Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 05:00
Anne de Bretagne avait épousé Maximilien d'Autriche pour qui son cœur battait. Le mariage sera annulé et la duchesse sera mariée au roi de France Charles VIII. Ce mariage de raison écarta le risque que faisait peser sur la France la première union. Mais le roi de France fera comme si cette union personnelle n'était qu'un rattachement de territoire. Puis Anne épousera le roi Louis XII qui la fera ensevelir à Saint-Denis. Mais le cœur d'Anne fut transféré à la cathédrale de Nantes, auprès de ses parents, où il bat encore...

Anne, fille de la Bretagne et de la Navarre (son père était François II, duc de Bretagne, et sa mère, Marguerite de Foix, princesse de Navarre), est l'objet d'un livre qui sortira en octobre prochain : Le Roman de la Bretagne libre (aux Editions du Rocher), de Gilles Martin-Chauffier, rédacteur en chef à Paris-Match. Ce livre est le récit un peu romancé de la vie de la duchesse Anne. On peut y lire un extrait ici.

Trois mariages et un enterrement :

Anne s'est mariée trois fois dans sa courte vie.

1er mariage : La rencontre avec le Prince charmant

Anne épousa d'abord, à 13 ans, le beau Maximilien d'Autriche (futur Maximilien Ier, empereur romain germanique), après avoir décliné une offre d'épousailles avec un grand seigneur breton, qui était un véritable Quasimodo ! A 13 ans, elle savait déjà ce qu'elle voulait ! Et ce qu'Anne veut... Elle trouvera en la personne de Maximilien d'Autriche l'époux idéal. Amoureux et protecteur des arts, passionné de poésie, il règne sur la moitié de l'Europe et, en plus, il est beau. La duchesse l'épouse donc en premières noces et par procuration. Mais le roi de France, qui veut rattacher la Bretagne à son territoire, sans avoir à verser un lourd tribut par le sang, ne l'entend pas de cette oreille : il a aussi des vues sur la jeune duchesse.

2e mariage : L'union de la France et de la Bretagne

On imagine le visage de l'Europe si ce contrat d'union avait duré... Mais ce mariage est contraire à un traité, dit du Verger, par lequel le père d'Anne avait, peu avant de trépasser, pris l'engagement de ne pas marier ses filles sans l'accord du roi de France. De plus, il est conclu à un moment mal choisi. Les alliés de la Bretagne ont fort à faire sur un autre front. L'aide autrichienne ne pourra donc venir prêter main forte. Il est facile pour Charles VIII de faire le siège de Rennes où se trouve Anne, pour la faire renoncer à ce mariage avec l'ennemi du royaume de France. La ville se rend et, Anne ayant refusé toutes les propositions de mariage avec des princes français, doit se résoudre aux fiançailles avec Charles VIII, qui sont célébrées sur place, à Rennes. Le mariage sera expédié en urgence (et validé après coup par le pape). Il aura lieu le 6 décembre 1491, au château de Langeais où la scène est immortalisée par des personnages de cire plus vrais que nature. Il est convenu par cette union qu'Anne ne pourra épouser que le successeur de Charles VIII.

3e mariage : Anne reprend ses droits sur son duché

A la mort de Charles VIII, Anne reprend la tête de son duché. Elle restaure la chancellerie de Bretagne, convoque les États de Bretagne, fait frapper une monnaie à son nom. Elle épouse comme convenu le nouveau roi, Louis XII. Le contrat de son troisième mariage, en 1499, est conclu dans des conditions radicalement différentes du second. En effet, ce n'est plus une enfant qui contracte mariage, mais une reine qui a conscience de son rang. Contrairement aux dispositions du contrat de mariage avec Charles VIII, le nouveau contrat lui reconnaît donc l'intégralité des droits sur la Bretagne comme seule héritière du duché et le titre de duchesse de Bretagne. Toutefois, le roi Louis XII prend le titre de duc consort de Bretagne et participe aussi aux décisions.

C'est lors de ce troisième mariage qu'Anne fait édifier le tombeau de ses parents en la cathédrale de Nantes avec les symboles des quatre vertus : prudence, force, tempérance, justice, qu'elle aura toujours essayé de porter. Durant la maladie de son époux, elle fera son Tro Breizh. Son intention est de reposer après sa mort dans ce tombeau.

Après ces trois mariages, c'est l'enterrement

Anne meurt en janvier 1514. Sa fille Claude épousera François Ier en 1515, mais c'est une autre histoire... Louis XII ne tiendra pas compte des volontés de la reine Anne et il fera ensevelir son corps à la basilique de Saint-Denis. Mais Anne a son cœur qui bat toujours à Nantes, où il a été rapatrié après sa mort, pour être auprès de celui de son père, le dernier duc régnant, François Il.

Pendant des siècles, Nantes fut la ville principale du duché, la première résidence des ducs et le siège de la majorité des grandes institutions ducales. Dès lors, quoi de plus normal que soit fêté, chaque année en Loire-Atlantique, le Festival "Anne de Bretagne" ? Les habitants de Loire-Atlantique n'oublient pas qu'ils sont Bretons.

Le cœur de la Bretagne bat à Nantes...

Partager cet article

Repost 0
Published by F du Fou - dans Bibliographie
commenter cet article

commentaires

Ecole Sainte-Anne

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc-sur-Lié

02.96.42.10.26

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

La Belle du Lié

Fête de la Pomme de Terre

9/10 septembre 2017

http://www.belledulie.fr/

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).