à la journée de Coutras en 1587, reçu une compagnie de Chevaux Légers du Roy Henri III, lieutenant puis capitaine de la Compagnie des Gendarmes du seigneur de Bellegarde, chevalier des Ordres du Roy le 2 janvier 1599, gouverneur de Brest, lieutenant-général en Basse-Bretagne, employé contre le duc de Savoie en 1600, et de Suzanne de Saint Mélaine, dame de Boulevesque, du Pin en Anjou, de Montmartin et autres lieux, décédée à Brest le 22 mars 1616, dont :
1) Guy-François, sire de Plœuc, qui suit ;
2) René-Joseph de Plœuc, chevalier, religieux Carmélite ;
3) Mauricette-Renée de Plœuc, marquise du Tymeur, fit une donation de 400 livres au sieur de Vareilles en 1660 ou 1661, épouse en premières noces de 1644 Donatien de Maillé, marquis de Carman en Lannilis, tué en duel par Claude du Chastel le 29 mars 1652, fils de Charles, comte de Maillé, marquis de Carman, baron de La Forest, seigneur de L’Islette, de Seixploé, décédé à Lislette le 14 juin 1628 et inhumé aux Cordeliers de Tours, fit ériger sa terre de Carman en marquisat par lettres patentes d’août 1612 et celle de Seixploé en comté par lettres patentes du 12 janvier 1626 sous le nom de Maillé, et de Charlotte d’Escoubleau, dont postérité, et en secondes noces de 1662 Charles-Maurice de Percin, chef de la réaction nobiliaire contre l'insurrection populaire bretonne, colonel du Régiment de Champagne, assassiné à Carhaix le 12 septembre 1675, fils puîné de Pierre-Paul de Percin, baron de Montgaillard, co-seigneur d’Esparsac et de Lavit, seigneur de La Grue, de Maumusson et La Barthe, né en 1591, décapité en 1638 et réhabilité en 1643, gentilhomme de la Chambre du Roy le 4 mars 1626, reçu de Louis XIII une commission pour mettre sur pied un régiment de Montgaillard pour marcher sur l’Italie, et de Françoise de Murviel, dont postérité ;
4) Louise-Gabrielle de Plœuc, fit enregister ses armes en 1696, épouse en 1645 Jacques Rivoalen, seigneur de Mesléan en Saint Gouësnou, de Pennaneac’h, de Pontéon et de Lanuzouarn en Plouénan, décédé avant 1696 ;
5) Marie-Anne de Plœuc, enregistrer ses armes en 1696 et décéda en janvier 1709, épouse le 27 février 1645 Guillaume de Penancoët, chevalier, baron de Kerouazle en Guiller, seigneur de Kerboronné en Guiller, de La Villeneuve, du Chefdubois près de Pont-L’Abbé et autres lieux, décédé en 1690, employé au siège d’Hesdin en 1639 puis à celui d’Arras en 1640 où il fut blessé d’un coup de pistolet, aux sièges d’Aires et de Bapaume en 1641, guidon de la Compagnie des Gendarmes du cardinal de Richelieu, commandant l’arrière-ban de l’évêché de Léon, major sous le duc de Chaulnes, fils de René de Penancoët, chevalier, seigneur de Kerouazle en Guiller, de Kerboronné, de La Villeneuve, de Coatsaliou et autres lieux, décédé avant 1654, et de sa première épouse Jeanne Hémery, dame du Chefdubois, de Kertuldic, de Kerandraon et autres lieux, dont postérité ;
6) Suzanne de Plœuc, née en 1624 et décédée le 7 octobre 1705, religieuse sous le nom d’Agnès de Sainte-Croix, prieure de la maison bénédictine de Redon le 9 octobre 1641, abbesse de l’abbaye Notre Dame de la Joie par lettres du 8 janvier 1698.

 

XI. Messire Guy-François, sire de Plœuc, chevalier, marquis de Kergorlay, décédé sans postérité en 1639.

 


Ramage de Kergorlay.
Plœuc (de) : d’hermines à trois chevrons de gueules, alias, écartelé aux 1er et 4ème : d’hermines à trois chevrons de gueules (qui est Plœuc), et aux 2ème et 3ème : vairé d’or et de gueules (qui est Kergorlay).
Couronne de marquis (Plœuc et Tymeur, 1616).
Devise : L’ÂME ET L’HONNEUR
.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Ecole Sainte-Anne

esa

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc sur Lié

02.96.42.10.26

013

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

Manoir de La Mare

Mare 6838
Mariages et festivités familiales
Séminaires et événements professionnels
Stages et expositions
Concerts et spectacles

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).