Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 13:25

 

I. Julien Baron, épouse vers 1595 Marguerite Gendrot, dont :


II. Maître François Baron, baptisé à Ploërmel le 7 décembre 1612, procureur à Ploërmel, épouse vers 1638 Barbe Rigon, baptisée à Ploërmel 20 octobre 1618, dont :


III. Maître Jean Baron, né vers 1651 et décédé en 1725, procureur fiscal des comptes de la juridiction du Bois de La Roche en Néant, épouse à Guillers le 9 octobre 1685 Marie Pichot, baptisée à Guillers le 20 mars 1667, fille de Mathurin Pichot, greffier de la juridiction du Bois de La Roche, et de Michelle Duval, baptisée à Guillers le 15 février 1649 et y décède le 15 mai 1710, dont :

  1. Joseph-Mathurin Baron, baptisé à Guillers le 14 décembre 1686, épouse à Ploërmel le 17 janvier 1713 Marie-Reine Maillart, dont postérité ;
  2. Julien Baron, qui suit ;
  3.  Anne-Marie Baron, née à Néant le 10 décembre 1689 ;
  4. Pierre Baron, né à Néant le 6 janvier 1693 et baptisé le 11 ;
  5. Jean Baron, baptisé à Néant le 8 juillet 1696, avocat au Parlement, épouse à Ploërmel le 21 avril 1716 Louise Houët du Chesnevert, dont postérité ;
  6. Jeanne Baron, baptisée à Néant le 9 octobre 1699 ;
  7.  Anne-Sainte Baron, née à Ploërmel le 12 septembre 1702 et baptisé le lendemain, épouse à Ploërmel le 24 novembre 1720 François-Louis Allanic de Bellechère, dont postérité ;
  8. Mathurin-Rodolphe Baron, né à Ploërmel le 13 décembre 1703 et baptisé le 16.

 


IV. Maître Julien Baron, sieur de Taya en Néant sur Yvel, baptisé à Néant sur Yvel le 28 novembre 1687, conseiller du Roy et alloué de Ploërmel, député du Tiers aux Etats de Bretagne, épouse MargueriteEdy, née à Pontivy le 10 mars 1688, fille de Pierre Edy, avocat en la Cour, et de Julienne Fraboulet, dont :

  1. Jean-Rodolphe Baron du Taya, qui suit ;
  2. Marie-Jeanne Baron du Taya, baptisée à Ploërmel le 3 février 1715, religieuse carmélite à Ploërmel ;
  3. Reine-Françoise-Andrée Baron du Taya, née à Ploërmel le 1er décembre 1721 et baptisée le lendemain, épouse à Pontivy le 13 janvier 1749 Jean-Marie de La Villelouays, dont postérité ;
  4. Julienne Baron du Taya, baptisée à Ploërmel le 29 avril 1723 et y décède le 29 janvier 1726 ;
  5. N Baron du Taya, décédé le 9 février 1725.


V. Maître Jean-Rodolphe Baron du Taya, écuyer, né à Ploërmel le 30 janvier 1716 et décédé à Quintin le 15 janvier 1794, procureur fiscal de Loudéac en 1740, maire de Quintin de 1748 à 1754, député du Tiers aux Etats de Bretagne de 1748 à 1752, sénéchal de Quintin, exilé à Montmorillon par lettres données à Versailles le 28 août 1752, puis à Laval par lettres données à Fontainebleau le 27 août 1753, est autorisé de rentrer à Quintin par lettres données à Versailles le 1er avril 1754, et retrouva son entière liberté par lettres données à Versailles le 4 septembre 1754, eut réparation le 26 janvier 1785 et anobli par lettres patentes données à Fontainebleau en octobre 1785, épouse à Mohon le 18 mai 1739 Céleste-Marie-Anne Martin de Gramusse, née à Loudéac le 1er janvier 1718 et décédée à Quintin le 11 janvier 1758, fille de Paul Martin de Gramusse et de Marie-Anne Petiot, dont : 

  1. Reine Baron du Taya, née vers 1732 et décédée à Quintin le 11 février 1823 ;
  2. Rodolphe Baron du Taya, né à Loudéac le 4 octobre 1741 ;
  3. Rodolphe Baron du Taya, décédé à Loudéac le 31 janvier 1742 âgé d’envions une semaine ;
  4. Anne-Céleste-Joseph Baron du Taya, née à Quintin vers 1742 et y décède le 14 février 1775, épouse à Quintin le 10 mars 1761 Emmanuel Digauldray, fils de Marc Digauldray et de Jacquette du Bois ;
  5. Rodolphe-Bernard Baron du Taya, né vers 1743 et décédé à Loudéac le 14 janvier 1746 ;
  6. Rodolphe-Jean-Emile Baron du Taya, né à Loudéac le 13 octobre 1745 ;
  7. Jean-François-Rodolphe Baron du Taya, né à Quintin le 2 novembre 1746 ;
  8. Céleste-Marie-Edmonde Baron du Taya, née à Quintin le 20 novembre 1747 ;
  9. Rodolphe-Marcellin-François Baron du Taya, qui suit ;
  10. Marie Anne Michelle Baron du Taya, née à Quintin le 20 novembre 1750 ;
  11. Paul-Jullien Baron du Taya, né à Quintin le 4 juillet 1752 ;
  12. Céleste-Françoise-Catherine Baron du Taya, née à Quintin le 25 novembre 1753 et y décède le 10 février 1809, religieuse Ursuline ;
  13. Marie-Françoise Baron du Taya, née à Quintin le 16 juin 1756 et y décède le 9 janvier 1814, épouse Constantin Daien de Kermeneaux.


VI. Maître Rodolphe-Marcellin-François Baron du Taya, écuyer, né à Quintin le 24 avril 1749 et y décède le 9 février 1820, fabricant de toile, avocat au Parlement, maire de Quintin en 1779, député aux Etats de Bretagne en 1781, membre de la Commission Intermédiaire des Etats pour le diocèse de Saint Brieuc, épouse à Saint Brieuc le 9 février 1773 Charlotte-Yvonne-Cécile Le Guichet, née à Saint Brieuc, fille de feu François Le Guichet et de Cécile Laubé, dont :

  1. Rodolphe-François-Marcellin Baron du Taya, né à Quintin le 23 août 1774 ;
  2. Charles-Guillaume-Rodolphe Marie Baron du Taya, né à Quintin le 27 novembre 1775, officier de Marine, incarcéré à Lorient pendant la Terreur et y décède en 1796 ;
  3. Rodolphe-François-Marie Baron du Taya, né le 23 août 1774, émigré puis amnistié, chevalier dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint Louis, maire d’Abrest ;
  4. Céleste-Jeanne-Reine Baron du Taya, née à Quintin 8 mai 1777 ;
  5. Jeanne-Cécile-Marie Baron du Taya, née en 1778 et décédée à Quintin le 30 juillet 1781 ;
  6. Anne-Marie-Thérèse Baron du Taya, née à Quintin le 23 juillet 1779 ;
  7. Anne-Marie Baron du Taya, née à Quintin vers 1780 et y décède le 2 avril 1819, épouse à Quintin le 12 octobre 1802 Hyppolite-Anne Le Coniac, né vers 1774, fils de feu Yves Le Coniac et de feu Jeanne-Angélique Ollitrault ;
  8. François-Cyprien-Jules-Rodolphe-Marie Baron du Taya, qui suit ;
  9. Aimé-Rodolphe-Marie Baron du Taya, né à Quintin le 30 novembre 1783 et décédé le 8 mai 1850, juge à Saint Malo, conseiller à la Cour de Rennes le 3 février 1816, démissionnaire en 1830, archéologue et agronome, auteur de publications relatives à l’histoire et à l’industrie linière.


VII. Messire François-Cyprien-Jules-Rodolphe Marie Baron du Taya, écuyer, né à Quintin le 12 avril 1782 et décédé à Trégueux le 27 juin 1865, maire de L’Hermitage, conseiller d’arrondissement en 1831 puis conseiller-général, agronome, membre du Conseil Royal d’Agriculture de France, président de la Société d’Agriculture des Côtes du Nord, fonda et dirigea des industries et des exploitations agricoles dans la région de Quintin, fondateur du comice de Plœuc en 1821, titulaire de la grande médaille d’or de la Société Royale et Centrale d’Agriculture de Paris en 1824 et en 1852, chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur le 27 avril 1846, épouse Cécile-Marie Bouble, dont  :

  1. Cécile-Jeanne-Marie Baron du Taya, née vers 1815 et décédée à Trégueux le 30 mars 1863 ;
  2. Rodolphe-Jean-François-Marie Baron du Taya, qui suit ;
  3. Charlotte-Françoise Baron du Taya, née à L’Hermitage vers 1820, épouse à L’Hermitage Michel-Adrien Brizeux, fils de feu Michel-Gabriel Brizeux et de feu Marie-Louise Delanoë ;
  4. François-Hippolyte-Marie Baron du Taya, né à L’Hermitage le 17 mai 1822, bras doit de son père, engagé volontaire pendant la guerre de 1870.


VIII. Messire Rodolphe-Jean-François-Marie Baron du Taya, écuyer, né à Quintin le 17 janvier 1817 et décédé à Saint Brieuc le 20 novembre 1880, sorti de l’Ecole des Haras le 30 décembre 1843, directeur du haras de Lamballe de 1850 à 1852 puis de celui de Saint-Lô, directeur des Haras au Ministère de l’Agriculture en 1872, inspecteur-général des Haras le 19 septembre 1874, retraité en 1879, chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur le 17 août 1858, commandeur dans l’Ordre Royal de Wasa le 22 décembre 1875, officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur le 6 mars 1876, chevalier dans l’Ordre de Notre-Dame de la Conception de Villa-Vicôsa le 4 avril 1878, retraité en 1879.

 
Baron du Taya : écu d’argent à deux lions affrontés de gueules soutenant une moucheture d’hermines de sable ; ledit écu timbré d’un casque de profil orné de ses lambrequins de gueules, d’argent et de sable (Jean-Rodolphe Baron du Taya, 30 décembre 1785)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by F du Fou - dans Filiation
commenter cet article

commentaires

Guigon 02/04/2015 16:52

Bonjour,
Travaillant sur l'antiquaire Aimé-Marie-Rodolphe Baron du Taya, pour une publication dans les Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, j'aimerais obtenir votre utilisation d'utiliser l'arbre généalogique de sa famille, bien entendu en vous citant.
Bien à vous,

F du Fou 02/04/2015 17:32

pas de pb

Ecole Sainte-Anne

esa

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc sur Lié

02.96.42.10.26

013

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

La Belle du Lié

Fête de la Pomme de Terre

9/10 septembre 2017

http://www.belledulie.fr/

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).