Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

I. Noble Homme Guillaume Ier Bouillic, vivant en 1530, épouse Julienne Berthou, dont :

II. Noble Homme René Ier Bouillic, épouse en 1545 Catherine de Bréhant, dont :

III.  Messire Guillaume II Bouillic puis du Bouilly, alloué de Lamballe, sénéchal de Jugon, anobli par le Roy Henri III, acheta la seigneurie en 1580 de Bonabry en Hillion et débuta la construction du château, puis acheta en 1587 la seigneurie des Portes en La Poterie, chevalier de l’Ordre du Roy, épouse le 1er mars 1570 Guillemette Couëspelle, fille de N Couëspelle, et de Jehanne Gouyon, dame de Resnon en Bréhand-Moncontour, citée en 1572, dont :
1)
Guillaume III du Bouilly, qui suit ;
2)
Gilles du Bouilly, auteur de la branche de Resnon (IVbis).

IV. Messire Guillaume III du Bouilly, chevalier, seigneur des Portes, de La Morandais en Ploufragan ( ?), de La Bégassière et autres lieux, décédé le 31 juillet 1641 et inhumé en la paroisse Saint Martin de Lamballe le lendemain, épouse vers 1600 Marguerite de Rosmadec, dame comtesse de Trébry, décédée aux Portes et inhumée en l’église Saint Yves de La Poterie le 22 avril 1653, fille de Claude de Rosmadec, seigneur des Chapelles, chevalier de l’Ordre du Roy, et de Bertranne de La Vallée, dont :
1) 
Mathurin du Bouilly, qui suit ;
2) 
Sébastien du Bouilly, auteur de la branche de La Moglais, (Vbis) ;
3)
Marguerite du Bouilly, épouse à Plédran le 6 novembre 1657 Yves du Menez, chevalier, seigneur de Lézurec en Primelin et de Kerrouil, né à Primelin et décédé le 31 décembre 1695, fils d’Yves du Menez, seigneur de Lézurec, décédé en 1654, et de Marguerite de Brézal, décédée le la paroisse Saint Julien de Quimper le 13 août 1670 et inhumée le lendemain aux Cordeliers, dont postérité ;
4)
Renée du Bouilly, épouse par contrat du 15 octobre 1625 Christophe Budes, chevalier, seigneur du Tertre-Jouan, de La Noë-Sèche, de La Touche-Carmené, du Plessis-Cottes, de Ploufragan et de Coëtquen, vivant en 1656, capitaine de l’arrière-ban de l’évêché de Saint Brieuc, conseiller au parlement de Bretagne pourvu le 22 janvier 1624 et reçu le 16 février suivant, garde du sceau de la Chancellerie de Bretagne, fils de Jean Budes, chevalier, seigneur du Tertre-Jouan, de La Noë-Sèche, de Ploufragan et de Coëtquen, capitaine de l’arrière-ban de Saint Brieuc par lettres du 26 juillet 1611, et de Louise de Gourvinec, dont postérité ;
De Marguerite Tardivel est issue une fille naturelle :
5)
Catherine du Bouilly, baptisée en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 4 novembre 1606, épouse peut-être à La Poterie vers 1655 Charles de La Roue, écuyer, dont postérité.

V. Messire Mathurin du Bouilly, comte de Trébry, seigneur des Portes et autres lieux, baptisé en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 2 septembre 1607 et décédé avant 1644, épouse en 1630 Jeanne du Pou ou Pont, dame dudit lieu, décédée avant 1644, dont :
1)
Guillaume IV du Bouilly, qui suit.
2)
Gilles du Bouilly, auteur de la branche de La Bégassière, (VIbis) ;
3)
Marguerite du Bouilly, baptisée en l’église Saint Yves de La Poterie le 26 juillet 1644 ;
4) 
Jeanne du Bouilly, épouse à La Poterie le 5 juin 1651 René du Louët, né à Plédran.

VI.  Messire Guillaume IV du Bouilly, seigneur des Portes et autres lieux, décédé entre 1644 et 1690, épouse Guillemette du Poulpry, dont :
1)
Marguerite-Renée du Bouilly, dame des Portes, née en 1670, épouse à La Poterie le 19 novembre 1697 Claude Boschier, écuyer, seigneur de La Ville-Haslé, fils de Claude Boschier, seigneur de La Ville-Haslé en Hénanbihen, d'Ourxigné en Meslin et de La Ville Chaplin en Hénon, sénéchal de Lamballe, et de Françoise Tranchant du Tret ;
2)
Françoise-Renée du Bouilly, née en 1673, épouse à La Poterie le 22 janvier 1690 Claude-René Gelin ;
3) 
Joseph-Hyacinthe du Bouilly, qui suit.

VII. Messire Joseph-Hyacinthe du Bouilly, écuyer, seigneur des Portes, fit enregistrer ses armes en 1696, vivant en 1698.

Branche de La Bégassière

VIbis. Messire Gilles du Bouilly, seigneur de La Bégassière, épouse Renée d’Andigné, dont :
1)
René du Bouilly, qui suit ;
2)
Charles du Bouilly, né à Saint Glen le 22 mars 1633 ;
3)
Guillaume du Bouilly, né à Saint Glen le 21 février 1639 ;
4)
Gillette du Bouilly, née à Saint Glen le 26 avril 1643 ;
Et peut-être :
5)
Marguerite du Bouilly, épouse en mars 1654 Gilles
Habel, seigneur de Saint Mirel, né le 2 juillet 1629, fils de Jacques-Guillaume Habel, seigneur de Penguilly audit lieu, et de Françoise d’Halezon, dont postérité.

VII. Messire René du Bouilly, seigneur du Quecot en Saint Glen.

Branche de La Moglais

Vbis. Messire Sébastien du Bouilly,, seigneur de La Moglais en La Poterie et de La Morandais, baptisé à La Poterie le 24 novembre 1619, décédé le 19 août 1669 et inhumé le lendemain en la paroisse Saint Jean de Lamballe, épouse en premières noces Elisabeth de Bréhant, dame de Gallinée, citée en 1644, et en secondes noces en la paroisse Notre Dame de Lamballe le 27 mai 1665 Mathurine de Gouët, dame du Pré, dont :
1) Guillaume du Bouilly, qui suit ;
2)
René du Bouilly, auteur de la branche de La Provotays, (VIbis) ;
3) Louis du Bouilly, auteur de la branche de Vaumoise, (VIter).

VI. Messire Guillaume du Bouilly, seigneur de La Moglais, de La Morandais, de La Baudannière et autres lieux, décédé en 1698, épouse à La Poterie le 17 septembre 1671 Renée Pezron, dame de Penélan, née à Quimperlé, vivante en 1698, dont :
1) Françoise-Renée du Bouilly, née à La Poterie le 17 août 1672, peut-être décédée le 20 novembre 1715 et inhumée ne la paroisse Saint Jean et Notre Dame de Lamballe le lendemain, épouse en 1690 Georges Claude René Geslin, écuyer, seigneur de La Villesolon et du Moustier, né le 12 mai 1667, dont postérité ;
2)
Hiérôme-Guillaume du Bouilly, qui suit ;
3)
Sainte du Bouilly, dame La Provotays, née en 1677 et décédée en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 12 mars 1767.
 

VII. Messire Hiérôme-Guillaume Jean du Bouilly, chevalier, seigneur de La Morandais, du Breil Oury, de La Baudrannière, de La Moglais, du Vaumoise, de Belleissue, de Launay-Guyon et autres lieux, né en 1676 et décédé en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 20 octobre 1739, fit enregistrer ses armes en 1696, major des milices gardes-côtes de la capitainerie de Matignon de 1719 à 1732, épouse Marie-Hélène de L’Aage, dame de La Morandais, dont :
1) Guillaume-René du Bouilly, qui suit ;
2)
Radegonde du Bouilly de Vaumoise, née en 1706 et décédée à Lamballe le 19 novembre 1798 ;
3) Emilie-Sainte du Bouilly, née en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 13 mars 1722 et baptisée le lendemain ;
4)
Pierre-Paul du Bouilly de La Provotais, né en 1715 et décédé à Lamballe le 27 février 1798 ;
5) Alain du Bouilly, seigneur du Vaumoise, capitaine au Régiment Vieille-Marine, chevalier dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint Louis, épouse à Lamballe le 25 janvier 1761 Jacquette-Olive de Kerangal, née à Quintin le 22 février 1734, fille de Joseph de Kerangal, seigneur de La Villehéry, et de Julienne du Couëdic.

VIII. Messire Guillaume-René du Bouilly, chevalier, seigneur de La Moglais, de La Morandais, de Mouëxigné et autres lieux, né en 1706 et décédé à Lamballe le 1er janvier 1794, major des milices gardes-côtes de la capitainerie de Matignon de 1732 à 1741, épouse en premières noces à Plélo le 28 avril 1733 Marguerite-Françoise Geslin, dame de La Ville-Solon, née en 1716, fille de Jérôme Geslin, seigneur de La Ville-Solon, et de Marie Bochier, et en secondes noces en la paroisse Saint Jean et Notre Dame de Lamballe le 22 octobre 1787 Jeanne-Scolastique Le Bras de Forges du Boishardy, née à Bréhand le 5 mai 1744, internée aux Ursulines avec sa demi-sœur durant la révolution et décédée le 17 juin 1975, fille de Jérôme-Sylvestre Le Bras de Forges, seigneur du Boishardy en Bréhand, né vers 1700 et décédé à Bréhand le 21 septembre 1766, mousquetaire Noir en 1741, admis aux Etats de Bretagne en 1746, volontaire au combat de Saint Cast en 1758, et de sa première épouse Sylvie Louise Françoise Couppé, née vers 1716 et décédée à Bréhand le 18 mars 1746, dont du premier lit :
1)  Marie-Hélène du Bouilly, dame de La Morandais, de La Moglais, du Pontgrossart, du Breil Oury, de Mouëxigné, de La Baudrannière, de La Villesolon, épouse à La Poterie le 20 janvier 1755 François Louis Jacques Philippe, marquis de La Moussaye, vicomte de Planguenoual et de Saint Denoual, châtelain de Carcouët, seigneur de Brehinier, de Hénan, de Saint Guétas, de Garisseul, de La Roche Fondière et autres lieux, fils d’Amaury de La Moussaye, seigneur de Carcouët en Plestan, et d’Anne de Talhouët, dont postérité ;
2)  Marie-Joseph du Bouilly, née en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 29 avril 1757 et y décède le 1er
octobre suivant.

Branche de La Provotays

VIbis. Messire René du Bouilly, chevalier, seigneur de La Provotays, né en 1642 et décédé en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 31 décembre 1726, capitaine-général des Gardes-côtes pour le Roy de l’évêché de Saint Brieuc, fit enregistrer ses armes en 1696, épouse en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 30 novembre 1669 Mathurine-Catherine Gillet, dame du Coudray, fille de N Gillet, seigneur de La Provostays, et de Mathurine de Gouët, dont :
1) Renée-Jeanne du Bouilly, dame de La Provotays, née Maroué le 17 octobre 1671, épouse en la chapelle Saint Lou et Saint Gilles de Bonabry le 1er octobre 1690 François-Robert Gargian, seigneur de Kerversault en Pommerit-Jaudy, chef de nom et armes, fils de feu Yves Gargian, seigneur de Kerversault, et de Catherine Tétou, dont postérité ;
2) René du Bouilly, né à Maroué le 22 mai 1673 et baptisé le 8 août suivant ;
3) Claude-Hyacinthe du Bouilly, né à Maroué le 27 octobre 1674 ;
4) Mathurin du Bouilly, baptisé à Maroué le 23 avril 1677 ;
5) Toussainte-Charlotte du Bouilly, née à Maroué le 18 septembre 1677 ;
6) Anne-Renée du Bouilly, née en 1678 et décédée en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 9 février 1738 ;
7) Jean du Bouilly, né à Maroué le 7 juillet 1679 ;
8) René du Bouilly, né à Maroué le 2 décembre 1680 ;
9) Mathurine du Bouilly, née à Maroué le 25 juillet 1683 et baptisée le 23 août suivant.

Branche de Vaumoise

VIter. Messire Louis du Bouilly, écuyer, seigneur du Vaumoise, et peut-être seigneur de La Hazaie en Planguenoual, baptisé le 4 décembre 1644, épouse en la paroisse Saint Jean et Notre Dame de Lamballe le 27 février 1683 Elisabeth de La Moussaye, dame du Pont, dont :
1) Anne-Renée du Bouilly, née en 1679 et décédé en la paroisse Saint Jean et Notre Dame de Lamballe le 9 février 1738, épouse en la paroisse Saint Jean et Notre Dame de Lamballe le 20 septembre 1717 Julien Béraud.

Branche de Resnon

IVbis.  Messire Gilles du Bouilly, écuyer, seigneur de Bonabry, cité à Rennes en 1618, décédé le 17 mars 1629 et inhumé aux Augustins de Lamballe le surlendemain, procureur du Roy de la sénéchaussée de Saint Brieuc le 26 octobre 1611, épouse Sainte-Renée Allaneau, dame de Resnon en Quessoy, née en la paroisse Sainte Croix d’Angers le 1er octobre 1580 et décédée en 1618, fille de Clément Allaneau, seigneur de La Grugerie, d’Orvault en Saint Aubin du Pavoil, décédé en 1601, conseiller au Parlement de Bretagne par acquêt du 5 octobre 1572, reçu le 17 février 1573 et se démet en faveur de son fils en janvier 1601, et de Renée Furet, dame de La Masse et de Champforain en Loiré, née en la paroisse Sainte Croix d’Angers le 11 mars 1537 et décédée en 1610, dont :

V. Messire René du Bouilly, seigneur de Bonabry et de Resnon, décédé à Saint Brieuc en octobre 1647, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 20 octobre 1638, reçu le 26 novembre suivant et conserva sa charge jusqu’à sa mort, épouse en la paroisse Toussaint de Rennes le 14 novembre 1639 Renée Turquant, décédée en la paroisse Saint Sulpice de Paris et inhumée le 13 avril 1668 aux Cordeliers de Paris, fille de Jean Turquant, seigneur d’Aubeterre, conseiller au Parlement de Bretagne le 19 juillet 1600 et reçu le 13 octobre suivant, conseiller au Parlement de Paris le 13 février 1608, maître des requêtes au Parlement de Paris le 9 janvier 1614, et de Judith Martin, baptisée en Saint Sauveur de Rennes le 22 mai 1593 et décédée en mars 1676, dont :
1)
René du Bouilly-Turquant d’Obtaire, qui suit ;
2)
Marguerite du Bouilly-Turquant d’Obtaire, décédée sans postérité à Lamballe le 22 décembre 1715 et inhumée le lendemain, épouse vers 1703 Gilles de L’Escu, comte de Beauvais, seigneur de Launay-Geoffroy et des Mesnils en Gévézé, né en la paroisse Saint Etienne de Rennes le 7 mars 1642 et décédé en 1722, avocat, conseiller au Parlement de Bretagne, fit enregistrer ses armes ainsi que celles de son épouse en 1696, fils de François de L’Escu, seigneur de Beauvais et des Mesnils en Gévézé, des Fresnayes, de La Piedevachaye en Langouët, né en la paroisse Saint Sauveur de Rennes le 7 avril 1615, y décède le 6 décembre 1675 et inhumé le lendemain, conseiller au Parlement de Bretagne oppurvu le 13 septembre 1640 avec dispences à raison du caractère non originaire de l’office, et reçu le 6 octobre suivant, et de Sainte Godart, née en la paroisse Saint Germain de Rennes le 14 févier 1618, décédée en la paroisse Saint Etienne de Rennes le 19 juin 1696 et inhumée le lendemain ;
3) Jean du Bouilly-Turquant d’Obtaire, né en 1662 et décédé à Prat le 29 avril 1742, fit enregistrer ses armes en 1696.

VI. Messire René du Bouilly-Turquant d’Obtaire, chevalier, marquis de Resnon, baron d’Obtaire de Ponrieux, de Saint Hilaire, du Mont d’Yffiniac, du Petit Crénolle, du Quenalec, de La Ville-Pépin, châtelain du Clos-Baron, seigneur de Bonabry, de Lermo, du Bignon, des Carmains, de Tromartin, de Lesmeleuc, de Carbien et autres lieux, décédé en 1683, fut adopté par son oncle Jean Turquant, seigneur d’Aubeterre en Châtelleraudais, maître des Requêtes au Conseil d’Etat dont il prit et releva le nom et les armes par testament du 16 mai 1671, acheta la seigneurie de La Grandville en Hillion en 1650, les manoirs de Carbien et de Lesmeleuc en Hillion et en 1678 les seigneuries de La Ville-Pépin en Hillion et d’Yffiniac, épouse Marie-Jeanne Le Chevoir, dame de Coatzelan en Prat, de Coatconnien en Berhet, du Boisjagu et autres lieux, fit enregister se armes ainsi que celles de son époux en 1696,vivante en 1698, fille de Vincent Le Chevoir, seigneur de Coatzelan, né le 5 novembre 1624 et décédé à Prat le 20 février 1653, et d’Anne Botherel, dont :
1)
Jean du Bouilly-Turquant d’Obtaire, né à Hillion le 31 juillet 1673 ;
2)
Marguerite-Renée du Bouilly-Turquant d’Obtaire, née à Hillion le 2 juillet 1674, épouse Saint Jean de Lamballe le 26 décembre 1690 René-Jean Boschier, chevalier, seigneur d’Ourxigné, né vers 1662 et décédé en la paroisse du Petit Mars le 25 septembre 1740, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 27 novembre 1690 et reçu le 28 juin 1691, fit enregistrer ses armes ainsi que celles de son épouse en 1696,vendit son office par contrat à Rennes du 2 juin 1725 et reçut des lettres d’honnariat le 9 août suivant, fils de Claude
Boschier, seigneur d’Ourxigné, et de Jeanne de Beaucé, dont postérité ;
3)
René-Charles du Bouilly-Turquant d’Obtaire, qui suit ;
4)
Jean-François du Bouilly-Turquant d’Obtaire, né à Hillion le 4 novembre 1678 ;
5)
François-Jean du Bouilly-Turquant d’Obtaire, auteur de la branche de Bonabry, (VIIbis) ;
6)
N du Bouilly-Turquant d’Obtaire, né à Hillion en novembre 1681.

VII. Messire René-Charles du Bouilly-Turquant d’Obtaire, marquis de Resnon, seigneur de Bonabry, de Carbien et de Lesmeleuc en Hillion, de La Ville-Pépin en Yffiniac, d’Yffiniac, de Coatconnien, de Coatzelan et autres lieux, né à Hillion le 16 juin 1677, capitaine-général de la Milice garde-côtes de Saint Brieuc, épouse à Maroué le 30 décembre 1706 Charlotte Poullain, dame de Quéferon en Maroué, née à Marouée le 8 janvier 1682 et baptisée le 23, fille de Charles Poullain, seigneur de Quéféron, et de Jeanne-Renée Rouxel, dont peut-être :

VIII. Messire Louis-François Christophe du Bouilly, écuyer, seigneur de Resnon, épouse Anne Raoulette Perrine Benoist, dont :
1) Sainte-Anne du Bouilly, née à Hillion le 22 août 1751 ;
2) Scolastique-Renée du Bouilly, née à Plénée-Jugon le 12 février 1754 et décédée à Plénée-Jugon le 29 août 1755 ;
3) Charles-Louis Bonaventure du Bouilly, né à Plénée-Jugon le 26 mars 1755 ;
4) Charles du Bouilly, né en janvier 1756 et décédé à Plénée-Jugon le 19 mai suivant ;
5) Henri-François du Bouilly, né à Plénée-Jugon le 9 mai 1756 ;
6) Marie-Louise du Bouilly, née à Plénée-Jugon le 3 juin 1757 ;
7) Louise du Bouilly, née à Plestan le 19 juin 1760 ;
8) Marguerite-Jeanne du Bouilly, née en 1760 et décédée à Plestan le 8 février 1763 ;
9) Louis-Paul Fleurian Eustache du Bouilly, né et baptisé à Plestan le 29 mars 1761 et y décède le 26 décembre 1763.

Branche de Bonabry

VIIbis. Messire François-Jean du Bouilly-Turquant d’Obtaire, chevalier, seigneur de Bonabry, de Carbien, de Coatzelan en Prat, de Resnon et autres lieux, né à Hillion le 13 mai 1680 et baptisé le 30 juin suivant, peut-être décédé et inhumé en la paroisse Saint Jean et Notre Dame de Lamballe le 8 mai 1710, seigneur de Fortville en Hillion par acquêt de 1700, épouse à Hillion le 18 novembre 1704 Marie Françoise Renée de Lesquen, dame de Largentaye en Saint Lormel, dont :
1)
Jean-François du Bouilly-Turquant d’Obtaire, qui suit ;
2)
Jean du Bouilly-Turquant d’Obtaire, né à Hillion le 11 mai 1706 et décédé à Hillion le 14 ;
3) 
François du Bouilly-Turquant d’Obtaire, seigneur de Bonabry.

VIII.  Messire Jean-François du Bouilly-Turquant d’Obtaire, chevalier, marquis de Resnon, comte d’Obtaire, baron d’Yffiniac, seigneur de Bonabry, de Carbien, de Coatzelan et autres lieux, né à Hillion le 11 mai 1706 et y décède le 22 décembre 1742, chevalier et religieux profès de Saint Jean de Jérusalem, commandeur de La Feuillée en 1750, obtient en 1758 le procès-verbal des améliorissements de son bénéfice, trésorier-général, bailli et grand-croix de l’Ordre en 1761, épouse à Hillion le 2 décembre 1726 Sainte Guillemot de La Roselaye, née à Hillion le 18 juin 1688 et baptisée le 9 juillet suivant, et décédée vers 1774, peut-être fille de Louis Guillemot, écuyer, sieur de La Roselaye en Hillion, né en 1656 et décédé à Hillion le 28 juin 1741, et de Marguerite Sainte Catherine Le Moine., dont :
1)
Jean du Bouilly-Turquant d’Obtaire, qui suit ;
2) 
Désiré Maurille du Bouilly de Turquant d’Obtaire, chevalier de Resnon, émigré, décédé en Angleterre en 1792, épouse le 25 janvier 1757 Marie-Anne du Breil de Pontbriand, né au Perronay le 25 août 1717 et décédée à Dinan en 1786, fille de François-Louis Mathurin du Breil, chevalier, vicomte du Pin de Pontbriand en Pleurtuit et de La Caunelaye en Plancoët, seigneur de La Marche, de Vaucouleur, de La Brousse-Briantais et de La Chesnaye-Tanniot en Matignon, né à Monterfil le 17 novembre 1688, décédé à La Caunelaye le 30 mai 1767 et inhumé en l’église de Corseul, acheta les seigneuries de la Caunelaye, La Marche et Vaucouleur en 1718, lieutenant-colonel en 1719, et de Marie-Anne de Saint Gilles de Perronnay ;
3)
N du Bouilly-Turquant d’Obtaire, chevalier de Resnon, décédé vers 1774 ;
4)
Françoise-Catherine du Bouilly de Turquant d’Obtaire, marquise de Resnon, baronne d’Yffiniac, dame de Bonabry, de Carbien, de Coatzelan, de Coëtconien, de Trébriand, de Kersilvestre, du Clos et autres lieux, née à Hillion le 2 janvier 1727, épouse à Hillion par contrat du 15 décembre 1749 Louis-Bonaventure Jacques Le Corgne, chevalier, comte de Launay en Maroué, né à Maroué le 14 juillet 1722 et baptisé à Maroué le surlendemain, décédé en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 8 janvier 1767, capitaine au Régiment des Gardes-Lorraine-Infanterie suivant la commission du 2 avril 1746, employé comme volontaire à la bataille de Saint Cast le 11 septembre 1758, fils de Louis-Philippe Le Corgne, chevalier, seigneur de Launay et autres lieux, premier alloué civil et militaire du duché de Penthièvre, né à Lamballe le 30 septembre 1696 et décédé en la paroisse Saint Jean de Lamballe le 1er février 1753, siégea dans l’Ordre de la Noblesse à l’Assise des Etats Généraux et ordinaires du pays et duché de Bretagne le 12 novembre 1736, maire de Lamballe de 1736 à 1737, et de Jeanne-Catherine du Rocher, dont postérité.

IX. Messire Jean du Bouilly de Turquant d’Obtaire, marquis de Resnon, comte d’Obtaire, baron d’Yffiniac, seigneur de Bonabry, de Carbien, de Coatzelan et autres lieux, interné au Mont Saint Michel en 1747 pour cause de folie féodale, jugé le 18 décembre 1752 incapable de gérer ses biens, et libéré du Mont en août 1789.

 




Bouilly (du) :
d’azur à la bande d’argent accompagnée de deux croissants.





Bouilly-Turquant d’Obtaire (du) : écartelé aux 1er et 4ème : d’azur à la bande d’argent accompagnée de deux croissants du même, un en chef et un en pointe (qui est Bouilly), et aux 2ème et 3ème : d’argent au chevron de gueules accompagné de trois têtes de Maurs de sable tortillés d’or, deux en chef et une en pointe (qui est Turquant).

 


Partager cette page

Repost 0
Published by

Ecole Sainte-Anne

esa

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc sur Lié

02.96.42.10.26

013

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

Manoir de La Mare

Mare 6838
Mariages et festivités familiales
Séminaires et événements professionnels
Stages et expositions
Concerts et spectacles

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).