Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 07:56
I. Messire Alain, sire de Bréhant, père de :

II. Messire Etienne, sire de Bréhant, chevalier, décédé lors de la dernière croisade en 1274, épouse Alix de Rohan, dont :

1) Jehan, sire de Bréhant, chevalier, croisé en 1275, cité en 1309, épouse Sibylle de Beauport, dont postérité dans les seigneurs de Belle-Issue, de Galinée, du Plessis-Mauron, comtes de Mauron et de Plélo ;
2)
Geoffroy de Bréhant, qui suit ;
3) Bertrand de Bréhant, cité en 1275.

III.
Messire Geoffroy de Bréhant, écuyer, seigneur du Glécoët en Bréhant-Loudéac, épouse Tiphaine du Boisglé, dont :

IV. Messire Robin de Bréhant, écuyer, seigneur du Glécoët, père de :


V. Messire Jehan Ier de Bréhant, écuyer, épouse une demoiselle Le Moënne, peut-être dame de Saint-Eloy en Plœuc, dont

VI. Messire Eon de Bréhant, écuyer, seigneur de L’Isle en Plœuc, mineur en 1421, présent à la réformation de Plœuc du 7 octobre 1426, reçu du Duc François Ier le droit de tenir deux foires au village de Saint Eloy, avec les droits, franchises et libertés accoutumés, père de :

VII. Messire Antoine Ier de Bréhant, écuyer, vicomte de L’Isle, mentionné dans un aveu donné au duc Jean de Brosses, comte de Penthièvre en 1443, cité dans un extrait des registres de la Chancellerie de Bretagne et dans la montre de 1469, épouse vers 1450 Jeanne de Couvran, fille de Jean de Couvran et de Margilie de La Roche-Rousse, dont :
1) Pierre Ier de Bréhant, qui suit ;
2) François de Bréhant, auteur de la branche de Saint-Eloy, (VIIIbis) ;
3) Jeanne de Bréhant, décédée après 1475, épouse Jean Le Forestier ;
Et peut-être :
4) Honoré de Bréhant.

VIII. Messire Pierre Ier de Bréhant, écuyer, vicomte de L’Isle, épouse avant le 29 janvier 1472 Jeanne Boudart, dame de Couësquelen en Ménéac, décédée après 1501, fille d’Olivier Boudart, seigneur de Couësquelen, dont :
1) Antoine II de Bréhant, qui suit ;
2) Jacques de Bréhant, écuyer, employé dans la Réformation de 1513 ;
3) Jean de Bréhant, écuyer, partagé à viage en 1504, employé dans la Réformation de 1513, reçut de son frère aîné, Antoine de Bréhant, par acte de 25 juin 1510, sa part de certains héritages dans les paroisses de Plémy et de Saint Denoual ;
4) Catherine de Bréhant, épouse le 27 mars 1502 Robert de Quillivala, seigneur du Bé en Ménéac.

IX. Messire Antoine II de Bréhant, écuyer, vicomte de L’Isle, seigneur de Couësquelen, de La Ville-Rouxin en Plœuc, de La Ville-Mesreuc en Quessoy, de La Ville-Mereuc en Plédran (depuis Saint-Carreuc), de Beaurepaire, de La Ville-Guermel, de Langueznec et autres lieux, décédé après le 11 octobre 1538, épouse Marie du Parc, dame de La Noë, fille de Charles du Parc, seigneur de La Noë, dont :
1) Pierre II de Bréhant, qui suit ;

2) Hélène de Bréhant, dame de La Ville-Mesreuc, épouse Jean Budes, seigneur de Quatrevaux, dont postérité.

X. Messire Pierre II de Bréhant, écuyer, vicomte de L’Isle, seigneur de Couësquelen, de La Vigne, de La Noë et autres lieux, épouse Jeanne de Rosmar, dont :
1) Antoine III de Bréhant, qui suit ;
2) Catherine de Bréhant, épouse en premières noces Jean Le Hidoux, seigneur de Renou en Bréhand-Moncontour, et en secondes noces Jean Le Chaponnier, seigneur de Lezerec ;
3) Jeanne de Bréhant, épouse Bertrand de La Villéon, écuyer, seigneur des Marais en Hillion.

XI. Messire Antoine III de Bréhant, écuyer, vicomte de L’Isle, seigneur de Couësquelen et autres lieux, épouse Radegonde des Déserts, dame de Bréquigny en Châtillon-sur-Seiche, de La Fontaine en Corps-Nuds, de La Villeneuve en Toussaints et autres lieux, fille de Louis des Déserts, écuyer, seigneur du Plessis en Loudéac, de Bréquigny et autres lieux, décédé le 21 avril 1536, premier président au Parlement des Grands Jours de Bretagne en 1528, et d’Olive Thierry, dame de La Fontaine, dont :
1) Thibault de Bréhant, qui suit ;
2) Catherine de Bréhant, épouse Charles de Bréhant, écuyer, seigneur de La Rivière-Bréhant, du Val, de La Roche et autres lieux, vivant en 1583, fils de Julien de Bréhant, écuyer, seigneur de La Rivière-Bréhant, dont postérité ;

XII. Messire Thibault de Bréhant, écuyer, vicomte de L’Isle, seigneur de Couësquelen et autres lieux, épouse le 1er octobre 1560 Isabeau de Turnegouët, dame de La Pommeraye, fille de Jean de Turnegouët, seigneur de La Pommeraye, de La Soraye, du Tronchay-Dolo, du Tronchais-Budes en Ploufragan, des Rues en la paroisse Saint Michel de Saint Brieuc et autres lieux, cité en 1493, présent à la montre de l’arrière-ban de Lanvollon du 10 juillet 1523, et de Françoise Le Borgne, dont :
1) Jean II de Bréhant, qui suit ;
2) Jeanne de Bréhant, épouse Geoffroy de Kerverder, seigneur de Kerdauren, fils de Nicolas de Kerverder et d’Anne Le Borgne, dont postérité ;
3) Julienne de Bréhant, épouse le 3 novembre 1594 François Turnegouët, écuyer, fils de Jacques Turnegouët, écuyer, seigneur de La Villeraoul et de La Villeneuve, et de Catherine Collet, dont postérité.

XIII. Messire Jean II de Bréhant, chevalier, vicomte de L’Isle, seigneur de Couësquelen, de La Pommeraye et autres lieux, épouse Jacquemine du Rouvre, dame du Boisboissel en Saint Brieuc, fille de Bertrand du Rouvre, seigneur dudit lieu en Saint Pierre de Plesguen et du Bois-Bouëssel, et de Françoise Henry, dont :
1) Jean III de Bréhant, qui suit ;
2) Charles de Bréhant, seigneur de Couësquélen et de Restronalen, partagé noblement le 11 novembre 1614, épouse le 21 novembre 1614 Catherine Raoul, dame de Kerriou, fille de Thibault Raoul, seigneur de Kerriou, et de Marguerite du Fresne, dont postérité ;
3) Jacques de Bréhant, écuyer, seigneur du Bé, partagé noblement le 11 novembre 1614 ;
4) Julienne de Bréhant, partagée noblement en 1601, épouse en premières noces de 1600 Pierre Conen, seigneur de La Ville-L’Evêque en Pordic, et en secondes noces Christophe du Pontual, seigneur de La Ville-Révault en Saint Lunaire ;
5) Marguerite de Bréhant, épouse Jacques de Beaufurel.

XIV. Messire Jean III de Bréhant, chevalier, vicomte de L’Isle, seigneur du Bois-Bouëssel, de La Pommeraye et autres lieux, décédé le 26 juillet 1640 et inhumé en la chapelle Notre Dame des Carmes de Paris, gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roy en 1598, écuyer ordinaire de la petite écurie du Roy en 1615, épouse par contrat du 9 novembre 1598 Claude de Bréhant, dame de Hédé, dame d’honneur de la Reine, fille d’Antoine de Bréhant, seigneur de La Roche, décédé entre 1603 et 1614, gouverneur de Guingamp en 1570, écuyer tranchant de la Reine-Mère en 1578, capitaine du château de La Bastille en 1598, ordinaire du Roy, et de Catherine de Reilhac, dame de Bonneuil sur Marne, dont :
1) François de Bréhant, chevalier, vicomte de L’Isle, seigneur du Bois-Bouëssel, de La Pommeraye, du Rouvre et autres lieux, baptisé à Paris le 17 décembre 1610, décédé à Saint Sulpice de Paris le 22 juillet 1664 et inhumé le 25 en la chapelle des Carmes de Paris, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 4 juin 1644 et reçu le 11 janvier 1645, vendit l’office par contrat passé à Rennes le 8 février 1653, gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roy, chevalier dans l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem au grand prieuré de France en 1630, épouse par contrat du 12 octobre 1642 Françoise du Poulpry, née à Ploudaniel et inhumée en la paroisse Saint Eustache de Paris le 22 décembre 1696, fille de François du Poulpry, écuyer, seigneur de Trébodénic en Ploudaniel, inhumé aux Jacobins de Rennes le 5 octobre 1648, conseiller au Parlement de Bretagne pourvu le 31 août 1616 et reçu le 29 octobre suivant, et de Guillemette du Drenec ;
2) Louis-Antoine de Bréhant, qui suit :
3) Hercules de Bréhant, écuyer, baptisé le 26 novembre 1616 ;
4) Louis de Bréhant, écuyer, baptisé le 23 avril 1619 ;
5) Roger de Bréhant, écuyer ;
6) Pierre de Bréhant, écuyer ;
7) Claude de Bréhant, épouse le 21 juin 1642 François du Tronchay, seigneur de Martigné, secrétaire du Roy, grand-audiencier de France, dont postérité ;
8) Catherine de Bréhant, religieuse en l’abbaye du Val de Grâce le 21 septembre 1614.


XV. Messire Louis-Antoine de Bréhant, chevalier, vicomte de L’Isle, seigneur de Keranno en Grâces par acquêt, épouse en 1666 Marie Le Brun, née en 1645 et décédée en 1722, fille de Jacques Le Brun, sieur de Kerprat, de Kerguidoué et de Trohadiou, né à Guingamp en 1612 et décédé le 6 décembre 1685, maire de Guingamp de 1644 à 1645, secrétaire du Roy à la Chancellerie de Bretagne de 1676 à 1685, et de Béatrice Couppé, dont :
1) Jacques-Claude de Bréhant, chevalier, vicomte de L’Isle, jésuite ;
2) Louis-Antoine de Bréhant, qui suit ;
3) René-Louis de Bréhant, décédé en 1741 ;
4) Françoise de Bréhant, religieuse ;
5) Vincente de Bréhant, épouse en 1680 François du Boisbilly, seigneur de Bodiffé en Plémet, dont postérité.

XVI. Messire Louis-Antoine de Bréhant, chevalier, vicomte de L’Isle, seigneur du Bois-Bouëssel, de La Pommeraye et autres lieux, épouse Jeanne Hérisson, dont :
1) Marie-Jacques, marquis de Bréhant, qui suit ;
2) Anne de Bréhant.

XVII. Messire Marie-Jacques, marquis de Bréhant, chevalier, vicomte de L’Isle, seigneur du Bois-Bouëssel, de La Pommeraye et autres lieux, né en la paroisse Saint Michel de Saint Brieuc le 22 mai 1715, décédé le 30 ami 1765 et inhumé le lendemain en la paroisse Saint Paul de Paris, colonel du Régiment de Picardie le 1er décembre 1745, maréchal de camp, inspecteur-général d’Infanterie, admis aux honneurs de la Cour en 1751, chevalier dans l’Ordre Royal et Militaire de Saint Louis, épouse en premières noces du 10 mars 1746 Marie Jeanne Angélique Despech, décédée à Paris le 19 avril 1750 et inhumée à Saint Roch, et en secondes noces à Bercy le 17 novembre 1755 Françoise-Jeanne Taschereau, fille de Gabriel Taschereau, seigneur de Baudry et de Linières, né en 1673, décédé à Paris le 22 avril 1755 et inhumé le 26, maître des requêtes et lieutenant-général de police de la ville de Paris, conseiller d’Etat ordinaire, et de Philippe Taboureau, dont du premier lit :
1)
Madeleine Angélique Charlotte de Bréhant, née le 15 avril 1750 et décédée le 26 juillet 1819, épouse par contrat signé par le Roy le 8 mars 1769 Charles-René de Maillé de La Tour Landry, né le 5 octobre 1732 et décédé le 15 janvier 1791, baron puis comte de Maillé, page du Roy en sa petite écurie en 1750, capitaine de Dragons, colonel du Régiment de Condé-Infanterie en 1758, brigadier des Armées du Roy le 26 juillet 1765, gentilhomme de la chambre du prince de Condé, maréchal de camp le 3 janvier 1770, gentilhomme de la chambre de Monsieur, frère du Roy, en 1773, chevalier dans l’Ordre de Saint Lazare en 1779, lieutenant-général des Armées du Roy le 1er janvier 1784, lieutenant-général du comté de Bourgogne, duc héréditaire de Maillé en 1784, fils de Charles-Louis de Maillé, comte de La Tour Landry, seigneur d’Entrames, né le 8 décembre 1712 et décédé le 20 octobre 1780, colonel d’Infanterie, et de Marie-Françoise de Savonnières, née le 7 août 1711 et décédée le 31 décembre 1779, dont postérité.


Marie le Brun, ve de Louis Antoine de
Brehant, Chlr, Sgr de l'Isle.



 
Branche de Saint-Eloy
VIIIbis. Messire François Ier de Bréhant, écuyer, seigneur de Saint-Eloy en Plœuc, épouse Péronnelle de Robien , dont :
1) Tristan de Bréhant, écuyer, seigneur de Saint-Eloy, décédé le 5 avril 1513, employé avec sa mère dans la montre de Plœuc en 1469 ;
2) Bertrand de Bréhant, qui suit.


IX. Messire Bertrand de Bréhant, chevalier, seigneur de Saint-Eloy, capitaine de 100 hommes d’armes et gouverneur de Penthièvre et de Moncontour, épouse en 1483 Guillemette Le Mintier, partagée le 17 juin 1498, fille de Guillaume Le Mintier, écuyer, seigneur des Granges en Hénon, et de Marie de La Roche, dont :

X. Messire Claude de Bréhant, écuyer, seigneur de Saint-Eloy, cité lors de la Réformation de Plœuc le 18 octobre 1513, père de :

XI. Messire Antoine de Bréhant, écuyer, seigneur de Saint-Eloy, cité lors de la Réformation de Plœuc le 18 octobre 1513, épouse Jeanne Visdelou, dame du Bois-Guyon, dont :
1) René de Bréhant, qui suit ;
2) Guillaume de Bréhant, écuyer ;
3) Jeanne de Bréhant, partagée noblement le 7 juillet 1558, épouse Thomas Le Mintier, écuyer, seigneur de La Ville-Fini, dont postérité ;
4) Marguerite de Bréhant, épouse Jean Piron, écuyer, seigneur du Heuréolou ;

XII. Messire René de Bréhant, écuyer, seigneur de Saint-Eloy, cité lors de la Réformation de Plœuc en 1535, fut chargé en 1558 de faire la revue de l’arrière-ban de l’évêché de Saint Brieuc, surintendant des eaux et forêts de Jean de Bretagne, duc d'Etampes, comte de Penthièvre le 20 février 1557, épouse Marguerite de La Lande, fille de Jacques de La Lande, chevalier dans l’Ordre Royal de Saint Michel, écuyer de Catherine de Médicis en 1580, et de Geneviève de La Chapelle, dont :

XIII. Messire François II de Bréhant, écuyer, seigneur de Saint-Eloy et de Coëtinizan, épouse Isabeau de Lipot, dame de L’Hermitage, dont :

XIV. Messire Jacques de Bréhant, écuyer, seigneur de Saint-Eloy, épouse Jeanne du Quellenec, fille de Jean ou Geoffroy du Quellenec, écuyer, seigneur de Bienassis en Erquy, et de Marguerite du Guémadeuc , dont :
1) Anne de Bréhant, dame de Saint-Eloy qu’elle vendit par contrat du 16 avril 1663 à N des Cognets, écuyer, seigneur du Tertre, et à son épouse Jeanne Doudart, épouse en premières noces Florent L’Evesque, seigneur de Langourla, dont postérité, et en secondes noces Pierre-Anne, vicomte de Maure, chevalier, seigneur de L’Hermitage, sans postérité.
 


Bréhan (de), Bréhand (de) ou Bréhant (de) : de gueules au léopard d’argent (sceau 1275), alias, de gueules à sept macles d’or, posées trois, trois et un (branches de L'Isle et de Saint Eloy)

Partager cet article

Repost 0
Published by F du Fou - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Ecole Sainte-Anne

esa

Ecole Sainte-Anne de Ploeuc

43, rue de La Gare

22150 Ploeuc sur Lié

02.96.42.10.26

013

http://ecolesainteanneploeuc.jimdo.com

Recherche

Jouets & Co

​​

Appelez-nous au : 06 67 30 84 51.

Vente locale sur catalogue

Ploeuc-sur-Lié,  Plaintel, Saint-Brieuc

http://www.jouetsandco.fr

La Belle du Lié

Fête de la Pomme de Terre

9/10 septembre 2017

http://www.belledulie.fr/

Château de Bogard

bogard

Un cadre prestigieux dans les Côtes d'Armor (Pays de Moncontour) pour organiser des évènements inoubliables, mariages, réceptions, week-end, séminaires d'entreprises, séjours à la semaine.

Site : http://www.chateau-de-bogard.com

Hôtel de La Rallière

012

Locations saisonnières à Preuilly-sur-Claise au coeur de la Touraine

Site  : http://hoteldelaralliere.jimdo.com/

Météo

Droits d'auteur et de reproductions

Blog personnel : ce blog respecte le droit d'auteur, merci de le respecter à votre tour. Son contenu - sauf images et mention contraire - est utilisable librement, hors cadre commercial, à la condition sine qua non, de me le signaler et d'en indiquer la provenance. Les images ne sont pas toutes miennes, et lorsque c'est le cas, j'ai obtenu l'autorisation de les mettre en ligne sur ce blog. La reproduction des images reste soumise aux autorisations habituelles (me contacter).