Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 19:49
Quilhée
de Quelen, signifiant houx,
ou
de Kilher signifiant lutin ou feu follet.
La seigneurie de Quilhée serait un démembrement de la seigneurie d'Yffiniac donné au XIVème siècle en juveigneurie à un puîné ou en dot à une fille [à cette époque Yffiniac appartenait aux ROSTRENEN].
Puis elle passa par alliance aux GAUDON - depuis GAUTRON - et le dernier de cette Maison, Pierre GAUDON, écuyer, seigneur de Quilhée, épousa Aliette
de CARGOUËT qui lui donna au moins une fille Aliette GAUDON, dame de Quilhée.
Aliette GAUDON épousa vers la moitiée du XVème siècle Alain MADEUC, de la Maison des sires du Guémadeuc en Pléneuf, dont en puîné Mathurin MADEUC, seigneur de Quilhée.
Mathurin MADEUC, écuyer, seigneur de Quilhée vers 1498, et de La Ville-Goures, décédé en janvier 1515, épousa Gilette Le FELLE, dont Catherine MADEUC, dame de Quilhée.
Catherine MADEUC, dame de Quilhée et de La Ville-Brexelet en Pléneuf, décédée entre 1556 et 1561, épousa Adrien du FAY, écuyer, seigneur du Bois-Hamon en Meslin, décédé avant 1548, dont  François du FAY.

François du FAY, écuyer, seigneur de Quilhée, de La Ville-Brexelet, de La Porte, de La Ville-Garnier, du Chaucheix au Rascouët, décédé entre 1607 et 1609, épousa en premières noces en premières noces Jeanne de Saint-Pern, fille de Judes de Saint-Pern et de Renée de La Marzelière, et en secondes noces de 1595 Jeanne de Plœsquellec, dont Thomas du Fay.

Thomas du Fay, écuyer, seigneur de Quilhée, de La Ville-Brexelet et autres lieux, décédé avant 1622, épousa le 13 mai 1609 Claude Le Métaër, dame du Bois-Hamel en Plédran et de Largentaye, décédée à Lamballe le 19 septembre 1650 et inhumée à Quessoy le 21 septembre suivant, fille aînée de feu Mathurin Le Métaër, écuyer, seigneur de La Ville-Norme et de La Rivière, et de Rollande de Bogard, dame du Bois-Hamel, dont :
1) Toussaint du Fay, qui suit ;
2) Jacques du Fay, écuyer, seigneur de La Ville-Brexelet, né à Quessoy le 30 novembre 1613 ;
3) François du Fay, écuyer, seigneur de Saint-Rieux, né à Quessoy le 15 novembre 1618 ;

4) Catherine du Fay, née à Quessoy le 3 octobre 1615 ;
5) Louise du Fay, née à Quessoy le 5 janvier 1620 ;
6) Hélène du Fay, dame de La Garde.

Toussaint du Fay, écuyer, seigneur de Quilhée, décédé ruiné le 15 ou 17 octobre 1645, épouse Marie de Cahideuc, vivante en 1677, dont :
1) Jacques du Fay, écuyer, seigneur de La Ville-Brexelet ;
2) Sébastien du Fay, écuyer, seigneur de Quilhée ;
3) Hélène du Fay, dame de La Garde.
Le 17 janvier 1651, la seigneurie de Quilhée fut vendue judiciairement et adjugée à Jacquette BERNARD, veuve de Jean BOÜAN, écuyer, seigneur de La Lande-Boüan en Saint-Pôtan.
Leur fille Julienne BOÜAN, épouse de Jean-Baptiste BERTHELOT,
chevalier, seigneur de Saint-Ilan, de La Ville-Buor et de Lestivy en Langueux, de Brangolo en Plémy, et autres lieux, né à Langueux le 30 janvier 1616 et y décède le 30 janvier 1674, est dame en partie de Quilhée, tout comme Marie de Cahideuc, qui conserve toujours son droit de douaire sur la seigneurie.
Louis-Paul BERTHELOT, chevalier, seigneur de Quilhée,
baptisé en l’église Saint-Sauveur de Rennes le 22 novembre 1644 et inhumé à Langueux le 7 septembre 1729, semble résider au Quilhée vers 1673.
Un aveu cette époque décrit le Quilhée comme suit :  manoir noble consiste en un grand coprs de logis, exposé entre orient et midi, en pierres sous ardoises, divisé en quatre par embas, servant de cellier, écurie, granges, chambres. sur partie d'iceux ayant leur service par un perron de taille au devant de la maison. Au derrière de la maison il y a deux pavillons de même construction, celui vers occident servant de chambre et cabinet, l'autre de montée au corps oriental de ladite cour et un autre corps de logis en forme de pavillon pareille construction servant de fournil et étable. Le colombier enruine. Au côté  occidental de la cour autre corps de logis en pierres sous ardoises avec embas, chambre, et grenier au-dessus ayant  leur service par une petite montée au-devant. Au pignon septentrional, un jardin 
et dans deux bas côtés au pignon méridional en pierres sous ardoises, servant de décharge, celui au midi au devant de la cour, l'autre ayant. Autre corps de logis  au côté méridional de la cour, servant d'écurie, en pierres sous glé. Un  puits dans la cour. Le fond sous les bâtiments, cour au-devant et entre iceux dans laquelle est la chapelle [Saint-Samson - depuis Saint-Blaise], pont levis à l'entrée de la cour, jardin derrière et aux côtés. Fossés, douves qui entourent les bâtiments, jardins, cour, le verger du Pont, la rabine avis le pont levis plantée de chesne. La métairie de la Porte [Chaucheix] avec un corps de logis en pierres de glé, exposé midi, divisé en quatre aistres avec granges en madray sur fondement de pierres. Le moulin à eau sur la rivière des aran en forme de pavillon en pierres sous ardoises et un petit bâtiment derrière de même construction où est la chambre du meunier.

Partager cet article

Repost 0
Published by F du Fou - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Ecole Sainte-Anne

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc-sur-Lié

02.96.42.10.26

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

La Belle du Lié

Fête de la Pomme de Terre

9/10 septembre 2017

http://www.belledulie.fr/

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).